AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.31 /5 (sur 54 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Long Island , le 28/02/1953
Biographie :

Paul Robin Krugman est un économiste.

Il a d'abord suivi des études d'histoire à l'Université Yale où il a obtenu un BA en 1974, puis au Massachusetts Institute of Technology (MIT), où il a obtenu son doctorat d'économie (PhD) en 1977.

Après avoir enseigné au MIT (1984-1994), à Stanford University (1994-1996), à Yale et à la London School of Economics, il est aujourd'hui professeur d’économie et de relations internationales à l’Université de Princeton.

Krugman est connu pour ses critiques contre la politique générale et économique de l'administration de George W Bush, plus largement le parti républicain.
Néo-keynésien, il est un des principaux auteurs de la nouvelle théorie du commerce international, qui repose sur le commerce intra-firme et intra-industrie, les effets de réseau, et les situations de concurrence imparfaite.

En 1991, il reçoit la médaille John Bates Clark de l’American Economic Association (attribuée tous les deux ans à un économiste de moins de quarante ans ayant apporté une contribution substantielle aux sciences économiques) et en 2008, le prix Nobel d'économie pour ses travaux sur le commerce international en concurrence imparfaite et en économie géographique.

Il est co-auteur avec Maurice Obstfeld de "International Economics: Theory and Policy" (1994), le livre de cours le plus utilisé dans ce domaine aux États-Unis, ainsi que d'une vingtaine d'autres ouvrages..

Krugman s'est fait connaître du grand public par ses ouvrages de vulgarisation publiés depuis la fin des années 1980, où il s'attaque entre autres aux contre-sens économiques colportés par les think tanks, et grâce à son anticipation de la crise asiatique de 1997, celle de sub-prime ne lui échappa pas non plus.

Il est marié à l'économiste américaine Robin Wells Krugman (1959).
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Paul Krugman   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

The Return of Depression Economics Part 1 (of 3): The sum of all fears

Podcasts (1)


Citations et extraits (8) Ajouter une citation

Je pense, pour ma part, que les seuls obstacles structurels importants à la prospérité du monde sont les doctrines obsolètes qui encombrent l'esprit des hommes.

Commenter  J’apprécie          60

Sommaire

PARTIE 1 Qu'est-ce que l'économie ?

Introduction dans la vie de tous les jours

1. La main invisible

2. Mon bénéfice, votre coût

3. Des hauts et des bas

4. En avant et en hausse

5. Un moteur pour découvrir

Chapitre 1 Premiers principes

1.1 Les principes qui sous-tendent les choix individuels : le coeur de l'économie

1.2 Les interactions : comment les économies fonctionnent

1.3 Les interactions à l'échelle de l'économie

Chapitre 2 Les modèles économiques : arbitrages et échange

2.1 Le modèle en économie, quelques exemples importants

2.2 L'utilisation des modèles

PARTIE 2 L'offre et la demande

Chapitre 3 L'offre et la demande

3.1 L'offre et la demande : un modèle de marché concurrentiel

3.2 La courbe de l'offre

3.3 L'offre, la demande, et l'équilibre

3.4 Les modifications de l'offre et de la demande

3.5 Les marchés concurrentiels - et les autres

Chapitre 4 Le surplus du consommateur et du producteur

4.1 Le surplus du consommateur et la courbe de demande

4.2 Le surplus du producteur et la courbe d'offre

4.3 Surplus de consommateur, surplus de producteur et gains à l'échange

4.4 Un économie de marché

Chapitre 5 Contrôle des prix et quotas : l'intervention sur les marchés

5.1 Pourquoi les gouvernements contrôlent les prix ?

5.2 Les prix plafond

5.3 Les prix plancher

5.4 Le contrôle des quantités

Chapitre 6 L'elasticité

6.1 Définition et mesure de l'élasticité

6.2 L'interprétation de l'élasticité-prix de la demande

6.3 D'autres élasticités de la demande

6.4 L'élasticité-prix de l'offre

6.5 La foire aux élasticités

PARTIE 3 Les individus et les marchés

Chapitre 7 Les impôts

7.1 L'analyse économique des impôts : une vue préliminaire

7.2 Les bénéfices et les coûts de la taxation

7.3 Équité et efficacité de l'impôt

7.4 Comprendre le système fiscal

Chapitre 8 Le commerce international

8.1 Avantage comparatif et commerce international

8.2 L'offre, la demande et le commerce international

8.3 Les effets de la protection commerciale

8.4 L'économie politique de la protection commerciale

PARTIE 4 La prise de décisions économiques

Chapitre 9 La prise de décisions pour les individus er les firmes

9.1 Coûts, bénéfices et profits

9.2 Prendre des décisions de type "combien" : le rôle d'analyse

9.3 Les coûts irrécupérables

9.4 L'économie comportementale

PARTIE 5 Le consommateur

Chapitre 10 Le consommateur rationnel

10.1 L'utilité : avoir satisfaction

10.2 Budgets et consommation optimale

10.3 Comment dépenser l'euro marginal

10.4 De l'utilité de la courbe de la demande

PARTIE 6 Les décisions de production

Chapitre 11 Derrière la courbe d'offre : inputs et coûts

11.1 La fonction de production

11.2 Deux concepts clés : le coût marginal et coût moyen

11.3 Cloûts à court terme vs coûts à long terme

Chapitre 12 La concurrence parfaite et la courbe d'offre

12.1 La concurrence parfaite

12.2 Production et profits

12.3 La courbe d'offre du secteur d'activité

Chapitre 13 Le monopole

13.1 Les types de structure du marché

13.2 La signification du monopole

13.3 Comment un monopole maximise son profit

13.4 Monopole et politique publique

13.5 La discrimination par les prix

PARTIE 7 Les structures de marché : au-delà de la concurrence parfaite

Chapitre 14 L'oligopole

14.1 La prévalence de l'oligopole

14.2 Qu'est-ce qu'un oligopole ?

14.3 Le comportement des oligopoles

14.4 L'oligopole en pratique

14.5 Les oligopoles ont-ils un rôle important ?

Chapitre 15 La concurrence monopolistique et la différenciation des produits

15.1 La signification de la concurrence monopolitstique

15.2 La différenciation des produits

15.3 Comprendre la concurrence monopolistique

15.4 Concurrence monopolistique vs concurrence parfaite

15.5 Les controverses à propos de la différenciation des produits

Chapitre 16 Les externalités

16.1 L'économie de la pollution

16.2 Les politiques en cas de pollution

16.3 Les externalités positives

16.4 Les externalités de réseau

PARTIE 8 Microéconomie et politiques publiques

Chapitre 17 Les biens publics et ressources communes

17.1 Les biens privés - Et les autres

17.2 Les bien publics

17.3 Les ressources communes

17.4 Les biens artificiellement rares

Chapitre 18 Economie de l'État-providence

18.1 Pauvreté, inégalités et politiques publiques

18.2 L'État-providence aux États-Unis

18.3 L'économie de la santé

18.4 Le débat sur l'État-providence

Chapitre 19 Les marchés de facteurs et la répartition de revenu

19.1 Les facteurs de production de l'économie

19.2 Productivité marginale et demande de facteurs

19.3 La théorie de la répartition du revenu fondée sur la productivité marginale correspond-t-elle vraiment à la réalité ?

19.4 L'offre du travail

PARTIE 9 Les marchés de facteurs et le risque

Chapitre 20 Incertitude, risque et information privée

20.1 L'analyse économique de l'aversion au risque

20.2 Acheter, vendre et réduire le risque

20.3 L'information privée : ce que vous ne savez pas peut vous causer du tort

Solutions aux questions de rubriques "vérifiez vos connaissances"

Glossaire

Index

Liste : Pour les esprits curieux

Liste : L'économie en action

Liste : Comparaisons mondiales

Commenter  J’apprécie          20

"Pourquoi l’Europe a-t-elle si maladroitement réagi à la crise ? J’ai déjà donné un élément de réponse : un grand nombre de dirigeants du continent paraissent vouloir à tout prix "helléniser" leur analyse, considérer que tous les pays en difficulté – pas seulement la Grèce – ne doivent leur situation qu’à l’irresponsabilité budgétaire. Et cette vision erronée les conduit à opter logiquement pour un faux remède : si le problème tient au laxisme budgétaire, la solution se trouve forcément dans la rigueur budgétaire. C’est l’économie comprise comme un conte moral, à ceci près que les péchés recevant châtiment n’ont pour la plupart jamais été commis."

Commenter  J’apprécie          40

Il y a plus d'une décennie, lorsque nous avons commencé à écrire la première édition de ce manuel, nous avions beaucoup de petites idées : des aspects particuliers de l'analyse économique dont nous pensions qu'ils n'étaient pas bien couverts par les manuels existants. Mais nous avions également une grande idée : la certitude qu'un manuel d'économie peut être et doit être construit autour d'histoires, et qu'il ne faut jamais perdre de vue le fait que l'économie est finalement un ensemble d'histoires à propos de ce que les gens font.

De nombreuses histoires racontées par les économistes prennent la forme de modèles - quels qu'ils soient, les modèles économiques sont des histoires à propos de la manière dont le monde fonctionne. Mais nous pensions que la compréhension des modèles par les étudiants serait grandement facilitée s'ils étaient présentés, autant que possible, dans le contexte d'histoires concernant le monde réel, des histoires illustrant à la fois des concepts économiques et des préoccupations auxquelles nous faisons tous face en tant qu'individus vivant dans un monde façonné par des forces économiques.

Ces histoires ont été intégrées dans toutes les éditions, y compris celle-ci, qui contient davantage d'histoires que les éditions précédentes. Vous les trouverez à nouveau dans les parties introductives, dans les encadrés tels que «L'économie en action», «Pour les esprits curieux», «Comparaisons mondiales», ainsi que dans la nouvelle rubrique «Cas pratique».

Cette approche a été particulièrement appréciée, mais nous avons également eu des échos d'utilisateurs qui nous ont demandé d'augmenter la teneur de l'ouvrage en histoires de manière à toucher un public plus large. Dans cette édition de Microéconomie, nous avons essayé de répondre à cette demande par des modifications soigneusement étudiées.

Comme dans l'édition précédente, nous avons effectué beaucoup de modifications et de mises à jour pour refléter les événements actuels - des événements qui se bousculent dans une économie mondiale troublée, et qui affectent la vie et les perspectives des étudiants partout dans le monde. Coller à l'actualité est particulièrement important pour nous.

Nous avons également accentué le traitement des questions d'entreprise, à la fois parce que l'expérience des entreprises est une source clé de leçons économiques et parce que la plupart des étudiants finiront eux-mêmes pas travailler dans le monde des entreprises. Nous sommes particulièrement contents des nouvelles rubriques «Cas pratique» et de la façon dont elles enrichissent les histoires du manuel.

Et nous nous sommes efforcés de réviser et de simplifier les passages où notre zèle à faire les choses bien a dépassé notre engagement à les rendre claires.

Nous avons eu la chance d'avoir des critiques très constructives de la part de personnes qui ont fait un travail énorme pour nous aider à rendre cet ouvrage encore meilleur. Et nous sommes également très reconnaissants envers tous les utilisateurs qui nous ont fait leurs commentaires, pour nous dire ce qui fonctionne dans le manuel et, plus important, ce qui ne fonctionne pas. (Nous avons également reçu des commentaires utiles de la part de ceux qui ont choisi de ne pas utiliser notre manuel et qui ont expliqué pourquoi !)

De nombreuses choses ont changé depuis la seconde édition de cet ouvrage. Comme vous le verrez, il y a beaucoup de nouveaux éléments, et il y a certaines modifications significatives (et, nous l'espérons, des améliorations) dans la pédagogie. Mais nous avons essayé de conserver le même esprit. L'ouvrage porte sur l'économie en tant qu'étude de ce que les gens font et de la manière dont ils interagissent, une étude inspirée par des expériences réelles.

Commenter  J’apprécie          10

Mahathir affirmait non seulement que la panique en Asie était délibérément manigancée par de gros opérateurs financiers comme George Soros, mais que Soros lui-même agissait sur ordre du gouvernement américain, lequel voulait remettre à leur place les Asiatiques trop sûrs d'eux. »

« Mais, dans le débat de politique économique du monde anglo-saxon, l'histoire de Soros et de la livre n'a pas été considérée comme un présage inquiétant.

Commenter  J’apprécie          20

Nous avons un problème de magnéto (d'alternateur), disait John Maynard Keynes au début de la Grande Dépression : pour l'essentiel le moteur économique était en bon état, mais un composant primordial, le système financier ne fonctionnait pas. Il a également dit ceci : « Nous nous sommes engagés dans un incroyable bourbier, pour avoir essayé de maîtriser une machine fragile dont nous ne comprenons pas le fonctionnement.

Commenter  J’apprécie          20
Paul Krugman

L'administration Reagan a sans doute été pire que les précédentes. On y voyait beaucoup de personnes qui n'avaient aucune idée de ce dont elles parlaient. Ça m'a aussi permis de voir à quel point il est difficile de faire aboutir quelque chose. J'ai compris qu'on ne pas changer le monde rien qu'avec une idée intelligente.

Dans "Le Soir" des 8 et 9 février 2020.

Commenter  J’apprécie          20

"L’euro a officiellement vu le jour avec l’année 1999. La mesure a immédiatement produit un effet fatidique : elle a mis les investisseurs en confiance. Plus précisément, elle leur a donné la confiance de placer leur argent dans des pays précédemment jugés à risque"

Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Peau d'âne

Que demande la reine à son mari peu de temps avant de mourir ?

de ne jamais se remarier
de se remarier avec une femme plus laide qu'elle
de se remarier avec une femme plus belle qu'elle

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur