AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.32 /5 (sur 59 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nice , le 05/01/1963
Biographie :

Philippe Bercovici est un dessinateur français de bande dessinée.

Il a acquis de haute lutte le titre de dessinateur le plus rapide de toute la profession en illustrant à lui seul, et dans divers styles, toutes les bandes dessinées et illustrations proposées dans les 48 pages d'un numéro de Spirou en 1999. Dans un numéro normal, il occupe rarement moins de trois à cinq pages.

Repéré à treize ans par Raoul Cauvin auquel il était venu soumettre ses œuvres lors d'une dédicace à Nice, il publie immédiatement dans la "Carte Blanche" et les rubriques d'animations de Spirou avant que le scénariste lui propose d'illustrer "Les Grandes Amours contrariées" en 1978. Souple, efficace, dynamique, son style part du cartoon pour aboutir à une nouvelle forme de la BD et à une grande maîtrise de tous les sujets possibles.

Lancées avec Cauvin en 1981,"Les Femmes en Blanc" ont accédé rapidement au statut de best-seller et constituent sa série la plus populaire. Sans être exhaustif, citons également "Robinson et Zoé" (pour Gomme à partir de 1982), "Kostar le Magnifique" (Circus, 1984), "Barnabé, envoyé spécial" et "Big Bang Orchestra" (Je Bouquine), le "Grand Panic Circus" (PIF), "Testar le Robot" (chez Fleurus), "Téléfaune" (pour Dargaud en 1993), toutes séries dont les scénarios furent assurées par François Corteggiani.

Avec Yann, il a animé les aventures très soviétiques de "Leonid et Spoutnika" chez Marsu-Productions. François Gilson lui écrit désormais régulièrement les gags de "Cactus Club", une satire délirante des clubs de vacances et de leurs Gentils Organisateurs. Et il réalise "Eve et Adam" avec Gerrit de Jager pour le marché hollandais.

C'est sous le masque de "Thelonius" qu'il a illustré les cent premiers gags du "Boss", série concoctée par l'infâme Zidrou pour tourner en ridicule le très respectable rédacteur en chef de l'hebdomadaire abritant leurs petites âneries. Las, vite reconnu à son style inégalable et à la vitesse où il envoie ses planches une heure après en avoir reçu le scénario, il a été contraint de reprendre son patronyme normal pour les albums de cette série.

Avec son mentor Raoul Cauvin, il sort en 2011 un album sur le sport.
+ Voir plus
Source : www.bedetheque.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Catherine Mory est professeure de français et autrice de la BD « L'Incroyable Histoire de la littérature française». Elle vous donne des coups de pouce pour en savoir plus sur les auteurs et les oeuvres au programme du bac de français L'objectif de cette vidéo est de vous donner des éléments biographiques importants sur Guillaume Apollinaire pour l'étude d'« Alcools », puis d'aborder cette oeuvre en interrogeant sa modernité. Retrouvez la suite de ces révisions sur notre chaîne https://www.youtube.com/user/27RUEJACOB Illustrations ©Philippe Bercovici Musique Epidemic Sound - Nice and Easy ©Gregory David
+ Lire la suite

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Ydamelc   24 avril 2017
Les Femmes en blanc, tome 35 : Des lits de fuite de Philippe Bercovici
Stagiaire qui s'en va - snif snirf



Infirmière 1 - Qu'est-ce qui s'est passé ?

Infirmière 2 - C'est une stagiaire... Elle vient d'être renvoyée.

A cause d'elle, une femme a décidé de porter plainte contre l'hôpital pour non-assistance à personne en danger.

Infirmière 1 - Hein ? Comment ça ?

Infirmière 2 - Elle avait téléphoné ici pour signaler que son mari n'était pas bien, et naturellement elle était tombée sur la stagiaire.

Avant de lui envoyer une ambulance, elle a voulu savoir de quoi son mari souffrait exactement.

La brave dame lui a alors expliqué qu'il avait soudainement perdu le sens de l'odorat, ainsi que celui de la vue, du goût, de l'ouïe et du toucher.

Bref, qu'en un mot, il était tombé en panne des sens.

Infirmière 1 - Et ?...

Infirmière 2 - ...Elle lui a refilé l'adresse de la station-service la plus proche pour qu'il aille faire le plein !
Commenter  J’apprécie          240
gill   19 décembre 2013
Les Histoires merveilleuses des oncles Paul : La pipe était culottée de l'intérieur de Philippe Bercovici
En cette période de vacances, il n'est pas désagréable d'éviter les ouvrages sérieux et de se pencher sur des petits chefs-d’œuvre d'humour comme ces histoires des oncles Paul.

Plusieurs dessinateurs et non des moindres ont joyeusement pastiché le célèbre oncle Paul du journal "Spirou".

Ainsi, Frank nous conte l'histoire d'un Rodin plus vrai que le vrai, Will nous entraîne en 1609 en Transylvanie à la recherche de l'ogresse des Carpathes, Bercovici et Yann se lancent sur les traces sanglantes de Jack l'éventreur, Frank Le Gall dessine avec force détails le noël de Polly little Dwarf avec un clin d'oeil à Dickens...et Chaland se lance dans l'histoire du plus grand groom du monde. Sublime !

(extrait du journal "Vécu n° 18 - l'Histoire c'est aussi l'Aventure")
Commenter  J’apprécie          40
emi13   04 avril 2014
Les Femmes en blanc, tome 35 : Des lits de fuite de Philippe Bercovici
Je viens de croiser une infirmière .........on aurait dit une hindoue cette fois .
Commenter  J’apprécie          30
emi13   28 septembre 2016
Les femmes en blanc - tome 14 - Des corps rompus (réédition) de Philippe Bercovici
Pas de panique....... si la vache n'est pas enragée , il vous suffira simplement de vous rendre chez votre médecin......
Commenter  J’apprécie          20
Fecamp   19 juin 2013
Spécial 70 ans - tome 02 : Les grandes amours contrariées de Philippe Bercovici
- C'est-y pas possible, elle roupille ou quoi? JULIETTE! Et ben, c'est pour aujourd'hui ou pour demain?

- Hmm!? C'est toi, Roméo?

- Non mais, vous vous rendez compte! Ca fait vingt minutes que je fais l'andouille là-dehors, au sommet d'une échelle, pendant que mademoiselle dort à poings fermés...
Commenter  J’apprécie          10
Fecamp   09 août 2013
Recueil Spirou, tome 275 : Recueil Spirou de Philippe Bercovici
Tous les auteurs dessinent à un format plus grand que celui de l'album. L'avantage du dessin plus grand, c'est qu'on obtient plus de finesse dans le trait.
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17   07 février 2020
Pour quelques kopecks de plus de Philippe Bercovici
Avec la prime, je divorce et je retourne chez ma mère élever des cochons... J'ai trente-cinq ans de mariage d'expérience...
Commenter  J’apprécie          10
emi13   04 avril 2014
Les Femmes en blanc, tome 35 : Des lits de fuite de Philippe Bercovici
vous voulez mon avis , l'opération des conduits auditifs du 413 me semble être un échec sur toute la ligne.
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17   07 février 2020
Pour quelques kopecks de plus de Philippe Bercovici
- C'est ma petite cousine, Perestroïka...

- Perestroïka?! Tchort! La pauvre gamine ! Ça va pas être coton pour draguer quand elle aura dix-sept ans...

- Bah!... Il paraît qu'il y a eu presque autant de garçons baptisés "Glasnot"... Ils pourront se marier et pleurer ensemble...
Commenter  J’apprécie          00
emi13   31 mai 2013
Adostars, Tome 3 : J'habite chez un ado ! de Philippe Bercovici
Hé be ! j'avais rien compris à mon ado ! Heureusememt que le pyschologue scolaire est là.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49689

Chacun des 7 enfants adoptés par le riche excentrique Reginald 'Monocle' Hargreeves est appelé par son numéro d'ordre et, parfois par un prénom ou un surnom. Ainsi, le n°1, Luther, doté d'une force musculaire impressionante, est-il surnommé ..#.. après avoir vécu quelques années à la surface de la Lune.

Moonface
Spaceboy
Rocketman

7 questions
4 lecteurs ont répondu
Thèmes : super-héros , fantastique , bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur