AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.04 /5 (sur 34 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Après de fructueuses études littéraires, Pauline Deysson travaille comme documentaliste dans une banque.

Auteur de nombreux contes, "Grandir" (2016) est son premier roman, et le fruit de 7 ans de réflexions.

son site : http://www.paulinedeysson.com

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Aryia   05 décembre 2018
La bibliothèque, tome 2 : Vivre de Pauline Deysson
Toi qui te montrais autrefois si attentionné auprès des rêveurs, murmura la Bibliothécaire. Te voilà devenu un monstre …

– Je donne aux hommes l’opportunité de vivre leurs rêves dans la réalité, et tu oses me traiter de monstre ?

– Combien d’hommes as-tu assassinés, toi qui cherchais jadis à les faire rêver ?

– Aucun idéal ne s’accomplit sans sacrifice.

– Nul sacrifice n’est justifié par ton idéal. À travers leurs rêves, j’ai vu ce que tu as fait aux hommes. J’ai vu les guerres, les emprisonnements, les tortures au nom du Grand Progrès ...

– As-tu remarqué la fin de l’injustice, de la misère, des inégalités ?

– J’ai vu mourir l’amour, la curiosité, le goût de l’aventure, la paix dans l’esprit des hommes. Leurs rêves sont fades, leur vie est dénuée de sens.

– Leur vie est devenue un rêve éveillé.

– Ils ne vivent plus. Leur corps végète pendant que leur âme s’éteint ; ceux qui voudraient se libérer périssent dans tes Centres d’Aptitude.

– La fin justifie les moyens …
Commenter  J’apprécie          20
calypso   04 août 2017
La bibliothèque, tome 1 : Grandir de Pauline Deysson
« Je ne comprends pas pourquoi les hommes sont malheureux. Ils rêvent toutes les nuits de ce qu’ils veulent, et sur Terre ils ont tout ce qu’ils réclament. Que leur manque-t-il ?

- C’est une question délicate. Avant, les hommes étaient malheureux pour beaucoup de choses : la laideur, la maladie, la solitude, la mort… Aujourd’hui, je dirais plutôt qu’ils manquent de liberté.

- Mais si vous les soignez toutes les nuits ?

- Tu oublies qu’ils ne rêvent pas comme nous. Et le meilleur Bibliothécaire de tous les temps reste impuissant si l’âme ne veut pas être soignée.

- Cela peut arriver ?

- Oui. Certaines âmes sont si tristes qu’elles refusent d’ouvrir les livres que je leur donne. Les plus difficiles à soigner sont celles qui ne savent pas qu’elles sont malheureuses. Elles interprètent tous les rêves de la même manière, et sautent les passages qui les dérangent. Si j’essaye de rêver avec elles, elles m’ignorent ou me contredisent. »
Commenter  J’apprécie          20
chieuxabigael   27 mars 2017
La bibliothèque, tome 1 : Grandir de Pauline Deysson
Des livres. Ce furent les premières choses qui s'offrirent à la vue d'Emilie, et les premiers mots qui lui vinrent à l'esprit. Sans en avoir jamais vus, elles savait que ces objets rectangulaires, disposés avec soin sur l'étagère en face d'elle étaient des livres. Des couloirs de livres qui se déployaient dans toutes les directions. Un dédale de teintes, de textures et d'odeurs, labyrinthe étrangement familier. Un rêve qu'elle aurait oublié et qui lui revenait soudain sans raison.

Des livres... Peut-être en avait-elle vus, au temps des papillons.
Commenter  J’apprécie          10
Clem_YCR   28 février 2020
La bibliothèque, tome 2 : Vivre de Pauline Deysson
Je ne conçois pas que les hommes de toutes ces religions soient prêts à commettre les pires atrocités au nom de leurs divinités pacifiques. Afin de défendre leurs principes, ils les trahissent de la manière la plus éclatante… Comment voulez-vous, après ça, accorder foi à leurs propos ? Une religion qui exige de désobéir à son dieu pour mieux servir ses prophètes n'a aucune validité.
Commenter  J’apprécie          10
ileanamaboitedepandore   25 octobre 2017
La bibliothèque, tome 1 : Grandir de Pauline Deysson
— C’est la vérité, pourtant. Tous les êtres humains viennent dans la Bibliothèque, tu y es toi-même allée bien des fois. Tu ne t’en souviens pas, car tu rêvais avec ton âme, et non avec ton corps. Il en est ainsi pour tous les hommes : aucun ne se souvient de son séjour dans la Bibliothèque. Seuls restent les fragments de rêve que leur âme n’oublie pas.

Rêve, lire, âme, tout cela paraissait si invraisemblable…

“Je vais te montrer une âme. Il en reste en bas qui n’ont pas fini de rêver.”
Commenter  J’apprécie          00
NightTeckLectures   22 août 2017
La bibliothèque, tome 1 : Grandir de Pauline Deysson
"Des livres.

Ce furent les premières choses qui s'offrirent à la vue d'Émilie, et les premiers mots qui lui vinrent à l'esprit.

Sans en avoir jamais vus, elle savait que ces objets rectangulaires, disposés avec soin sur l'étagère en face d'elle, étaient des livres. Des couloirs de livres qui se déployaient dans toutes les directions. Un dédale de teintes, de textures et d'odeurs, labyrinthe étrangement familier. Un rêve qu'elle aurait oublié et qui lui revenait soudain, sans raison." 
Commenter  J’apprécie          00
Clem_YCR   28 février 2020
La bibliothèque, tome 2 : Vivre de Pauline Deysson
La tradition est un cadre à la fois rassurant et contraignant. Je m'y suis résignée et m'efforce d'en tirer le meilleur parti: il faut bien des règles pour vivre ensemble.
Commenter  J’apprécie          10
liliaza   02 novembre 2017
La bibliothèque, tome 1 : Grandir de Pauline Deysson
-Oui, dit Émilie avec un regard sombre. Tout devient n’importe quoi, et rien ne veut dire quoi que ce soit.

– Bienvenue dans le Technomonde, s’exclama Narga
Commenter  J’apprécie          10
Clem_YCR   09 février 2018
La bibliothèque, tome 1 : Grandir de Pauline Deysson
- N'apprendront-ils jamais rien de l'Histoire ?

- Ils ne le peuvent, répondit l'une de celles qui revendiquaient le "présent". Ils vivent de contradictions. Ils font la guerre pour défendre la paix. Ils nourrissent la haine pour justifier l'amour. Ils confondent la mort et la vie. C'est un ensemble de forces contraires, qui dansent au bord des abysses.
Commenter  J’apprécie          00
Clem_YCR   28 février 2020
La bibliothèque, tome 2 : Vivre de Pauline Deysson
Pour qu'une balance marche correctement, son équilibre ne doit pas être rompu. Si elle penche trop d'un côté, elle se dérèglera. L'âme humaine fonctionne exactement selon le même procédé… Pour rester juste, elle doit être à la croisé de tous les excès. Le Bien est l'équilibre : l'emportement représente le Mal.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Harry Potter : Le Quidditch

Combien y a-t-il de joueurs dans chaque équipes ?

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20

15 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fiction , imaginaire , harry potter 1Créer un quiz sur cet auteur
.. ..