AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.97 /5 (sur 37 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) le : 22/03/1971
Biographie :

Peter Frankopan est historien et professeur au Worcester College d'Oxford.

Il dirige le Centre de recherches byzantines de l'Université d'Oxford. Il enseigne également aux universités de Yale, Harvard, Princeton et Cambridge.

C'est un spécialiste de l'histoire de l'Empire Byzantin au XIe siècle, de l'histoire de l'Asie Mineure, de la Russie et des Balkans.

Se travaux portent sur la littérature médiévale grecque et la rhétorique, sur les échanges culturels et diplomatiques entre Constantinople et le monde islamique, l'Europe de l'Ouest et les principautés du sud de la Russie.

Il est l'auteur d'une nouvelle traduction de l'"Alexiade" d'Anna Comnène (2009) et d'une "Histoire de la Première croisade" (2012), unanimement saluée.

Il a publié "Les routes de la soie : L'histoire du cœur du monde" (The Silk Roads: A New History of the World), un best-seller au succès international, en 2015.

son site : http://www.peterfrankopan.com/

+ Voir plus
Source : http://www.history.ox.ac.uk/faculty/staff/profile/frankopan.html
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Payot - Marque Page - Peter Frankopan - Les nouvelles routes de la soie
Citations et extraits (6) Ajouter une citation
krzysvanco   29 mars 2020
Les routes de la soie de Peter Frankopan
Durant des siècles avant l’ère moderne actuelle, les centres d’excellence intellectuelle de ce monde, les Oxford et les Cambridge, les Harvard et les Yale, ne se situèrent pas en Europe ou en Occident, mais à Bagdad et Balkh, Boukhara et Samarcande.
Commenter  J’apprécie          140
missmolko1   07 juin 2018
Les routes de la soie de Peter Frankopan
Prologue

Enfant, l'un de mes biens les plus chers étaient une grande carte du monde. Elle était épinglée au mur près de mon lit et je la scrutai chaque soir avant de m'endormir. Avant longtemps, j'eus appris par cœur les noms et situations de tous les pays, noté leur capitale ainsi que les océans, les mers et les fleuves qui s'y jetaient ; les noms des principales chaînes de montagne et des déserts, tracés en impérieuses italiques, excitants d'aventure et de danger.
Commenter  J’apprécie          60
Bouteyalamer   25 novembre 2018
Les routes de la soie de Peter Frankopan
Muhammad déclara que les biens confisqués aux non-croyants seraient conservés pour les fidèles. Les intérêts économiques et religieux étaient donc clairement réunis. Les premiers convertis furent récompensés par une partie plus importante des dépouilles, dans un système pyramidal de fait. La pratique fut officialisée au début des années 630 par la création d’un Diwan, bureau chargé de gérer la distribution de butin. La part revenant aux chefs de fidèles, au calife, était de 20 %, mais la majorité était partagée par ses partisans et ceux qui participaient aux attaques réussies. Les premiers fidèles étaient le plus grand bénéficiaire de nouvelles conquêtes, mais les nouveaux convertis aspiraient à jouir des fruits du succès. Il en résulta une force d’expansion irrésistible.
Commenter  J’apprécie          30
Jacopo   01 février 2020
Les routes de la soie de Peter Frankopan
On dispersait méthodiquement les individus vassalisée ou conquis sur tout le territoire mongol pour affaiblir les liens linguistique, familiaux et identitaires, de manière à hâter le processus d'assimilation.
Commenter  J’apprécie          40
pchion   06 décembre 2018
Les routes de la soie de Peter Frankopan
L'immense paradoxe, en conséquence, c'est de voir sur quoi reposait le glorieux Âge d'or européen, cette efflorescence artistique et littéraire, ces bonds prodigieux de l'expérience scientifique : il fut forgé par la violence. Bien plus, la découverte des nouveaux mondes accrut l'instabilité de la société européenne. Puisqu'il y avait davantage à conquérir, que les ressources s'accroissaient sans cesse, les enjeux étaient décuplés, redoublant les tensions tandis que la lutte pour la suprématie s'intensifiait.

Les siècles suivant l'émergence de l'Europe comme puissance mondiale s'accompagnèrent d'incessantes fusions et d'une cupidité constante. En 1500, l'Europe contenait quelque 500 entités politiques ; en 1900, il n'y en avait plus que 25. Le fort dévorait le faible. La compétition et le conflit militaire étaient consubstantiels au continent. En ce sens, les horreurs ultérieures du XXème siècle plongent leurs racines dans son passé profond. [...] Avec le temps, la persécution put se perpétrer à une échelle massive. Ce n'est pas par hasard que le principe de guerre mondiale et du pire génocide de l'histoire ont pris naissance et connu leur exécution en Europe ; il ne s'agissait que des chapitres les plus récents d'une interminable histoire de brutalité et de violence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
thburdet   11 août 2019
Les routes de la soie de Peter Frankopan
There was good reason why the cultures, cities and peoples who lived along the Silk Roads developed and advanced : as they traded and exchanged ideas, they learnt and borrowed from each other, stimulating further advances in philosophy, the sciences, language and religion.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur