AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.63 /5 (sur 458 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint-Etienne , le 20/05/1947
Biographie :

Ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud (1968-1972). Écrivain, poète, auteur dramatique, Paul Fournel est entré à l’Oulipo en 1972, son mémoire de maîtrise portant sur Raymond Queneau. Il appartient à cette deuxième génération d’oulipiens, cooptés du vivant de Queneau, et occupe le poste de secrétaire définitivement provisoire.

Auteur du premier livre consacré à l’Oulipo, Clefs pour la littérature potentielle, spécialiste de Guignol, Paul Fournel a aussi été éditeur, et dirigé les éditions Ramsay, puis Seghers de 1987 à 1992. Beaucoup de ses livres ont été couronnés de prix littéraires : Bourse Del Duca, Goncourt de la nouvelle, Renaudot des lycées, etc. Il est, depuis Mai 2004, Président de l’Oulipo.

Il a occupé des postes de l'administration culturelle comme directeur de l'Alliance française de San Francisco (1996-2000), attaché culturel de l'ambassade de France au Caire (2000-2003) et directeur littéraire du Centre régional des lettres de Languedoc-Roussillon.

Le prix Jules Rimet, qui se destine à promouvoir la littérature sportive, a été décerné en 2012 à Paul Fournel pour son hommage au cycliste Jacques Anquetil, Anquetil tout seul (Seuil).
+ Voir plus
Source : Oulipo.net
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Paul Fournel Faire Guignol éditions P.O.L : où Paul Fournel tente de dire de quoi et comment est composé son nouveau livre "Faire Guignol" et où il est notamment question de Laurent Mourguet et de marionnettes, de Guignol et de Gnafron, de canuts et d'arracheurs de dents, de Lyon et de Saint-Étienne à l'occasion de la parution aux éditions P.O.L de "faire guignol", à Paris le 28 janvier 2019 "On le fait. On reproche aux autres de le faire. On demande à nos enfants de ne pas le faire, mais on les amène le voir. On ne comprend pas pourquoi ils hurlent devant le bonhomme de bois. On le brandit pour protester. Dans la presse, à la télé. On l?expose à Lyon comme un symbole. Mais un symbole de quoi, de qui ? Guignol existe, il est là, parmi nous, depuis toujours. Il appartient à tous. Mais il a bien fallu que quelqu?un l?invente un jour."
+ Lire la suite
Podcasts (11) Voir tous


Citations et extraits (183) Voir plus Ajouter une citation
leluez   19 août 2012
La liseuse de Paul Fournel
Je suis enfin derrière une muraille de livres. Chaque jour je me suis dit : « Il faut que tu lises ça. » « Si j’avais le temps je lirais ça. » « Quand je pense que je n’ai toujours pas lu ça. » « Ils ont de la chance, ceux qui peuvent lire en liberté. » « Si seulement j’avais lu ça, je serais un bien meilleur lecteur… »

Commenter  J’apprécie          340
milado   24 février 2013
La liseuse de Paul Fournel
Lorsque j'aurai terminé la lecture du dernier mot de la dernière phrase du dernier livre, je tournerai la dernière page et je déciderai seul si la vie devant moi vaut encore la peine d'être lue.
Commenter  J’apprécie          322
leluez   16 août 2012
La liseuse de Paul Fournel
Celui qui est sous ma joue est un manuscrit d’amour : c’est l’histoire d’un mec qui rencontre une fille mais il est marié et elle a un copain… J’en ai lu sept pages et je le connais déjà par cœur. Rien ne pourra me surprendre. Depuis des lunes, je ne lis plus, je relis. La même vieille bouillie dont on fait des « nouveautés », des saisons, des rentrées « littéraires », des succès, des bides, des bides.

Commenter  J’apprécie          260
fanfanouche24   22 janvier 2015
Un homme regarde une femme de Paul Fournel
Je te regarde faire un métier impossible. Celui-là même qui te rend malheureuse quand tu ne le fais pas et malheureuse encore quand tu le fais. Toujours l'essentiel t'échappe. Tu attends. Je vois comment l'attente te remplit et te creuse. (p.116)
Commenter  J’apprécie          260
leluez   17 août 2012
La liseuse de Paul Fournel
– Tu vois, petit con, lui dit-elle, c’est facile de dire non en trois secondes à un auteur, facile de se moquer même de son travail, mais il faut que tu saches comme c’est long et comme c’est emmerdant de faire un livre. Même un mauvais. Surtout un mauvais.

Commenter  J’apprécie          250
fanfanouche24   31 juillet 2015
Un homme regarde une femme de Paul Fournel
Séparés, je te regarde.



(...)lorsque tu t'éloignes, c'est comme si je changeais de continent. Je subis un décalage horaire. A peine rentré du bureau, je joue le rôle de l'homme seul, celui qui enfile des pantoufles et un vieux pyjama. Celui qui, à dix-neuf heures trente, met à chauffer une crêpe surgelée dans sa poêle Téfal, qui vide un fond de bouteille de bordeaux et croque une pomme canada. La maison est tellement silencieuse que la pomme craque dans ma tête. (p.40)
Commenter  J’apprécie          230
cicou45   31 janvier 2012
La liseuse de Paul Fournel
"Lorsque j'aurai terminé la lecture du dernier mot de la dernière phrase du dernier livre, je tournerai la dernière page et je déciderai seul si la vie devant moi vaut la peine d'être lue."
Commenter  J’apprécie          180
milado   23 février 2013
La liseuse de Paul Fournel
Elle tire sa jupe sur ses genoux, comme pour se faire pardonner de la porter trop courte. Ses jambes n'ont pourtant rien à cacher.
Commenter  J’apprécie          180
milado   21 février 2013
La liseuse de Paul Fournel
- ... Pendant que vous vous crever la tête et le portefeuille à trouver le moyen de vendre vos vieux romans en ligne sans fâcher les libraires que vous finirez par tuer de toute façon, nous, on bricole de nouveaux trucs qui se glissent tout seuls dans les petites machines.
Commenter  J’apprécie          151
fanfanouche24   15 avril 2020
Poils de Cairote de Paul Fournel
2 novembre 2000



Le Caire appartient aux chats.

Ils ont traversé les dynasties, intacts. On les voit identiques à leurs statues, élancés, étroits, vifs, petits, surmontés de grandes oreilles. Ils n'ont pas de choix, la vivacité est leur minimum de survie. Il n'y a pas de place pour les lents sur les trottoirs du Caire. (p.11)
Commenter  J’apprécie          140

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Avant le polar" de Paul Fournel.

Quel est le prénom du Lieutenant Maussade ?

Emile
Emmanuel
Eric

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Avant le polar de Paul FournelCréer un quiz sur cet auteur

.. ..