AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.95 /5 (sur 80 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Lincoln , le 17/12/1916
Mort(e) à : Londres , le 28/04/2000
Biographie :

Penelope Mary Fitzgerald, née Penelope Mary Knox, est une écrivaine, romancière et biographe anglaise de très haute réputation.

Son père est l'écrivain Edmund Knox (1881-1971) et sa mère, Christina Knox, la fille de l'évêque Edward Hicks. Penelope est diplômée de Somerville College de l'Université d'Oxford en 1938.

Elle a travaillé comme journaliste à la BBC pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1942, elle a épousé Desmond Fitzgerald, qu'elle ait rencontré à Oxford en 1940.

Elle a créé un magazine culturel, "World Review", a été enseignante et a animé une librairie avant de connaître le succès.

Après avoir écrit son premier ouvrage, la biographie du peintre Edward Burne-Jones, en 1975, elle publie son premier roman, "The Golden Child", en 1977.

"La Libraire" (aussi réédité sous le titre "L’Affaire Lolita") ("The Bookshop", 1978), son deuxième roman, a été adapté au cinéma par la réalisatrice espagnole Isabel Coixet en 2017.

Le film remporte les Goyas du meilleur film, de la meilleure réalisatrice et du meilleur scénario adapté lors de la 32e cérémonie des Goyas en 2018.

Lauréate des trois prix littéraires les plus prestigieux, Penelope Fitzgerald obtient le prix Booker en 1979 pour "À la dérive" ("Offshore", 1979), un roman autobiographique.

En 2012, "La fleur bleu" ("The Blue Flower", 1995), son dernier roman, a été nommé dans la catégorie du meilleur roman historique par "The Observer".

Mère de trois enfants, Penelope Fitzgerald est célèbre pour sa prose raffinée et son humour noir.

+ Voir plus
Source : www.gallimard.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Bande annonce de The Bookshop, un film espagnol réalisé par Isabel Coixet, sorti en 2017. C'est l'adaptation du roman du même nom de Penelope Fitzgerald paru en 1994
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
LaBiblidOnee   22 mai 2014
L'affaire Lolita de Penelope Fitzgerald
"- J'attache une valeur inestimable à un bon livre posé sur ma table de nuit. Malheureusement quand je vais enfin me coucher, je tombe de sommeil aussitôt après avoir lu quelques pages."

Florence calcula qu'à ce rythme, un bon livre durerait plus d'un an au directeur. Le prix moyen d'un livre était de douze shillings et six pence. Elle soupira.
Commenter  J’apprécie          80
cvd64   14 février 2020
L'affaire Lolita de Penelope Fitzgerald
Personnellement, j'attache probablement moins d'importance que vous aux notions de "bien" et de"mal". A votre requête, j'ai lu Lolita. C'est un bon livre ; Conséquemment, vous devriez essayer de le vendre aux habitant de Hardborough. Ils n'y comprendront rien, ce qui est bien. Comprendre rend l'esprit paresseux.
Commenter  J’apprécie          20
Nieva   08 mars 2019
L'affaire Lolita de Penelope Fitzgerald
Elle avait le cœur tendre, ce qui ne sert guère l’instinct de conservation. Déjà entre deux âges, elle vivait depuis plus de huit ans à Hardborough, sur la petite somme d’argent que lui avait laissée son défunt mari. Récemment, elle en était venue à se demander si elle n’avait pas le devoir de se convaincre, et peut-être d’en convaincre les autres, qu’elle existait à part entière. La survie, voilà, souvent, tout ce à quoi on aspirait dans l’air pur et froid de l’East Anglia. Mourir ou guérir : c’était la devise des autochtones – soit on vivait très vieux, soit on était vite expédié sous la tourbe salée du cimetière.
Commenter  J’apprécie          10
Bermondsey   14 décembre 2013
L'affaire Lolita de Penelope Fitzgerald
- Quand j'étais assistante, j'avais jamais le temps de me prélasser, dit-elle.

- Cela ne m'étonne pas. Tu es soit une enfant, soit une femme : le type même de personnes qui ignorent ce que se détendre veut dire.
Commenter  J’apprécie          20
Nieva   09 mars 2019
L'affaire Lolita de Penelope Fitzgerald
Ceux qui étaient admis au lycée de Flintmarket avaient droit à une enveloppe blanche carrée, ceux qui entraient au collège technique, à une longue enveloppe couleur chamois. Chaque élève du cours moyen, arrivant à l’école ce matin d’été, savait immédiatement en voyant son enveloppe quel serait son destin – et quel serait celui de l’autre.

Les enfants de Hardborough, repensant une vie plus tard à leur passé, ne se rappelleraient rien d’aussi cruel ni d’aussi décisif que cette enveloppe posée sur leur bureau.
Commenter  J’apprécie          10
Nieva   08 mars 2019
L'affaire Lolita de Penelope Fitzgerald
Sa cuisine était à l’arrière de la maison. C’était la pièce la plus agréable de The Old House, blanchie à la chaux et presque entièrement silencieuse, n’était le gémissement qu’exhalait l’ancien puits muré situé sous le sol. Les occupants précédents s’étaient estimés heureux de ne pas avoir à sortir pour pomper l’eau ; encore plus lorsque fut installé le grand évier d’émail jaune clair, aussi vaste qu’un sarcophage. Un robinet de cuivre, fièrement astiqué, déversait de très haut une eau glacée.
Commenter  J’apprécie          10
Nieva   09 mars 2019
L'affaire Lolita de Penelope Fitzgerald
Bien qu’on l’eût habituée à ne jamais feuilleter des livres lorsqu’elle travaillait, elle en ouvrit un ou deux au hasard – de vieilles éditions Everyman au carton fané vert olive frappé d’or. Leur page de garde élaborée comportait l’inscription qui lui avait semblé si mystérieuse lorsqu’elle était enfant : Un bon livre est l’élément vital et précieux d’un esprit supérieur ; il est embaumé et chéri pour attendre une vie située au-delà de la vie.
Commenter  J’apprécie          10
Adraste   28 septembre 2016
L'affaire Lolita de Penelope Fitzgerald
Milo North était grand, et il traversait la vie avec une singulière économie d'effort. La courte phrase qu'il lui avait adressée avait dû représenter une dépense d'énergie inhabituelle. Ce qui chez lui passait pour de la délicatesse était en général une façon de s'éviter des ennuis ; ce qui passait pour de la sympathie était l'instinct d'éviter les ennuis avant qu'ils ne surviennent. On pouvait difficilement prédire l'effet qu'aurait la maturité sur un tel être. Faute de pratique, il n'éprouvait presque plus de sentiments. Faculté d'adaptation et curiosité, à son sens, faisaient aussi bien l'affaire.
Commenter  J’apprécie          01
grandcaffe   28 novembre 2016
L'affaire Lolita de Penelope Fitzgerald
L'agent immobilier n'était nullement tenu , au plan légal, de mentionner l'esprit frappeur,bien qu'il y fit peut-être quelque allusion en mentionnant son "exceptionnelle atmosphère d'époque".
Commenter  J’apprécie          10
Nieva   08 mars 2019
L'affaire Lolita de Penelope Fitzgerald
Elle but un peu de champagne et, à chaque gorgée du breuvage doré, les petits soucis de la journée semblèrent affleurer avec un minuscule picotement, se briser gentiment et s’évanouir.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Littérature anglaise : XVIIIème ou XIXème siècle ?

Orgueil et préjugés - Jane Austen

18ème siècle
19ème siècle

20 questions
9 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature anglaise , 19ème siècle , 18ème siecleCréer un quiz sur cet auteur
.. ..