AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.95 /5 (sur 175 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Riom , 1966
Biographie :

Philippe Arnaud est né en 1966 à Riom (63). Après une enfance auvergnate et des études de Lettres, il a vécu deux ans au Cameroun. Il y a enseigné le Français dans un collège protestant, et s’y est marié. Enseignant de Lettres dans les années 90 à Orléans, il a travaillé 14 ans à Brive la Gaillarde, comme enseignant en Français et en cinéma, en lycée. Il vit aujourd’hui à Tresses avec sa femme et ses trois enfants.

Il a nourri sa passion pour le théâtre en co-animant des clubs, des ateliers et une option théâtre dans les différents lieux où il exercé son métier ; tout en faisant du théâtre amateur. Pendant 25 ans il a aussi écrit des centaines de chroniques de rock pour des fanzines comme Harmonie magazine, sur des albums de rock progressif, de metal prog, de chanson française et parfois de jazz ; et également pour ses copains du label de rock Muséa.
Les artistes qui l’ont marqué au fils des ans témoignent d’un éclectisme boulimique : De Baudelaire, Stendhal, L.F. Céline, Rimbaud, Césaire, à Stephen King ou Dan Simmons, d’ Hitchcock, Spielberg, Scorcese, De Palma, Kubrick à Chris Marker, Resnais, Souleymane Cissé ou Wong kar wai, sans oublier Brel, Souchon, Marillion, Incognito, Rush, Pat Metheny, Genesis, Peter Hammill…

Ses deux premiers romans, "La peau d’un autre" et "Indomptables", ont reçu un accueil critique et public très chaleureux.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Philippe Arnaud - Jungle Park


Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
lemillefeuilles   19 juillet 2020
Indomptables de Philippe Arnaud
Aujourd'hui, c'était le pompon : un type à l'hôpital, mais sans blouse blanche - pour tromper l'ennemi. Il m'a fait dessiner des maisons, après il a balancé des commentaires à mes parents sur les fenêtres avec des barreaux et qu'il n'y avait pas de fumée sortant de la cheminée.

Ça avait l'air grave, le truc de la cheminée.

Y avait pas de fumée parce que ton feutre marchait plus, connard !
Commenter  J’apprécie          130
Analire   27 février 2013
La peau d'un autre de Philippe Arnaud
Maîtriser la blessure. Mais nourrir la rage.
Commenter  J’apprécie          110
Analire   28 février 2013
La peau d'un autre de Philippe Arnaud
Face. Tu dois faire face. Connaître le visage de ce qui va te faire peur.
Commenter  J’apprécie          100
lemillefeuilles   21 juillet 2020
Indomptables de Philippe Arnaud
Imperceptiblement, ils s'habituent à vivre sous tension. À avoir toujours leurs papiers d'identité sur eux. Et à baisser les yeux quand un uniforme - policier ou militaire - les leur demande.
Commenter  J’apprécie          90
Aluna   13 novembre 2014
Indomptables de Philippe Arnaud
Taisant ce qu'il était inutile de mettre en mots; ce qu'ils ont pris soin, tous deux, de ne surtout pas dire (pour l'un) et de ne surtout pas entendre (pour l'autre) :

- Je ne veux pas que tu risques ta vie pour moi, je n'en vaux pas la peine.

Se respecter c'est aussi cela: ne pas tout se dire. Dès lors qu'on sait que l'autre sait.
Commenter  J’apprécie          60
Apoapo   21 novembre 2019
Le rire des philosophes : De Platon à Foucault de Philippe Arnaud
« Nous passons notre temps à jouer avec les mots. Les plaisanteries sont un jeu de langage. Wittgenstein pensait que l'on pourrait écrire un texte philosophique sérieux constitué uniquement de plaisanteries, ce qui était une bonne plaisanterie. » (p. 165)
Commenter  J’apprécie          60
murielan   23 mars 2019
La proie de Philippe Arnaud
Elle ne sait plus. Elle se sent épuisée, après tous ces jours enfermée, sur le qui-vive, blessée par les mots, les indifférences, les agressions. Elle ne sait plus ce qu'elle veut, si elle veut, ce que c'est que vouloir.
Commenter  J’apprécie          50
Analire   27 février 2013
La peau d'un autre de Philippe Arnaud
Ce que lui a appris la vie, c'est à ne pas se projeter.
Commenter  J’apprécie          60
DD78   08 novembre 2015
La sorcitresse de Philippe Arnaud
Et d'ailleurs, arrête de l'embêter tous les jours, ta petite sœur.

C'est vrai, quoi.

Tu n'as pas honte ?

Un jour sur deux, c'est suffisant.
Commenter  J’apprécie          50
NanouAnne25   20 juin 2019
La proie de Philippe Arnaud
- « Esclavage ? »

- Le mot te choque ? Tu as perçu un salaire pour ce que tu as fait chez eux ? Privée de liberté, de papiers, mise à leur service jour et nuit. Tu appellerais ça comment ?

- Il y en a d’autres alors…des cas comme moi ?

- Oui. Sans doute beaucoup, et ça n’intéresse pas grand monde. On est dans le pays des Droits de l’Homme, circulez, y’a rien à voir.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La Proie

Quel est le surnom d'Anthéa ?

Théa
Anth
Anne

16 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : La proie de Philippe ArnaudCréer un quiz sur cet auteur

.. ..