AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.91 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Bristol , le 17/04/1945
Biographie :

Philip Short est un journaliste britannique né à Bristol en 1945.

Après des études à l'Université de Cambridge, il a travaillé à la BBC comme correspondant étranger pendant plus de vingt-cinq ans, notamment à Pékin. Il a notamment publié deux biographies: une sur Pol Pot en 2004, et une sur Mao, Mao Tsé-Toung (2005).

Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Fortuna   23 février 2017
François Mitterrand. Portrait d'un ambigu de Philip Short
Il était distant, intimidant et il émanait de lui une autorité naturelle. Il subjuguait ceux qui travaillaient avec lui par son intelligence et sa culture. Mais il était un artiste, fonctionnant par intuition. Ce n'était pas un logicien jaugeant le monde avec une précision arithmétique. La science le laissait froidement indifférent. "Le socialisme, déclara-t-il peu après être arrivé au pouvoir, c'est d'abord un projet culturel." Il ne pouvait pas vivre sans romans ni poésie. Les questions spirituelles le fascinaient. Il lisait et relisait la Bible, non pas comme de l'histoire ou de la théologie, mais comme une métaphore. Il se voyait lui-même comme un romantique dont la vie était un roman en train de s'écrire.
Commenter  J’apprécie          130
Fortuna   13 février 2017
François Mitterrand. Portrait d'un ambigu de Philip Short
La solution, décida Mitterrand, était de faire ce qu'il avait toujours fait : forger l'unité non pas autour d'un programme mais autour de sa propre personne.

C'est une particularité bien française. Aux États-Unis ou en Grande-Bretagne, on est démocrate ou républicain, conservateur ou travailliste, avant de donner son soutien à tel ou tel dirigeant politique. En France, un nouveau parti naît avec l'apparition d'un nouveau chef, et disparaît, change de nom ou bien fusionne avec un autre mouvement quand ce dirigeant quitte la scène. D'où la prolifération déroutante de groupes éphémères qui fleurissent et s'éteignent au gré de la bonne ou mauvaise fortune des personnalités politiques qui les ont créés pour servir leurs ambitions politiques.
Commenter  J’apprécie          100
Fortuna   18 février 2017
François Mitterrand. Portrait d'un ambigu de Philip Short
Tout comme il avait organisé ses cercles d'amis en des compartiments distincts dont lui seul possédait les clés, Mitterrand s'installa à l’Élysée au centre d'une vaste toile d'araignée dans laquelle chaque fil menait dans une seule direction : vers l'intérieur, le siège du pouvoir.
Commenter  J’apprécie          80
benleb   12 février 2017
François Mitterrand. Portrait d'un ambigu de Philip Short
Savary et Mitterand n'étaient pas proches. Certains soupçonnaient qu'en lui confiant le portefeuille de l'Education, Mitterand lui avait tendu un calice empoisonné 1.



1. La famille de Savary le pensait certainement. Lors de sa mort en 1988, elle fit savoir que Mitterand ne serait pas le bienvenu à ses funérailles. Quand l'Elysée chercha à avoir une explication, sa veuve admit que "la présence du président de la république serait un honneur", signifiant que si Mitterand insistait pour venir, ce qu'il fit, il viendrait en tant que chef d'Etat et non comme ancien colllègue.
Commenter  J’apprécie          20
benleb   12 février 2017
François Mitterrand. Portrait d'un ambigu de Philip Short
En novembre, il fut affecté à une équipe qui entassait des bottes de foin pour l'hiver. Le chef de section, Jean Mounier, le fils d'un fermier de Bourgogne et d'un an son aîné, voyant Mitterand assis à en rien faire, lui cria de se remettre au travail. "Si tu faisais comme moi, lui répondit le jeune homme calmement, tout serait encore par terre." Minier eut l'air penaud : il avait oublié qu'aider les Allemands n'était pas un objectif. Les deux devinrent amis.
Commenter  J’apprécie          10
rosjul   05 avril 2020
François Mitterrand. Portrait d'un ambigu de Philip Short
La mort? Dit-il à Pierre Favier. Il faut y penser et s'y préparer chaque jour...Mais ce n'est pas la mort qui me fait peur;C'est de ne plus vivre.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Petit hommage au chanteur Christophe

Christophe, né ...

Lucien Ginsburg
Claude Moine
Daniel Bevilacqua
Hervé Forneri

8 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanteur , biographie , Chansons françaisesCréer un quiz sur cet auteur