AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 13 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Paulin Ismard est ancien élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, agrégé et docteur en histoire. Il est maître de conférences en histoire grecque à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Mais aussi membre du laboratoire Anhima (Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques), co-responsable éditorial (avec François de Polignac) de la revue Cahiers Mondes Anciens et membre du comité de rédaction de la revue Genèses. Sciences sociales et histoire.
Ses recherches portent sur l'histoire sociale et politique d’Athènes aux époques classique et hellénistique.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Table ronde de la Revue L'Histoire MODÉRATION : Valérie HANNIN, directrice de la rédaction de l'Histoire INTERVENANTS : Paulin ISMARD, maître de conférences à l'Université paris 1 Panthéon- Sorbonne, Marilyn NICOUD, professeure à Avignon Université, Philippe ARTIÈRE,directeur de recherches au CNRS (IRIS, EHESS, Campus Condorcet) La prise de pouvoir momentanée mais spectaculaire des médecins pendant la crise de la Covid a reposé brutalement la question de la relation entre les experts et la politique. Y a-t-il d'autres exemples de cette irruption dans l'histoire ? À quelles occasions ? Et avec quelles conséquences ? Quelle est la bonne distance entre le savant et le politique ? Table ronde précédée de la REMISE DU GRAND PRIX DES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE À Timothy BROOK pour le Léopard de Kubilai Khan, une histoire mondiale de la Chine (Ed. Payot)

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
Paulin Ismard
Alfaric   23 septembre 2018
Paulin Ismard
Les intentions d'Alexandre, au moment où il franchit l'Hellespont, au printemps 334,sont l'objet de discussions parmi les historiens. La propagande de Philippe avait conçu l'expédition comme une « guerre de représailles », de dimension panhellénique, censée venger les destructions perses accomplies sur le sol grec lors de la seconde guerre médique (480). Le roi n'envisageait pas à proprement parler une conquête de l'ensemble de l'Empire perse, et tout indique qu'il en était de même à cette date pour Alexandre.
Commenter  J’apprécie          310
Alzie   12 janvier 2016
L'évènement Socrate de Paulin Ismard
Nous avons la chance inespérée de connaître précisément la formulation légale de l'acte d'accusation déposé par Méletos, grâce à la consultation qu'en a faite dans les archives publiques athéniennes, au début du IIe siècle de notre ère, Favorinos d'Arles, venu à Athènes pour y exercer ses talents de rhéteur.



Voici la plainte déposée sous serment par Méletos, fils de Méletos, du dème de Pithée, contre Socrate, fils de Sophronisque, du dème d'Alopéké : Socrate enfreint la loi, parce qu'il ne reconnaît pas les dieux que reconnaît la cité, et qu'il introduit d'autres divinités nouvelles ; il enfreint la loi aussi parce qu'il corrompt la jeunesse. Peine requise : la mort.



Chapitre 2, La cité au procès

L'accusation de Méletos, p. 57
Commenter  J’apprécie          100
Alzie   17 janvier 2016
L'évènement Socrate de Paulin Ismard
Pour Platon, l'échec politique des enfants de Périclès attestait à lui seul la faillite du célèbre chef de file du camp démocrate. Socrate affirmait ainsi qu'une "bonne preuve pour ceux qui ont un savoir quelconque de ce qu'ils savent, c'est qu'ils soient capables de transmettre ce savoir à un autre", avant de poser une question provocatrice à Alcibiade : "Peux-tu me dire qui Périclès à rendu savant, à commencer par ses fils ?" L'échec pédagogique du chef d'état idéalisé du Ve siècle révélerait ainsi l'incapacité de la cité démocratique à conduire les citoyens sur la voie de la vertu et à définir un savoir politique authentique. Le détenteur de la science royale, dans l'utopie platonicienne, sera dès lors un bon éducateur, comme si les deux fonctions étaient destinées à se confondre. (p. 166)
Commenter  J’apprécie          80
Alzie   13 janvier 2016
L'évènement Socrate de Paulin Ismard
Rappelons une évidence : le polythéisme grec était dépourvu de tout texte sacré qui définisse les croyances légitimes au sujet des divinités, ou précise rigoureusement la façon dont les actes cultuels devaient être accomplis. L'appréhension commune des dieux et de leur présence au monde ne s' est jamais incarnée dans une théologie polythéiste, susceptible de définir une architecture dogmatique dont la cité aurait été la gardienne. Plurivoque et ambiguë, la parole du mythe est faite de sédimentations successives et se nourrit de réinterprétations constantes en fonction des auteurs ou des contextes d'énonciation : il n'a jamais existé de version "officielle" ou canonique d'un mythe. Ajoutons que nul clergé constitué ne veillait à l'organisation institutionnelle de la vie religieuse.



Chapitre 4, L'impiété socratique, p. 131
Commenter  J’apprécie          50
Alzie   12 janvier 2016
L'évènement Socrate de Paulin Ismard
On peut affirmer sans crainte qu'à côté de la bataille de Marathon et des grands monuments de l'Acropole, le procès de Socrate est une des images d'Épinal les plus populaires de l'Athènes classique. Alors que les guerres médiques ou les marbres du Parthénon en sont le versant lumineux, la condamnation du maître de Platon en incarne la légende noire. L'événement est en effet souvent présenté comme la faute impardonnable de la démocratie athénienne par ses détracteurs, qui y voient la preuve d'une cité intolérante persécutant ses propres élites intellectuelles pour des raisons religieuses ; à l'opposé, les défenseurs de la démocratie athénienne se sont évertués à relativiser la portée de l'événement en le réduisant à un simple accident, quitte, parfois, à justifier la condamnation.

Introduction, p. 11
Commenter  J’apprécie          30
Samousse   10 novembre 2014
L'évènement Socrate de Paulin Ismard
« Bien après sa mort, Socrate demeura ce questionneur insaisissable retournant à son interlocuteur ses propres questions dans un jeu de miroir sans fin. »
Commenter  J’apprécie          30
Lenocherdeslivres   09 novembre 2019
La cité et ses esclaves de Paulin Ismard
Il ne fait aucun doute, aux yeux de ces savants, que la civilisation gréco-romaine a inventé quelque chose d'unique. Certes, les Grecs et les Romains ne furent pas les premiers à réduire des êtres humains au statut de marchandise, mais tous s'accordent à reconnaitre que c'est dans le monde des cités grecques puis sous l'empire romain que le recours à l'esclavage a pris une dimension jusqu'alors inconnue. (p. 10)
Commenter  J’apprécie          20
incortom   10 janvier 2018
L'évènement Socrate de Paulin Ismard
Connais toi toi même



Tout ce que je sais est que je ne sais rien



Commenter  J’apprécie          10
Lenocherdeslivres   08 avril 2020
La cité et ses esclaves de Paulin Ismard
Le louage d'esclaves faisait l'objet d'un encadrement légal de la part des autorités civiques.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-50177

Dans quel pays se trouve le fleuve Mississippi?

au Canada
aux Etats-Unis d'Amérique
dans les deux

13 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : fleuve , mississippi , Géographie historique , villes américaines , littérature américaine , pièges , bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur