AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.05 /5 (sur 373 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Normandie
Biographie :

Pauline Libersart est auteure de romances.

Elle a entamé des études sérieuses pour trouver un travail tout aussi sérieux. Ce qui n’a jamais empêché une partie de son cerveau de continuer à tricoter des scénarios.

Auteure de nombreux best-sellers, Pauline aime donner vie à des héroïnes fortes qui prennent leur destin en mains, des héros sexy et aventuriers qui n'ont pas peur d'être eux-mêmes.

son site : https://paulinelibersart.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/Paulinelibersartauteure/

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le 17 mars dernier, alors que non loin de là se déroulait Livre Paris, les éditions BMR ont choisi de se différencier en organisant un évènement inédit : La Maison BMR. Louée spécialement pour l'occasion, cette maison dédiée à la new romance lors d'une journée à acceuillit nombreuses lectrices et évènements. Au programme de la journée, un atelier cupcake animé par Chloé Saada, une battle Dark Romance VS Light Romance avec les auteures Pascale Stephens (Not Easy et Speedway) et Pauline Libersart (Jeux de Glace, Nick and Sara, Baltimore..) mais également beaucoup d'autres ateliers et des dédicaces avec Angel Arekin (No Love No Fear, No Love No Pain, Sans Coeur, Sans Âme) et Chrys Galia (Parier mais pas jouer). Un évènement fédérateur, pour une communauté toujours plus grande.
+ Lire la suite
Citations et extraits (111) Voir plus Ajouter une citation
AlouquaLecture   17 mai 2020
Les enfants de la Sierra de Pauline Libersart
— Elle ne se mettra pas entre nous.

— C’est déjà fait. Elle est train de nous séparer, et ce n’est même pas de sa faute.
Commenter  J’apprécie          10
Analire   21 juin 2016
Pari entre amis de Pauline Libersart
Elle s'était crue indifférente aux hommes, elle ne l'était pas.

Elle s'était crue frigide, elle ne l'était pas.

Elle s'était crue passive, soumise à la volonté de Josh : elle ne l'était peut-être pas non plus.
Commenter  J’apprécie          80
viedefun   10 avril 2016
L'homme de la sierra de Pauline Libersart
Si elle acceptait, elle aurait un refuge et un protecteur contre tous les autres. Un endroit où elle serait en sécurité jusqu'à ce qu'elle puisse contacter sa famille (....). Ce qu'il lui proposait avait un nom....mais elle se refusa à y penser de cette façon. Elle devait être pragmatique, dure. Elle devait faire ce qu'il fallait pour survivre. C'était une des leçons qu'elle avait retenues de cette maudite guerre. Subir un seul homme respectueux serait moins pénible qu'être à la merci de tous les autres.
Commenter  J’apprécie          70
viedefun   10 avril 2016
L'homme de la sierra de Pauline Libersart
Elle qui avait été courtisée par de véritables gentlemen...Elle dont le père avait refusé trois demandes en mariage parce que les prétendants n'avaient pas une lignée assez ancienne et prestigieuse pour une Beaumont de Charleston. Elle allait perdre son innocence dans les bras de ce cowboy mutique, un être grossier et sans éducation. Sa mère l'aurait qualifiée de "rustre". Tout cela à cause de la guerre. Quelle déchéance !
Commenter  J’apprécie          70
Parthenia   05 février 2016
Pari entre amis de Pauline Libersart
Pour la première fois de sa vie, emportée par l'ambiance, Ashley osa se lâcher. Se levant, elle se mit à marcher autour de la table en ondulant exagérément des fesses et simulant une démarche avec des talons très hauts, tout en faisant de grands moulinets de bras. Elle imita la voix haut perchée de sa tante pour répéter les conseils que celle-ci n'avait cessé de lui donner.

- Hier, dans les magasins, j'ai eu droit devant ma mère à : Ma chérieeeeeeeee, tu dois absolument arrêter de t'habiller comme une nonne.. Tu as l'air d'une vieille pomme desséchée. Tiens essaye cette jupe courte et ce haut transparent, tu seras divineeeeeeeee. Il faut que les mecs aient la trique quand ils te voient...

- Tu blagues ? s'étonna Jane, pourtant difficile à choquer, en écarquillant les yeux.

- Non ! Mais j'ai encore mieux ! Avant-hier, en plein milieu du club de gym, elle me dit : Ma chérieeeeeeeee,, tu dois absolument te remettre en selle avec un vrai mec. Tiens, regarde l'étalon là-bas ! Il est positivement canon ! Si tu veux, je l'essaie pour te dire ce qu'il vaut, mais je parie pour au moins dix-huit centimètres.

Josh faillit s'étouffer avec un morceau de pain alors que Thomas et Eddy roulaient des yeux effarés. Ashley leur adressa un regard amusé. Tante Barbara avait toujours cet effet sur les hommes : elle les laissait sans voix !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ezzox   15 octobre 2015
Samantha: Le Club des A, Tome 3 de Pauline Libersart
« J’ai souvent entendu parler de vous, et pas en bien, attaqua le colonel, qui n’avait jamais été réputé pour son sens de la diplomatie.

— Je le sais.

— Je n’ai pas apprécié la façon dont vous avez traité ma fille. Je ne suis absolument pas sûr de pouvoir accepter vos nouvelles relations.

— Primo, répondit Terry avec son calme légendaire, je savais que nous ne ferions pas équipe très longtemps, je devais lui apprendre à se défendre. Deuxio, c’est avec elle que je vis, pas avec vous. Que vous m’acceptiez ou non m’indiffère royalement. »

Le colonel fixa Terry pendant quelques secondes sans que celui-ci ne baisse le regard. Et soudain, il éclata du rire.

« Vous avez du cran ! Va vous en falloir pour tenir la distance avec ma gamine ! »

Et il lui tapa rudement sur l’épaule.

« De toute façon, si vous lui faites du mal, je vous tue. Mais en attendant, je vous offre un verre ! »
Commenter  J’apprécie          50
Ezzox   15 octobre 2015
Samantha: Le Club des A, Tome 3 de Pauline Libersart
— On rentre ! Cette fois, tu ne discutes pas. Donne-moi le code de ton vestiaire.

— 03-14.

— Je vais m’en souvenir, s’amusa-t-elle. Le 14 mars, c’est mon anniversaire.

— C’était l’idée. »

Sam se figea et le dévisagea, étonnée. Il haussa les épaules avec un demi-sourire pas vraiment contrit. Il utilisait sa date de naissance comme code secret : de mieux en mieux. Si elle avait encore eu des doutes sur les sentiments de Terry, ils n’auraient pas survécu à cette révélation.
Commenter  J’apprécie          50
viedefun   10 avril 2016
L'homme de la sierra de Pauline Libersart
-Dallas.

-Pardon ? Sursauta-t-elle, s'arrachant à sa contemplation.

-Mon nom.

-Dallas....Et quel est votre nom de famille ? S'enquit-elle quand elle se fut reprise, réalisant, étonnée, qu'elle avait dormi avec un inconnu.

-Juste Dallas. Il se tourna et la fixa droit dans les yeux. Amélie en eut le souffle coupé. Jusqu'à cet instant, elle ne s'était jamais confrontée à son regard. En fait, elle n'aurait été capable ni de décrire son visage, ni la couleur de ses yeux. Ses iris étaient....incroyables. Amélie n'avait vu de sa vie une telle teinte que pour des saphirs : un bleu tout à la fois soutenu et translucide. De véritables pierres précieuses. Et son regard était aussi dur que ces gemmes. Aucun sentiment, aucune pensée ne transparaissait de leurs profondeurs....abyssales. Surprise, elle mit quelques secondes à réagir et finit par murmurer : Je m'app....m'appelle Amélie Beaumont...". Un léger hochement de tête lui répondit. Un instant, elle crut qu'il voulait dire "je sais !" mais le geste voulait sans doute juste dire "oui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ezzox   15 octobre 2015
Samantha: Le Club des A, Tome 3 de Pauline Libersart
Quand elle revint, Terry était installé dans le canapé et, malheureusement, il feuilletait un album photo trouvé dans la bibliothèque. Avec un sourire hilare, il lui montra un cliché d’elle à quatorze ans, époque où elle avait les cheveux longs et rose pâle !

« Spécial…

— Ne te moque pas, le menaça-t-elle en agitant un doigt.

— Houlà ! s’amusa-t-il en découvrant un cliché où elle avait les cheveux très courts et bleus.

— Arrête ! Terry, rends-moi ça, râla-t-elle en lui arrachant l’album des mains.

— Pourquoi ne veux-tu pas que je les voie ? Tu étais super mignonne.

— On va dire que ce sont mes erreurs de jeunesse.

— Ta vraie couleur ne te plaît pas ?

— Je suis bêtement châtain.

— De toute façon, quand on vivra ensemble, je finirai bien par les voir, tes photos. »

[...]

« J’avoue que j’aime bien le rouge, mais je crois que de toute façon, j’aimerai n’importe quelle couleur. Je t’aime, toi », dit-il en articulant lentement et en la fixant droit dans les yeux.

[...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KateLine   11 juin 2017
Nick and Sara, tome 2 : Rédemption de Pauline Libersart
— Tu penses à quoi ?

— À la gamine de dix-huit ans que j’ai sauvée des pattes de Montoya. C’était une fille à papa, trop gâtée et plutôt fragile. Aujourd’hui, je viens de voir la même femme mener un assaut à la tête d’une escouade de gros durs, en chemise de nuit, assommer un mec avec une prise de judo et en flinguer un autre avec un 6.35.

— Au cas où tu ne serais pas au courant, ta nana c’est Lara Croft, et je veux la même.

— Je me demande si je ne suis pas tombé sur un modèle unique.

— Tu étais amoureux de la gamine, fit remarquer Lupo, soudain sérieux. Tu vas réussir à t’habituer à la nouvelle Sara ?

— Sans problème. J’ai toujours eu peur de la blesser, qu’elle soit trop fragile pour un barbare dans mon genre. Maintenant, je sais qu’elle m’en collera une si je ne file pas droit.

— Un peu pervers, ça, s’amusa Lupo en jouant des sourcils.

— Elle a promis de m’attacher au lit, répondit Nick sur le même ton.

— Veinard. 
Commenter  J’apprécie          40
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur