AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.93 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Cagnes-sur-Mer , le 22/09/1977
Biographie :

Titulaire d'un Master MAPI à l'Université de Nice-Sophia Antipolis (2010-2012), Paul Blanchot est écrivain et game designer.

Il habite à Nice.

son blog: http://paulblanchot.unblog.fr/
page Facebook: https://www.facebook.com/paul.blanchot



Source : http://paulblanchot.unblog.fr/ma-bio/
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
ManonReal   17 novembre 2018
Mortis de Paul Blanchot
"Le plus dur était de voir autant de corps immobiles.Ces derniers gisaient avec une attitude tellement humaine que c'en devenait insupportable."
Commenter  J’apprécie          80
paulux   17 octobre 2014
L'armée des morts de Paul Blanchot
Apparait un nom, celui d’une ville : Carcassonne, puis en-dessous : France.

Le décor se teinte en brun, avant de dévoiler les hauts remparts de la cité moyenâgeuse. Une pente pavée, encadrée de murets à hauteur de hanche, conduit jusqu’aux portes de la cité. L’après-midi touche à sa fin. Le soir donne l’impression d’approcher à grands pas. Ou peut-être est-ce dû au ciel orageux ?

Il pleut. On entend les bruits des gouttes et de pas sur les pavés.

La vue se resserre jusqu’à englober les portes de la cité, closes. De chaque côté brillent des flambeaux. Deux soldats corpulents, à l’allure peu commode, montent la garde.

L’un des deux s’est avancé, main levée et s’adresse à moi :

- La ville a été barricadée, frère. Ordre du Bourgmestre. Personne n’entre. Personne ne sort.

Mon texte s’affiche aussitôt, je n’ai qu’à cliquer dessus pour le lire à voix haute :

- Nous sommes mandés par l’évêque, le père Vendieu. J’ai un ordre de convocation.

Commenter  J’apprécie          40
ValerieLacaille   16 janvier 2020
Cendrine de Paul Blanchot
Et le diable la toisait de là-haut. Debout. Nu. Rouge. Comme lorsqu'il l'avait prise. Ricanant d'elle. Dressé au sommet du mur d'enceinte comme à cet instant.
Commenter  J’apprécie          40
paulux   04 septembre 2018
Cendrine de Paul Blanchot
Allongée à même le sol, elle se dodelinait pendant des heures, d'avant en arrière, comme on fait du berceau d'un bébé. Ses mains s'écartèrent de sur sa poitrine, et elle se revit dans ce qui avait été l'une des plus belles journées de sa vie : elle était au lit, nue - comme au premier jour dit-on - et contre elle, les deux petits corps roses de ses filles. Delphine. Cendrine. Deux petites jumelles ravissantes, dont la peau chaude et douce frottait contre sa peau. Elle serra les bras, rêvant de cette étreinte bienheureuse, souffrant de ne pouvoir la revivre à cet instant.

Elles étaient innocentes, alors. Juste du bonheur. À l’état pur.

Combien d'années avait-elle souffert à espérer un enfant ?

Commenter  J’apprécie          20
paulux   28 novembre 2016
Mortis de Paul Blanchot




La Mort s’approcha jusqu’à presque le toucher, perdant de sa grandeur jusqu’à paraître redevenir humaine.



« Ornoran », prononça-t-elle doucement.



La voix lointaine lui brisa le cœur. Le chevalier avait toujours été fier de son prénom. Il signifiait d’une façon toute simple : Honneur.



« Je te comprends, mon amour, implora-t-il, mais on ne peut laisser disparaître ce monde. À quoi bon détruire tout ce qui existe ? »



Alors il tira son épée, essayant d’échapper au regard sublime qu’elle dardait sur lui. Qui peut se vanter d’avoir ainsi regardé la mort en face ? Sa Majesté tendit la main et… lui caressa la joue. Ce fut, par bonté des dieux, un geste qui ne provoqua aucune sensation chez lui. Son corps ne restait debout que par courage. Il ne ressentait plus rien, si ce n’était la certitude de son âme – dernière survivance – vouée à animer sa dépouille humaine encore un peu, pour que s’accomplisse sa sinistre tâche.



« Pardonne-moi ! » Lança Ornoran.
Commenter  J’apprécie          10
paulux   18 février 2014
16 jours à vivre de Paul Blanchot
Soudain, il fut repoussé en arrière. Et un mur de chair le recouvrit entièrement. La force de l’impact lui permit, sans trop savoir comment, de rouler en arrière, et de se retrouver debout, repartant à l’assaut de la montagne énorme de muscle, de rage, d’horreur. Et lui, frappant, évitant, repoussant les pattes gigantesques. Frappant, tailladant.
Commenter  J’apprécie          20
paulux   18 février 2014
Veillées funèbres de Paul Blanchot
Quelques instants plus tard, Coscion surgit de l’escalier au milieu d’une semie-obscurité. L’aube pointait son nez à l’horizon. Le ciel commençait à prendre des couleurs.

Serrant le crotale contre lui, il s’enfonça dans les bois, marchant rapidement, et réfléchissant à ce qui venait de se passer. Il pensait à Alambic. Trahi par sa femme et par un maudit, moins puissant que lui, qui avait cherché à s’emparer de ses pouvoirs.

Dans un sens, il regrettait de l’avoir tué. Mais d’un autre côté...

Il sourit.

Le destin d’un maudit n’est jamais gai.

Commenter  J’apprécie          10
paulux   18 février 2014
Les joyaux Elitiques de Paul Blanchot
Le jeune Hom’mi s’avança au milieu des Elites, décontenancé par l’incongruité de la situation.

« Oui, grand-père !! »

« Apporte-moi la boite en bois qui est posée sur la cheminée » lui demanda Frondvin.

Fadvin courut à deux pièces de là, dans le salon. Une petite boite toute simple était posée sur le rebord de la cheminée. Et dans ses souvenirs les plus lointains, elle avait toujours été à cette place.

Revenant dans la chambre du vieil Hom’mi, il déposa la boite dans la main de son grand-père. Le vieux Frondvin mit un moment à retrouver ses esprits. Puis, il ouvrit la boite et en tira le Joyau de Paix. En soixante ans, ce dernier n’avait pas bougé de sa boite (qu’aurait-il pu en faire, après tout ??).

Commenter  J’apprécie          00
paulux   09 mai 2016
L'empyrée des rêves de Paul Blanchot
La luminosité est forte, ensoleillée, sans être aveuglante. Vent frais et agréable. Impression de surnager au-dessus de tout ce qui existe sur cette terre, de ne rien pouvoir distinguer aux alentours que des nuages ou des vallées bleuies par la distance. Le lointain semble impossible à distinguer. Coupé du reste du monde.

[...]

À mesure que je monte, le reste de l’univers disparaît en-dessous de moi. Parviens enfin devant une dernière esplanade de forme hexagonale, entourée de tous côtés par le vide. Mon regard ne peut s’empêcher de s’élever vers les cieux, vers l’Empyrée, ce domaine fantastique où résident les Dieux.

Un élan incroyable semble m’attirer vers… là-haut.

Quelle merveille !
Commenter  J’apprécie          00
Wolkaiw   31 mars 2019
Veillées funèbres, tome 2 de Paul Blanchot
Les traumatismes de la jeunesse sont longs à se résorber. Ils ne s'effacent jamais tout à fait. Un adulte continue toute sa vie à en souffrir, faisant les beaux jours des psychiatres et autres psychologues.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

10 titres, 10 auteurs de Fantasy (1)

Qui est l'auteur/trice du "Seigneur des Anneaux: La Communauté de l'Anneau"?

George LUCAS
J.R.R. TOLKIEN
H.P.LOVECRAFT

10 questions
79 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , fantasy jeunesseCréer un quiz sur cet auteur