AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.36 /5 (sur 7 notes)

Nationalité : Finlande
Né(e) à : Finlande , 1968
Biographie :

Petteri Nuottimäki est né en 1968 en Finlande. Il a grandi et vit en Suède. Il a déjà signé une série et a écrit un film. Attendez-vous au pire, est son premier roman.

Ajouter des informations
Bibliographie de Petteri Nuottimäki   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Cielvariable   15 janvier 2019
Attends-toi au pire de Petteri Nuottimäki
Au milieu des années 1960, un couple descendit d’un ferry arrivé au port de Värta, à Stockholm.



L’homme avait les cheveux peignés en arrière, une im­­marcescible implantation capillaire et une cicatrice grande comme une pièce de cinq couronnes sur la joue. Il regarda autour de lui, avec des yeux alertes, tranchants comme une lame d’acier. Serrant la poignée de sa valise, il redressa le dos et gonfla la poitrine. Cherchait-il à se faire plus grand pour dissuader les éventuels escrocs et pickpockets qui attendaient, tapis dans l’ombre, de se jeter sur tous ces immigrants fraîchement débarqués ? Ou alors le bon­­homme souffrait-il simplement du dos ?



Sa femme avait des cheveux châtains attachés en un chignon strict. Son ventre légèrement proéminent indiquait qu’elle était enceinte depuis peu. À l’instar de son époux, elle était tout entière absorbée par son environne­ment. D’ailleurs, elle ne savait même plus où donner de la tête et jetait des petits coups d’œil rapides dans toutes les ­directions, comme l’aurait fait un oiseau. En plus de sa propre valise, elle portait un petit sac en tissu dans lequel elle avait, avec le plus grand soin et un sens exceptionnel du détail, empaqueté les affaires qui leur seraient nécessaires pour trois jours. Le papier graisseux avec lequel elle avait emballé leurs sandwichs dépassait du cabas. Agité par le vent, il saluait la foule matinale.



« Ceci, expliqua, en finnois, l’homme avec un grand geste de la main, est la Suède.



– Hmm ? » répondit l’épouse en promenant son regard d’un toit à l’autre avant de le fixer dans le lointain, considérant peut-être qu’ils avaient eu les yeux plus gros que le ventre.



« Eh oui, dit l’homme, jouissant presque de l’hébétude de son épouse. Ici, certains escaliers montent et descendent tout seuls, et certains trains sont souterrains.



– Quoi, tu veux parler des escalators1 ? Et du métro ? »



L’homme fit mine de n’avoir rien entendu.



Il lui fit visiter la ville, où il était déjà venu. Mais rien ne l’impressionna, pas même Katarinahissen. Des ascenseurs, on en trouvait aussi en Finlande.



Le couple fit une halte dans un café, car même l’ingénio­sité d’empaquetage de l’épouse n’avait pu garantir un café chaud toute la journée. Dès qu’ils eurent terminé leur tasse, l’homme, décidément à l’aise partout, alla les remplir une nouvelle fois, sans payer.



« Ceci, expliqua-t-il, s’appelle le påtår. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Axelinou   11 février 2018
Attends-toi au pire de Petteri Nuottimäki
- Sais-tu que la masse biologique des insectes est plusieurs fois plus importante que celle de tous les autres animaux réunis ?

- Ah oui ?

- Oui. Il y a plus d'insectes que de Russes.

- Ah, tiens.

- Donc il vaut mieux s'en faire des amis.
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable   15 janvier 2019
Attends-toi au pire de Petteri Nuottimäki
L’automne 1939 vit s’amonceler des nuages noirs dans le ciel de Finlande, présageant ce que les historiens occidentaux nommeraient plus tard la guerre d’Hiver, une véritable démonstration de force pour la jeune république et une preuve indéniable de sa volonté de survivre.



Du côté de l’Union soviétique, en revanche, on requali­fierait le conflit d’« incident frontalier dans le district ­militaire de Leningrad ».



Quand Matti reçut son ordre de mobilisation, son père Yrjö l’emmena dans la cabane à bûches de la maison. Là, il plongea la main derrière une pile de bois d’où il sortit une bouteille, dépourvue d’étiquette. Puis, assis sur le billot, il commença à expliquer à son fils deux ou trois choses sur la nature de la guerre.



Le monologue auquel Matti fut contraint d’assister ce jour-là eut pour thème principal la résistance à la tentation imbécile de jouer les héros. Ce type de comportement était indigne d’un Aalto, et Yrjö serait très déçu si son fils ­faisait honte à sa famille, en apparaissant par exemple dans les journaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Axelinou   04 mars 2018
Attends-toi au pire de Petteri Nuottimäki
On dit qu’il existe, sur l’île d’Aaland, un homme surnommé le Coq juste parce que son grand-père avait été accusé d’avoir volé un coq quand il était jeune. Cela pour montrer à quel point les surnoms peuvent coller à la peau.
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable   15 janvier 2019
Attends-toi au pire de Petteri Nuottimäki
Parmi les combattants, un officier suédois était venu volontairement en Finlande afin de se battre pour l’indépendance du pays. Manque de chance, il avait reçu une balle tirée depuis son propre camp. Personne n’avait jamais su qui avait été à l’origine du coup de feu. C’était une erreur et il n’était pas question de remuer le couteau dans la plaie. Ainsi était la guerre, faite d’accidents et de mésaventures. Peut-être (et là, le père baissa les yeux) avait-il lui-même été à l’origine du tir ? Pour couronner le tout, l’homme en question avait été un éminent historien.
Commenter  J’apprécie          10
Axelinou   04 mars 2018
Attends-toi au pire de Petteri Nuottimäki
- « Sale hippie ! » cracha Matti.

Rien dans l’allure du garçon n’indiquait qu’il fût un hippie. En fait, Matti n’avait jamais vraiment compris ce qu’était un hippie. Pour lui, un hippie était quelqu’un qui militait pour un assouplissement des règles sociales établies sans qu’on lui demande son avis, telle une décision prise à l’issue d’une réunion à laquelle il n’aurait pas été convié. Et l’un des moyens d’exercer son activité subversive était de tutoyer les gens.

Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   15 janvier 2019
Attends-toi au pire de Petteri Nuottimäki
Car je crois en la description libre, je crois que sa vérité réside dans le fait qu’elle puisse être vraie, en touchant à ce qui fait à la fois l’essence et l’universalité de ce qu’elle décrit ; oui, j’irai jusqu’à dire que parfois, elle peut être plus vraie que la réalité même.



Andreas Bäck
Commenter  J’apprécie          10
Axelinou   04 mars 2018
Attends-toi au pire de Petteri Nuottimäki
Avançons jusqu’aux années 1980.

Dans l’ensemble, la première moitié de la décennie fut une époque bénie pour la jeunesse.

C’était avant l’Internet. Oui oui, une telle époque a bel et bien existé. Les lecteurs qui ne me croient pas peuvent vérifier sur Google.



Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   15 janvier 2019
Attends-toi au pire de Petteri Nuottimäki
Ainsi les enfants comprendraient-ils qu’en compa­raison, lorsqu’ils se gelaient les doigts en érigeant un bonhomme de neige, il n’y avait vraiment pas de quoi fouetter un chat.
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   15 janvier 2019
Attends-toi au pire de Petteri Nuottimäki
« Rejetons de Satan ! pouvait-on parfois l’entendre ­grommeler. Ils sont si nombreux et nous, si peu… » Soupir. « Où allons-nous bien pouvoir les enterrer tous ? »
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Littérature italienne à l'écran

L'Aigle des mers est un film d'aventures réalisé par Michael Curtiz, en 1940. C'est une adaptation très libre d'un roman italien que l'on doit à:

Trifone Gabriel
Rafael Sabatini
Anna Cataldi

8 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur cet auteur