AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.98 /5 (sur 214 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Pougues-les-Eaux, Nièvre , le 24/11/1898
Mort(e) à : Paris , le 14/03/1967
Biographie :

Paul Faucher est un écrivain et éditeur français.

Comme écrivain, il utilise le pseudonyme de Paul François.

Il fonde en 1927 la section française du bureau international d’éducation à Genève. Il participe cette même année au congrès de la Ligue internationale pour l'éducation nouvelle et y fait la connaissance du pédagogue tchèque František Bakule (1877-1957).

En 1932, le ministère français de l'instruction publique le charge d'une mission en Europe centrale : Allemagne, Autriche, Tchécoslovaquie, Hongrie, Pologne, aux fins d'étudier les nouvelles méthodes pédagogiques en usage dans ces différents pays.
À Prague, il retrouve František Bakule, qui lui fait découvrir son expérience pédagogique auprès d'enfants handicapés physiques ou victimes de la Première Guerre mondiale. Il rencontre une collaboratrice de Bakule, l'écrivaine pour la jeunesse Lida Durdikova (1899-1955) qui deviendra sa femme en 1933.

Vers 1932, il s'intéresse à la littérature enfantine et élabore ses premiers albums avec la collaboration de sa femme. Sous le nom de "Père Castor" (symbole d'un programme constructif), il se met au travail avec une équipe de collaborateurs qui voulurent bien partager ses manières de voir. Son travail de recherche se poursuit tant bien que mal pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 1946, après la parution d'une centaine d'albums, Paul Faucher ouvre le Centre de recherche biblio-pédagogique de l'Atelier du Père Castor et, l'année suivante, l'École du père Castor.

En 1954, l'école compte une cinquantaine d'enfants. Elle pratique une pédagogie active où la musique et l'éducation par le mouvement tiennent une place importante. En 1961, l'école, qui accueille alors cent quarante enfants, demande un contrat simple à l'éducation nationale. Mais la demande n'aboutit pas et les maladies successives de la directrice et de Paul Faucher mettent fin à l'école.

Après la disparition de Paul Faucher, c'est son fils François Faucher (1932-2015) qui reprendra la collection du Père Castor.
+ Voir plus
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Faucher
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Nastasia-B   14 avril 2013
Les Bons Amis de Paul Faucher
Dans la neige qui glisse et qui crisse, le petit cheval cherche quelque chose à manger. Et voilà qu'il trouve, savez-vous quoi ? Un gros navet, blanc et violet, qui faisait une bosse sous la neige. Croque, croque, croque. Il mange le navet. (...)

" Il fait si froid, il neige si fort que le mouton à sûrement faim. Vite, je lui porte cette carotte et je reviens ".

Galope ! petit cheval, galope !

hop ! hop ! hop !

hop ! hop ! hop !

vers la maison du gros mouton. Toc ! toc ! Il ouvre la porte. (...)

Le mouton entre chez lui, voit la carotte et dit :

" Une carotte, qui me l'apporte ? "
Commenter  J’apprécie          110
Marti94   19 mai 2015
Les Trois Petits Cochons de Paul Faucher
Il était une fois trois petits cochons qui s'ennuyaient à la ferme.

Ils voulaient avoir leur maison à eux. Mais chacun voulait la construire à son idée :

- Moi, je la voudrais comme ci.

- Moi, je la voudrais comme ça.

- Et moi, comme ci et comme ça.

Ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord.

- Eh ! bien, dit le plus jeune, partons chacun de notre côté ; nous verrons qui de nous trois fera la plus jolie maison.

- C'est une bonne idée ! dirent les deux autres.

Et ils s'en allèrent chacun de leur côté.
Commenter  J’apprécie          60
Latviane   18 mai 2013
Les Trois Petits Cochons de Paul Faucher


Les trois petits cochons ne voulurent plus se quitter.

Ils vécurent tous les trois dans la maison de briques,

et, s'ils ne sont pas morts, ils y sont encore
Commenter  J’apprécie          31
zazimuth   12 janvier 2017
La Grande Panthère noire de Paul Faucher
Tout de même, au bout d'un an, la Grande Panthère Noire se dit :

- Il faut en finir, j'ai maigri de 100 livres à force de tourner en rond sans rien manger ! Si ça continue, les chasseurs auront ma peau sans tirer un coup de fusil. (p.14)
Commenter  J’apprécie          20
lapommereinette19   02 octobre 2019
Les Trois Petits Cochons de Paul Faucher
Le troisième petit cochon, lui, avait rencontré un homme chargé de briques.

S'il vous plait , Monsieur, demanda le troisième petit cochon: puis-je avoir quelques briques pour construire ma maison ?
Commenter  J’apprécie          21
ClioIno   25 mars 2018
Les Bons Amis de Paul Faucher
Et c'est ainsi que,

du cheval au mouton,

du mouton au chevreuil,

la carotte revint

au petit lapin gris.

Ah ! les bons, les amis !
Commenter  J’apprécie          10
Matthieu2007   17 mai 2014
Trois Tours de Renard de Paul Faucher
Mais que le seau lui pèse ! Il se remplit de glaçons , devient de plus en plus lourd.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox