AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.7 /5 (sur 1445 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Middlesbrough , le 21/09/1946
Biographie :

Paul Charles Doherty est un historien, professeur et directeur d'école, romancier, auteur de romans policiers historiques.

Il publie ses nombreuses œuvres sous son propre nom et plusieurs pseudonymes : Paul C. Doherty, Paul Doherty, C.L. Grace, Paul Harding, Michael Clynes, Ann Dukthas, Anna Apostolou et Vanessa Alexander.

Il fit pendant trois ans des études au Ushaw College à l’Université de Durham pour devenir prêtre. Il abandonna cette voie et étudia l'histoire à l'Université de Liverpool (1967) et à l'Université d'Oxford où il rencontra sa femme Carla Lynn Corbitt.

Il devient ensuite professeur d'histoire médiévale dans l'enseignement secondaire, tout en continuant ses recherches qui le conduisent à une thèse de doctorat, consacré au roi Édouard II d'Angleterre et à la reine Isabelle, fille de Philippe IV le Bel et épouse d’Édouard II d'Angleterre, soutenue en 1987 à l'Université d'Oxford.

Depuis 1981, P. C. Doherty a été pendant trente ans directeur de l'école catholique Trinity Catholic High School à Woodford Green, Essex.

Il est l'auteur de plus de 95 livres ainsi que d'un documentaire télévisé, "The Secret Life of Elizabeth I" (2006), d'après son livre éponyme.

Il est l'auteur de plusieurs séries historico-policières notamment : Les enquêtes de Kathryn Swinbrooke, apothicaire à Cantorbéry au XVe siècle (publiées sous le nom de C. L. Grace); les enquêtes de Hugh Corbett, espion du roi Édouard Ier, celles de Matthew Jankyn, mercenaire dans l'Angleterre du XIVe siècle, les aventures de Télamon, un proche d'Alexandre le Grand, et celles d'Amerotkê, juge dans l'Égypte du XVe siècle avant J.-C. (publiées sous le nom de Paul Doherty) ; les enquêtes de Nicholas Segalla, le voyageur du temps (publiées sous le nom d'Ann Dukthas) ; et enfin les aventures de frère Athelstan, un dominicain du XIVe siècle (publiées sous le nom de Paul Harding).

son site : https://www.paulcdoherty.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/paulcdohertyauthor
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Paul C. Doherty   (73)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Paul Doherty - La reine de l'ombre


Citations et extraits (326) Voir plus Ajouter une citation
Tatooa   21 mai 2022
La colère de Dieu de Paul C. Doherty
- La racine de tout péché, avait tonné le vieux prêtre (le père Paul), est l'orgueil. Et le contraire de l'amour n'est ni la haine, ni l'indifférence, c'est le goût du pouvoir. Le pouvoir corrompt ; le poursuivre, c'est suivre la route de l'Enfer.
Commenter  J’apprécie          31
pdemweb1   01 septembre 2014
Le manuscrit de Pythias de Paul C. Doherty
- Certain Egyptiens croient qu'il n'existe qu'un dieu et que le soleil en est la manifestation physique. Tout cela pour dire qu'il n'est rien...

Télamons'interrompit pour mordre dans la grappe de raisin et lever les yeux vers l'enlacement de branches du sycomore sous lequel ils s'abritaient.

- ... de plus plaisant au monde que d'être assis dans un beau jardin avec du vin et de la nourriture
Commenter  J’apprécie          200
pdemweb1   01 septembre 2014
La mort sans visage de Paul C. Doherty
- Alexandre est un dieu, siffla-t-il, dans un corps mortel. Il est entouré de traitres et de gens qui cherchent à lui nuire. Ils sont quatre, ceux sur lesquels il peut s'appyuer, qui le protège : Olympias, Héphestion, Aristandre et toi Télamo. Alors ne me déçois pas !
Commenter  J’apprécie          200
petitsoleil   27 juin 2015
Le Donjon du bourreau de Paul C. Doherty
- Les hommes sont inquiets : ils parlent de démons et de spectres, et la Tour n'est guère un lieu de garnison très populaire.

Vous le savez bien, Sir John : les soldats sont encore plus superstitieux que les marins. Ils se répètent certaines légendes : la Tour aurait été bâtie sur un ancien lieu de sacrifice, on aurait mélangé du sang au mortier et enseveli des êtres humains dans les fondations.



- Billevesées ! aboya Cranston. Votre avis, mon frère ?

Athelstan haussa les épaules.

- Le sous-gouverneur a peut-être raison, Sir John.

Il existe plus de forces ici-bas que ne peut en concevoir notre esprit.

- Vous croyez à ces histoires de fantômes ?

- Bien sûr que non. Mais la Tour a un lourd passé. Des hommes et des femmes y ont péri de mort atroce.



Le dominicain parcourut la cour du regard et frissonna malgré le soleil éclatant.

- Le seul et vrai spectre, c'est la peur. Elle brise l'harmonie de l'intelligence et trouble l'âme. Elle crée une atmosphère de danger et de sourde menace.

Notre assassin se révèle à la fois extrêmement habile et subtil : il parvient exactement à ses fins.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
pdemweb1   01 septembre 2014
L'homme sans dieux de Paul C. Doherty
N'oublie jamais une chose, Cassandre : Alexandre est d'abord et avant tout un formidable acteur, ce qui à mon avis , n'est pas pour rien dans son génie militaire et son ardeur au combat et je l'admets, dit--il d'un ton acerbe, ça en fait également un fourbe.
Commenter  J’apprécie          180
Krout   18 août 2017
Le livre des feux de Paul C. Doherty
Pendant que je courais à travers la ville, j'ai reçu votre message laconique au sujet d'un miracle à St Erconwald. Que s'est-il passé ? Pike est-il devenu un dévot pratiquant ? Walkin a-t-il fait vœu de ne plus toucher à la bière ?
Commenter  J’apprécie          150
petitsoleil   15 juin 2015
Le Donjon du bourreau de Paul C. Doherty
La Tour se dressa devant eux.

Remparts abrupts, tourelles, bastions, merlons et créneaux, tout était recouvert de neige. Masse de pierre taillée, l'imposante forteresse semblait avoir été bâtie non pour défendre Londres, mais pour la réduire à l'obéissance.

- Quel endroit sinistre ! marmonna Cranston. Le Donjon du Bourreau.

Il jeta un coup d'œil perplexe à Athelstan.

- Nos vieilles connaissances, la Mort et le Crime, y rôdent.
Commenter  J’apprécie          140
umezzu   20 avril 2019
Les baladins du régent de Paul C. Doherty
Gand a assez de richesse dans son palais de Savoie pour faire que personne à Londres ne meure de faim. Il y a assez de logis confortables et vides dans cette ville pour abriter tous nos vagabonds. Assez de nourriture pour rassasier les affamés. Assez d'étoffe pour vêtir ceux qui sont nus. Assez de maisons religieuses pour accueillir les malades et les fols mais nous, les êtres humains, ne pensons pas ainsi. Nous mettons le moi au premier rang, au second et au troisième, une trinité impie contre quiconque se trouve être notre voisin.
Commenter  J’apprécie          110
Andarta   25 août 2012
Sous le masque de Rê de Paul C. Doherty
Touthmôsis vacilla et son menton se mit à trembler. Sa mâchoire se contracta tandis qu’il portait la main à sa gorge. Puis sa tête se renversa en arrière si brusquement que la double couronne rouge et blanche glissa pour aller se fracasser sur le sol. Hatchepsout se mit à crier et tendit les bras pour retenir son époux qui s’effondra contre elle, saisi de convulsions. Elle coucha doucement sur le sol son corps déjà rigide et vit ses yeux rouler dans leurs orbites. De l’écume moussa au coin de sa bouche peinte en rouge.
Commenter  J’apprécie          110
Tatooa   06 mai 2020
Faux frère de Paul C. Doherty
- Je n'ai jamais été un voleur ! (Ranulf)

- Bien sûr ! Disons donc : lorsque tu peinais à faire la différence entre la propriété d'autrui et la tienne... (Corbett)
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le joueur d'échecs de Stefan Zweig

Contre qui Mirko Czentovic fit-il sa première partie d'échecs ?

Le curé de son village
Le maréchal des logis de son village
Le barbier de son village

15 questions
611 lecteurs ont répondu
Thème : Le Joueur d'échecs de Stefan ZweigCréer un quiz sur cet auteur