AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.99 /5 (sur 851 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : New York , le 13/02/1959
Biographie :

Peter Heller est un écrivain américain de récits d'aventures et de romans.

Écrivain “de plein air”, Peter Heller collabore régulièrement à des magazines comme NPR, Outside Magazine et Men’s Journal. Auteur de quatre livres de non-fiction sur la nature, l’environnement, le voyage, l’aventure, il a été couronné par de nombreux prix. Bien qu’il soit new-yorkais, qu’il ait étudié dans le Vermont et le New Hampshire et qu’il vive aujourd’hui à Denver, son CV correspond à celui de tout bon auteur du Montana qui se respecte : il a été plongeur, maçon, bûcheron, pêcheur en mer, moniteur de kayak, guide de rivière et livreur de pizzas.


Source : Actes Sud
Ajouter des informations
Bibliographie de Peter Heller   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

1er octobre 2013 Quelque part dans le Colorado, neuf ans après la Fin de Toute Chose, dans le sillage du désastre. L'art de survivre est devenu un sport extrême, un jeu de massacre. Soumis aux circonstances hostiles, Hig, doux rêveur tendance chasse, pêche et poésie chinoise, fait équipe avec Bangley, vieux cow-boy chatouilleux de la gâchette. Une routine de l'enfer. Bangley défend la baraque comme un camp retranché. Hig « sécurise le périmètre », à coups de méthodiques vols de surveillance à bord de « la Bête », solide petit Cessna 182 de 1956 toujours opérationnel. Partage des compétences et respect mutuel acquis à force de se sauver mutuellement la vie, ils ont fini par constituer un vieux couple tout en virilité bourrue et interdépendance pudique. Mais l'homme est ainsi fait que, tant qu'il est en vie, il continue à chercher plus loin, à vouloir connaître la suite. À la fois captivant roman d'aventures, grand huit des émotions humaines, hymne à la douloureuse beauté de la nature et pure révélation littéraire, La Constellation du Chien est tour à tour contemplatif et haletant, déchirant et hilarant. Peter Heller orchestre son premier roman comme une virée de la dernière chance pleine de surprises, une réflexion sur la création autant que sur la destruction. Lumineuse et rocailleuse, son écriture semble réapprivoiser le monde à travers la reconquête du langage - comme si pour se sauver, l'humain devait avant tout recouvrer l'art de (se) raconter.

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (230) Voir plus Ajouter une citation
Peter Heller
HordeduContrevent   02 juin 2021
Peter Heller
Voilà ce qu’il aimait dans la poésie : elle faisait en quelques secondes ce qu’un roman faisait en plusieurs jours. Un tableau pouvait avoir le même effet, et une sculpture. Mais des fois, on a envie que ça dure des jours et des jours.
Commenter  J’apprécie          464
Peter Heller
HordeduContrevent   24 août 2021
Peter Heller
C’était la mémoire qui me déconcertait. Je m’efforçais de ne pas me souvenir et je ne cessais pas de me souvenir.
Commenter  J’apprécie          452
fanfanouche24   16 décembre 2015
Peindre, pêcher et laisser mourir de Peter Heller
Jamais je n'aurais cru que je deviendrais peintre. que je pourrais créer un monde et y pénétrer pour m'y perdre. (p.11)
Commenter  J’apprécie          410
Peter Heller
HordeduContrevent   26 août 2021
Peter Heller
Peut-on tomber amoureux à travers la lunette d’un fusil ?
Commenter  J’apprécie          414
HordeduContrevent   24 août 2021
La constellation du chien de Peter Heller
Un lac comme un joyau serti dans un chaton de toundra touffue et d’éboulis abrupts, l’eau verte, de ce vert lumineux d’une pierre semi-précieuse qui ne s’excuse pas de l’être mais qui gagne en texture avec le vent.
Commenter  J’apprécie          340
michemuche   23 avril 2017
La constellation du chien de Peter Heller
Est-il possible d'aimer si désespérément que la vie en devient insupportable ? Je ne parle pas d'un amour à sens unique, mais de ce qui suit le moment où l'on tombe dans l'amour. Quand on baigne dedans et que l'on est saisi de désespoir. Parce qu'on sait qu'il finira, parce que c'est ce qui arrive. La fin.
Commenter  J’apprécie          330
HordeduContrevent   24 août 2021
La constellation du chien de Peter Heller
On a gardé le silence un long moment. Le soleil a touché un des pics les plus élevés, s’est brisé lentement comme un jaune d’œuf couleur sang.
Commenter  J’apprécie          307
marina53   19 novembre 2021
La rivière de Peter Heller
Voilà ce qu'il aimait dans la poésie : elle faisait en quelques secondes ce qu'un roman faisait en plusieurs jours. Un tableau pouvait avoir le même effet, et une sculpture. Mais des fois, on a envie que ça dure des jours et des jours.
Commenter  J’apprécie          281
HordeduContrevent   26 août 2021
La constellation du chien de Peter Heller
Me suis arrêté une fois, j’ai tourné le visage en plein soleil, les yeux fermés, laissé la lumière cautériser mes larmes. Penché la tête un peu en arrière, un coyote à gorge déployée.



La rivière à ma droite qui vient se heurter à une saillie. Le soleil m’engloutit les paupières, s’écoule comme une eau lourde.



S’il n’y a rien d’autre il y a ceci : être inondé, consumé.
Commenter  J’apprécie          260
HundredDreams   29 avril 2022
Peindre, pêcher et laisser mourir de Peter Heller
Installé le chevalet sur le carrelage près de la fenêtre et j’ai pris une autre toile de soixante par quatre-vingt-dix de la pile enveloppée dans une bâche, sorti mes tubes et j’ai peint un cheval couvert de poissons rouges et bleus se tenant au bord d’une falaise et perché sur un rocher, un corbeau à l’œil bleu qui l’observait. Le bec du corbeau était à moitié ouvert. Rien de plus. Ça me plaisait. Le corbeau n’était pas totalement désintéressé puisqu’un cheval mort était synonyme de grand festin, de potlatch pour corbeau, mais je crois que l’oiseau parlait plutôt de choix au cheval, lui disait qu’il n’était pas obligé de sauter. Il était clair que pour une raison ou une autre, le cheval était censé sauter et que le concept de libre arbitre lui était inconnu. Tous les événements de sa vie s’étaient présentés dans un certain ordre et soit on lui avait dit quoi faire, soit il l’avait su en son for intérieur, si bien que l’idée d’avoir à choisir entre deux possibilités n’était jamais entrée en ligne de compte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

football

qui a gagne le ballon d'or avec ac.milan ?

ricardo kaka
carlo ancheotti
zlatan ibrahimovic
alexander pato

3 questions
36 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur