AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.96 /5 (sur 70 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Philippe Bihouix est ingénieur.

De for­ma­tion général­iste, il a tra­vaillé comme ingénieur travaux dans le bâti­ment, puis comme ingénieur con­seil dans de nom­breux secteurs indus­triels (énergie, chimie, trans­ports, télé­com­mu­ni­ca­tions, aéro­nau­tique…) pen­dant près de dix ans.

Il s’est égale­ment engagé un an comme chef de mis­sion dans une ONG human­i­taire en République Démoc­ra­tique du Congo et en Angola. Il tra­vaille actuelle­ment dans le fret ferroviaire.

Spécialiste de la finitude des ressources minières et de son étroite interaction avec la question énergétique, il est coauteur de l’ouvrage Quel futur pour les métaux ?, 2010.

Source : http://www.institutmomentum.org
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Tribunes de la Presse 2019 - Quand la science ne tourne plus rond
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Marcellina   01 février 2018
Le désastre de l'école numérique de Philippe Bihouix
Après le mouvement Slow Food pour réagir à la malbouffe, et les Slow Cities qui développent la mobilité douce en ville, l'éloge de la lenteur pourrait être étendue à l'école avec une Slow Education s'opposant à l'injonction d'adapter en permanence l'école à une société 'qui bouge'.
Commenter  J’apprécie          90
Kirsikka   28 juillet 2018
L'âge des low tech de Philippe Bihouix
Que l'on partage ou non ces analyses, l'état de la planète est connu et les signes avant-coureurs de gros ennuis potentiels ou avérés sont là. Même les climato-sceptiques ne peuvent nier les alertes sur tous les autres paramètres. Certes, un changement de cap radical serait fort compliqué et risqué, mais le statu-quo n'est-il pas pire ? Au-delà du danger physique d'un "effondrement" possible, nous allons littéralement devenir fous — individuellement et collectivement — devant les injonctions contradictoires permanentes.

C'est ainsi que nos élites politiques et économiques s'agitent de manière assez peu coordonnée, en tentant, le matin, de réindustrialiser la France, ou du moins de freiner les délocalisations, et en réclamant l'après-midi la relance de l'activité portuaire lors d'une visite au Havre. Comprenne qui pourra, puisque la santé des ports dépend avant tout des importations de conteneurs en provenance de Shangaï et d'ailleurs...
Commenter  J’apprécie          50
Philippe Bihouix
Impression-de-lecteur   09 octobre 2019
Philippe Bihouix
L’écologiste de l’offre réclamera des gobelets à café en plastique recyclable, l’écologiste de la demande aura sa tasse dans le tiroir de son bureau.
Commenter  J’apprécie          60
Marcellina   11 mars 2018
L'âge des low tech de Philippe Bihouix
On a – et on aura – les paysages agricoles et les paysans que nous méritons, ceux de nos choix alimentaires.
Commenter  J’apprécie          61
Jubibu   13 octobre 2018
L'âge des low tech de Philippe Bihouix
Il n’y a pas de produit ou de service plus écologique, économe en ressources, recyclable, que celui que l’on utilise pas. [...]

Il n’y a pas de voitures “propres”, d’énergie renouvelable (totalement) “verte”, de produit “sans carbone” ou de transport “zéro émission”. Recycler est très important, mais ne suffit pas et ne peut nous “dédouaner” de notre consommation matérielle.
Commenter  J’apprécie          40
Jubibu   13 octobre 2018
L'âge des low tech de Philippe Bihouix
Ne vous est-il jamais arrivé de boycotter une boutique de quartier parce que le propriétaire parlait à son employé comme à un chien ?
Commenter  J’apprécie          51
Marcellina   01 février 2018
Le désastre de l'école numérique de Philippe Bihouix
« Pour nous qui avons appris de façon classique, les tablettes sont un apport exceptionnel qui souvent nous facilitent la vie. Mais pour des enfants en cours d'apprentissage, c'est un piège qui enlève du temps à la pratique de l'oral et de l'écrit. » Jacques Grosperrin, sénateur de Doubs.
Commenter  J’apprécie          40
JCLDLGR   20 septembre 2019
Quel futur pour les métaux ? : Raréfaction des métaux : un nouveau défi pour la société de Philippe Bihouix
Les ressources en métaux ne donnent pas aujourd'hui lieu à des conflits armés aussi visibles que ceux liés au pétrole (cf. la guerre d'Irak). Pourtant il existe des zones du monde où les richesses minières sont au cœur de conflits armés particulièrement meurtriers. En cas emblématique est probablement celui de la République Démocratique du Congo (RDC).
Commenter  J’apprécie          30
lirocalm   15 décembre 2019
L'âge des low tech de Philippe Bihouix
Nous avons un souci de disponibilité des ressources devant nous, à plus ou moins brève échéance. La recette actuelle - une fuite en avant, la plus rapide possible à base d'innovation high tech - ne résoudra pas les problèmes. Reste l'option très rationnelle d'appuyer sur la pédale de frein : réduire, au plus vite et drastiquement, la consommation de ressources par personne. [...] L'enjeu n'est pas entre croissance et décroissance, mais entre décroissance subie - car la question des ressources nous ratrappera à un moment où un autre - ou décroissance choisie.
Commenter  J’apprécie          20
Latias   11 février 2018
Quel futur pour les métaux ? : Raréfaction des métaux : un nouveau défi pour la société de Philippe Bihouix
Pour résumer, nous pourrions donc dire que la réduction de la dépendance à une ressource (le pétrole et le gaz) nous conduit à créer une autre dépendance (les métaux) dont les problématiques, "finitude des ressources" et "maîtrise géopolitique des ressources", sont tout à fait analogues à celles des énergies fossiles.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..