AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.23/5 (sur 26 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Aix-en-Provence , le 18/01/1839
Mort(e) à : Aix-en-Provence , le 22/10/1906
Biographie :

Paul Cézanne (19 janvier 1839 à Aix-en-Provence, France – 22 octobre 1906 à Aix-en-Provence) est un peintre français.

Son père, Louis Auguste Cézanne, descendant de petits artisans (drapiers, ferronniers, etc.) repérés à Marseille depuis la fin du XVIe siècle, possède une chapellerie sur le cours Mirabeau. La famille est relativement aisée et le père crée une banque
Paul Cézanne fréquente le collège Bourbon, où il se lie d'amitié avec Émile Zola. Il entreprend sans enthousiasme des études de droit à l'Université d'Aix. Il suit des cours à l'École de Dessin et aménage un atelier au Jas de Bouffan. Il se rend une première fois à Paris en avril 1861, mais n'y reste que quelques mois et retourne dans le domaine familial à l'automne.
En 1862, il abandonne la carrière juridique et s'établit à Paris. Il travaille à l'Académie Suisse et y rencontre Camille Pissarro, Pierre-Auguste Renoir, Claude Monet, Alfred Sisley et un autre Aixois, Achille Emperaire, dont il fera plus tard un portrait, resté célèbre. Il est refusé à l'École des Beaux-Arts en raison d'un tempérament jugé par trop excessif. En 1886, il rompt tout contact avec Zola qui lui a envoyé son roman "L'Œuvre", (racontant l'histoire d'un peintre maudit ) que le peintre a inspiré. Le 28 avril, il épouse Hortense. La même année, son père meurt, lui laissant un héritage confortable qui le met à l'abri financièrement. Sa première exposition personnelle, organisée par le marchand de tableau Ambroise Vollard en 1895 en l'absence du peintre, se heurte encore à l'incompréhension du public, mais lui vaut l'estime des artistes. Sa renommée devient internationale et il remporte à Bruxelles un grand succès lors des expositions des Indépendants. Il se fait construire en 1901-1902 un atelier dans la périphérie d'Aix : l'atelier des Lauves. En octobre 1906, alors qu'il peint sur le motif, dans le massif de la Sainte-Victoire, un violent orage s'abat. Cézanne fait un malaise. Il est recueilli par des charretiers et déposé dans sa maison de la rue Boulegon, à Aix, où il mourra, le 22, emporté par une pneumonie.


Le milieu d'origine de Cézanne est celui de la bonne bourgeoisie provinciale . Son père, propriétaire à Aix-en-Provence d'une prospère fabrique de chapeaux, vivait cependant quelque peu en marge de la société aixoise: il n'était pas marié avec la mère de son fils, une de ses anciennes ouvrières, lorsque ce dernier naquit, en 1839, et ne légalisa sa situation que cinq ans plus tard, avant de s'éta
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Paul Cézanne   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Émission “Une vie une oeuvre” de Matthieu Garrigou-Lagrange, diffusée sur France Culture le 02 février 2013. On l'a baptisé le “Maître d'Aix”. Dans ce paysage saturé de lumière, le peintre a respiré la « virginité du monde ». Parmi les pins, les rochers, au bord de l'Arc, parfois accompagné de son ami Zola, il a connu cette ivresse des choses sans borne de la nature, dont il ne cessera par la suite de reconstruire les « sensations colorantes ». Souvent dépeint comme un solitaire, misanthrope et insatisfait, Cézanne avait en réalité fait vœu de peinture, pleinement conscient de la haute mission qu’il s’était assignée : « Je vous dois la vérité en peinture et je vous la dirai ». Refusée par les Salons, la peinture de Cézanne mit du temps avant d’être regardée pour ce qu’elle était : une lutte pour « tenir son motif », pour restituer le choc de la manifestation du visible, comme cette colossale vague de pierre toujours recommencée, sa Montagne Sainte-Victoire. Si les poètes et les écrivains, comme Rilke ou D.H.Lawrence, ont éprouvé les premiers l’absolue nouveauté de l'oeuvre de Cézanne, si à leur suite des philosophes comme Merleau-Ponty en ont tiré de pénétrantes leçons de choses, Cézanne, lui, savait qu’il resterait “le primitif” de la voie qu’il avait découverte. Un Cézanne toujours à l’état naissant. Textes lus par Laurent MANZONI Archives INA : René Huyghe, André Masson, Jean Renoir, Paul Roubaud Remerciements à : Alain Paire, libraire galeriste à Aix-en-Provence Lia Lapithi, artiste plasticienne Liens : http://www.jdarriulat.net http://www.galerie-alain-paire.com http://www.museegranet-aixenprovence.fr http://www.musee-orsay.fr/ Invités : Vincent Bioulès, artiste peintre Mauro Carbone, philosophe, auteur de “Merleau-Ponty entre Cézanne et Proust” Denis Coutagne, conservateur honoraire, auteur de “Cézanne abstraction faite” Bruno Ely, conservateur en chef du Musée Granet d’Aix-en-Provence. Jacques Darriulat, professeur de philosophie de l'art à la Sorbonne. Alain Madeleine-Perdrillat, critique littéraire Ilias Poulos, artiste plasticien Thèmes : Arts & Spectacles| 19e siècle| Peinture| Paul Cézanne Source : France Culture

+ Lire la suite

Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
Paul Cézanne
Celui qui n'a pas le goût de l'absolu se contente d'une médiocrité tranquille.
Commenter  J’apprécie          480
Paul Cézanne
Je fais tous les jours des progrès. L’essentiel est là.
Commenter  J’apprécie          401
Paul Cézanne
Le Louvre est le livre où nous apprenons à lire. Nous ne devons cependant pas nous contenter de retenir les belles formules de nos illustres devanciers. Sortons-en pour étudier la belle nature, tâchons d’en dégager l’esprit, cherchons à nous exprimer suivant notre tempérament personnel. Le temps et la réflexion d’ailleurs modifient peu à peu la vision, et enfin la compréhension nous vient.

Extrait d'une lettre à Emile BERNARD
Commenter  J’apprécie          371
Paul Cézanne
C'est comme une carte à jouer, des toits rouges sur la mer bleue.
Commenter  J’apprécie          370
Paul Cézanne
L’art est la révélation d’une sensibilité exquise.
Commenter  J’apprécie          271
À Hélène
« Nous nous connaissons trop
parfaitement pour jamais nous
détacher. »
(Zola à Cézanne, 25 juin 1860.)
Commenter  J’apprécie          90
On a dit - je crois que c'est Dante - que rien n'est plus pénible qu'un souvenir heureux dans les jours de malheur. Pénible, oui, mais âprement voluptueux aussi ; on rit et on pleure à la fois.
Commenter  J’apprécie          70
Lettre d'Emile Zola à Paul Cézanne - Paris, le 25 mars 1860

J’ai fait un rêve, l’autre jour. – J’avais écrit un beau livre, un livre sublime que tu avais illustré de belles, de sublimes gravures. Nos deux noms en lettres d’or brillaient, unis sur le premier feuillet, et, dans cette fraternité de génie, passaient inséparables à la postérité. - Ce n’est encore qu’un rêve malheureusement.
Commenter  J’apprécie          60
Paul Cézanne
Voir, c'est concevoir. Et concevoir c'est composer.
Commenter  J’apprécie          80
"il y a deux sortes de peinture : la peinture bien couillarde, la mienne, et celle des ottres."
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Auteurs proches de Paul Cézanne
Lecteurs de Paul Cézanne (77)Voir plus

Quiz Voir plus

J'ADORE LES ÎLES BALEARES, ET VOUS ?

Quelle est l'île la plus grande des Iles Baléares ?

MInorque
Formentora
Ibiza
Majorque

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : tourismeCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}