AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.68 /5 (sur 58 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 22/09/1958
Biographie :

Arrête d'oublier de te souvenir est le premier ouvrage autobiographique publié en France de Peter Kuper, l'auteur des adaptations de La Jungle et de La Métamorphose (éditions Rackham), du Système (édition de l'An 2), ainsi que de Points de Vues et Points de Vues 2 chez çà et là.
Avec Arrête d'oublier..., Kuper explore les émois de son adolescence, sa découverte précoce de la drogue, et celle plus tardive du sexe (en dépit de ses nombreux efforts). S'ensuit une réjouissante remémoration des expériences diverses et fort variées vécues par l'auteur dans ces deux domaines. Kuper parsème le livres de nombreuses références culturelles et d'allusions à ses maîtres à penser, et en premier lieu Robert Crumb.

Pour l'anecdote, Peter Kuper, qui est né en 1958, a passé son enfance à Cleveland, la patrie de Harvey Pekar (le créateur de American Splendor). Leurs chemins se sont évidemment croisés lorsque Kuper a commencé à s'intéresser à la bande dessinée (il éditait alors un fanzine). Ayant découvert par hasard un lot de vieux disques, Peter Kuper a négocié avec Robert Crumb par l'intermédiaire de Harvey Pekar (tous deux étant des collectionneurs maniaques), la réalisation d'une couverture pour son fanzine en échange de ces 78 tours. Ces premiers pas d'éditeur se concrétisèrent ensuite avec la création en 1979 du magazine de bande dessinée politique World War Three Illustrated, toujours en activité à ce jour.
Peter Kuper étant un admirateur des woodcuts novels, ces histoires sans paroles réalisées en gravure sur bois au début du 20ème siècle par des auteurs comme Lynd Ward et Franz Masereel, certains passages de Arrête d'oublier... sont réalisés à la carte à gratter. Le reste du livre est réalisé en dessin traditionnel, avec quelques collages, une technique qu'affectionne particulièrement Kuper, notamment pour les nombreuses couvertures de magazine qu'il a réalisées. Le livre comprend également la version intégrale de la bande dessinée Richie Bush, une féroce satire de Georges Bush Jr et des membres de son administration, qui a valu à Peter d'être censuré aux Etats-Unis.
+ Voir plus
Source : Editeur
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Peter Kuper, Journal d'Oaxaca Présentation de l'édition française.

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Stockard   19 mars 2017
Arrête d'oublier de te souvenir de Peter Kuper
Quand la plupart des américains entendent le mot "BD", ils pensent à Batman ou à Garfield sans savoir que le potentiel de ce médium va bien au-delà des super-héros ou des bons mots...
Commenter  J’apprécie          50
Stockard   20 mars 2017
Arrête d'oublier de te souvenir de Peter Kuper
Au cours des mois suivants, les choses n'ont fait qu'empirer... L'ancien acteur Ronald Reagan a été élu président et l'ancien Beatle John Lennon a été assassiné. Dommage que ça n'est pas été l'inverse.
Commenter  J’apprécie          40
antigoneCH   17 décembre 2019
Kafkaïen de Peter Kuper
Kafka est mort à l’âge de quarante quatre ans, il y a près d’un siècle, mais ses histoires résonnent comme si elles avaient été écrites hier. Il se peut, comme le suggère le disciple de Kafka Gustav Janouch, que ses écrits soient « un miroir de demain ». Leur place est ici et maintenant, ses fables sont des feuilles de route pour notre condition humaine. Elles nous avertissent des dangers de nos institutions, nous rappellent nos faiblesses et nous poussent à rire de nos absurdités. Alors que notre monde mérite de jour en jour davantage l’adjectif « kafkaïen », les messages que Kafka nous souffle à l’oreille et entre les cases prennent un sens renouvelé.
Commenter  J’apprécie          20
Stockard   20 mars 2017
Arrête d'oublier de te souvenir de Peter Kuper
L'expérience est ce qu'on obtient quand on obtient pas ce qu'on veut.
Commenter  J’apprécie          30
sylvicha   20 janvier 2013
Les carnets d'un New-Yorkais de Peter Kuper
Start spread - ing the news,

I’m lea - ving to - day

I wan - na be a part of it,

New York, New York.

Commenter  J’apprécie          20
sylvicha   27 décembre 2012
Arrête d'oublier de te souvenir de Peter Kuper
Arrête d'oublier de te souvenir, schmock ! On ne peut pas changer le passé mais on peut gacher un présent agréable en s'inquiétant du futur !
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Incipits de Blake et Mortimer

Big Ben vient de sonner une heure du matin. Londres, la gigantesque capitale de l'Empire Britannique, s'étend, vaste comme une province…

Le piège diabolique
Le mystère de la Grande Pyramide
La marque jaune
S. O. S. météores
L’affaire du collier
L’énigme de l’Atlantide

6 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur