AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.91 /5 (sur 190 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bordeaux , le 16/05/1948
Biographie :

Philippe Brenot est médecin psychiatre, anthropologue, sexologue et éditeur.

Il obtient un doctorat de sciences à l'Université Bordeaux, en 1982, en soutenant une thèse intitulée "Évolution de l'asymétrie électro-corticale chez les primates". Il est sexologue, directeur des enseignements de sexologie et de sexualité humaine à l'Université Paris Descartes.

Il préside l'association Observatoire international du couple. Ses recherches, théoriques et cliniques, concernent les spécificités anthropologiques de la sexualité humaine et du couple.
Il est membre expert de l'Association interdisciplinaire post-universitaire de sexologie (AIUS) et du comité scientifique des Assises de sexologie et de santé sexuelle.

Philippe Brenot est directeur littéraire des éditions L'Esprit du Temps.

Il a écrit de nombreux articles scientifiques dans le domaine de la sexologie, l'anthropologie, la sociologie du couple notamment dans les revues Sexologies, NeuroPsy News, International Journal of Bisexuality, Topique, les Annales médico-psychologiques, L’Anthropologie.

Il est l'auteur d'ouvrages sur le couple et la sexualité dont "Inventer le couple" et "Le Sexe et l'amour" (Odile Jacob, 2001 et 2003

Certains de ses ouvrages traitent de littérature ("Le Nom de la femme" de Pierre Louÿs) ou de la création littéraire ("Le Génie et la Folie"). Dans ce registre, il a présenté et établi, aux éditions Gallimard, dans les Cahiers de la NRF8, l'édition du premier roman de Romain Gary, resté inédit jusqu'en 2014, "Le Vin des morts", écrit en 1937.

Philippe Brenot tient un blog sur LeMonde.fr, "Liberté, Égalité, Sexualité" :
http://sexologie.blog.lemonde.fr/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Philippe Brenot   (38)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Savez-vous comment fait-on l'amour ? Chacun.e croit connaître la réponse… En fait, vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Philippe Brenot est psychiatre et anthropologue. Il explore l'histoire de la sexualité, dans toutes les cultures et à toutes les époques. Faire l'amour ce n'est pas pareil en Chine, au Japon ou en Inde, en Afrique, au Moyen-Orient ou en Occident. Et tout est différent dans l'Antiquité, au Moyen-Âge ou au XXème siècle. Une incroyable histoire du sexe sur tous les continents, et à travers les siècles. Pour en savoir (beaucoup) plus, la BD « L'incroyable histoire du sexe » , de Laetitia Coryn (dessin) et Philippe Brenot (scénario) est disponible dans toutes les librairie en « click & collect ». Abonnez-vous à la chaîne Arènes du Savoir http://www.youtube.com/c/LESARÈNESDUSAVOIR Suivez-nous sur les réseaux Facebook https://www.facebook.com/editionslesarenes. Instagram https://www.instagram.com/les_arenes/ Twitter https://twitter.com/les_arenes?lang=fr

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (231) Voir plus Ajouter une citation
Philippe Brenot
Jmlyr   13 août 2017
Philippe Brenot


AVOIR LA GUEULE DE BOIS



Cette désagréable sensation des lendemains de fête nous laisse la bouche pâteuse, le cœur au bord des lèvres, le crâne dans un étau. Comme s’il était de bois. À côté de ces sensations ébrieuses qu’elle décrit efficacement, cette expression est un très bel exemple de condensation par le double sens de BOIS qui affirme ainsi sa redondance : j’ai la gueule d’avoir bu !



ANTIDOTE : VIVRE D’AMOUR ET D’EAU FRAÎCHE .
Commenter  J’apprécie          3710
Jmlyr   13 août 2017
Les mots du corps de Philippe Brenot
PRENDRE UNE CUITE



Les variantes sont innombrables pour décrire l’ivresse et témoignent ainsi de l’universalité et de la grande pérennité de cette pratique. ROND se dit depuis le XIVe siècle à l’image du tonneau rempli de liqueur, PLEIN n’a pas besoin d’autre explication, ni CHARGÉ, IMBIBÉ ou IMPRIMÉ.

Le coup de soleil précède la CUITE qui nous indique que le buveur est à point, qu’il est cuivré, bronzé, blindé ou même rétamé. Il s’empourpre, s’empoivre, se pique le nez, devient haut en couleur et pompette.



À l’instar du pied qui constitue l’unité de mesure du plaisir, la BITTURE nous vient du scandinave BITTI qui désigne le billot de bois autour duquel s’enroule le cordage pour mouiller l’ancre. Elle est la portion de câble suffisante pour mouiller l’ancre ; elle est ici la bonne mesure pour être ivre et faire PAF en tombant.
Commenter  J’apprécie          260
Jmlyr   08 août 2017
Les mots du corps de Philippe Brenot
Le cœur qui bat la chamade



La gazelle en alerte devant la menace féline se prépare à la fuite. Le sang, aliment de tous les muscles, mais aussi du cœur et du cerveau, se dirige vers ces organes nécessaires à la course, et le cœur augmente la pression artérielle en accélérant la cadence. La fuite sera brève, moins d’une minute, et l’animal qui survit perpétue de génération en génération ce mécanisme très adapté qui lui a sauvé la vie. Comme tous les mammifères, non en possédons le programme inscrit dans nos gènes, mais qui se met en route de façon parfois inadéquate.

Quel prédateur connait donc cet homme du bitume qui dans dans la savane des bureaux climatisés, sinon l’intrus d’un moment, le collègue de service ?

Toute réflexion vécue comme agressive réveille la défense animale qui nous serre la gorge. Le cœur accélère tout à coup, avec cette impression si difficile à vivre, d’être vidé comme après un cent mètres alors que nous n’avons pas bougé d’un pouce, car le bon sens et les règles sociales nous interdisent les gestes que voudraient la nature.



Le rythme du cœur émotif a bien sûr inspiré les inventeurs de la langue qui virent en lui le signe très parlant d’une attitude morale que symbolisent les deux sonneries militaires que sont la breloque et la chamade.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
petitsoleil   23 juin 2014
Un jour, mon prince... Rencontrer l'amour et le faire durer de Philippe Brenot
Il y a un moment dans la vie où il faut décider des événements sous peine qu'ils ne décident de notre vie. Décider de ne plus s'abandonner à la fatalité, décider la renaissance amoureuse quand la relation devient difficile, décider de retrouver l'homme ou la femme que l'on a rencontré(e) avec tant de bonheur, avec qui on partage des souvenirs inoubliables. C'est ce travail de mémoire qui permet la permanente renaissance, nécessaire à la longévité de l'amour.
Commenter  J’apprécie          190
Ziliz   20 juin 2016
Sex story de Philippe Brenot
1950 : devenue majeure à 21 ans, toute jeune Française redevient "mineure" (c'est à dire sous la tutelle de son mari) à son mariage. Elle doit notamment demander son autorisation pour exercer une activité professionnelle ou ouvrir un compte en banque.

(p. 172)
Commenter  J’apprécie          194
Ziliz   23 juin 2016
Sex story de Philippe Brenot
Au Moyen Age la prostitution est plutôt bien admise.

« Jouir en payant, c'est jouir sans pécher », dit-on alors.

Car les prostituées ont le mérite de protéger les honnêtes femmes des ardeurs brutales de leurs maris.

Et puis, elle est une source de revenus pour les municipalités, les seigneuries et les monastères qui possèdent parfois même des bordels.

(p. 96)
Commenter  J’apprécie          185
Ziliz   19 juin 2016
Sex story de Philippe Brenot
Nous savons aujourd'hui que la sexualité humaine n'est pas innée : elle est apprise et construite par les images que nous propose la société. Même chez nos cousins les primates, qui vivent en milieu naturel, la sexualité s'apprend par l'expérience : les jeunes singes assistent à la séduction et aux ébats des adultes. La nécessité du modèle s'impose ; un jeune chimpanzé, isolé de ses congénères, est paradoxalement incapable, à l'âge adulte, de s'accoupler.

Or, différence fondamentale, par le phénomène de la pudeur, l'amour des humains se fait toujours à l'écart du groupe. C'est l'une des grandes difficultés de la sexualité : d'une part elle a besoin d'éducation, d'autre part la culture et les religions censurent tout modèle et souvent toute éducation sexuelle. [...]

Une véritable éducation à la sexualité devrait prendre en compte les aspects biopsychologiques, émotionnels et sociaux de la sexualité ; permettre de comprendre la différence des sexes, les relations interpersonnelles, de développer le sens critique, l'ouverture d'esprit et le respect de l'autre. [...]

En l'absence d'une véritable éducation à la sexualité, le jeune ado va chercher des informations auprès de ses pairs et du seul modèle iconographique de la sexualité : le porno. C'est bien évidemment le plus mauvais modèle et la raison pour laquelle un solide accompagnement serait indispensable, depuis le primaire jusqu'à la fin des études. A l'âge de 11 ans, un adolescent sur deux a déjà vu une scène pornographique.

(p. 191)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Ziliz   14 juin 2016
Sex story de Philippe Brenot
[Léonard de Vinci] est, au XVe siècle, l'un des premiers anatomistes, réalisant de nombreuses autopsies pour connaître le corps humain afin de pouvoir le représenter. Léonard observe, dissèque, dessine et fait des découvertes avant l'heure. Il est le premier à faire l'anatomie du foetus et de la femme enceinte. [...] Et c'est encore lui qui découvre le mécanisme de l'érection. Sous l'effet du désir, le pénis se remplit de sang, alors que tout le monde pense, depuis Aristote, qu'il est gonflé par l'air des poumons !

(p. 110)
Commenter  J’apprécie          160
Ziliz   11 juin 2016
Sex story de Philippe Brenot
La pédérastie est, à Athènes, une relation pédagogique entre un jeune époux, un citoyen d'Athènes, qui va initier un jeune prépubère à la vie sociale et à l'intimité amoureuse pour en faire un 'citoyen'. Il s'agit en quelque sorte d'un rite initiatique de passage à l'âge adulte et à la qualité de citoyen. Il faut encore préciser que ce rite de pédérastie n'existait que dans une certaine aristocratie puis, plus largement, bourgeoisie, mais ce n'était pas la pratique de tous.

L'amant (l'éraste) est un homme jeune d'une trentaine d'années. Il choisit son aimé (l'éromène) pour sa beauté et sa jeunesse. L'aimé a environ douze ans mais surtout il est imberbe. C'est l'absence de pilosité qui guide l'attirance.

[...]

En même temps, il serait inconvenant que cet adulte trouve attirant un autre adulte, l'amour entre hommes étant considéré comme indigne d'un citoyen honorable.

Cette relation est cependant transitoire, elle prend fin quelques années plus tard à l'apparition des premiers poils.

Et plus tard, une fois marié, ce jeune citoyen deviendra l'amant et l'initiateur d'un autre bel éphèbe.

(p. 63-64)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
tamara29   16 juillet 2017
Sex story de Philippe Brenot
Au Moyen Age, la prostitution est plutôt bien admise. […] Le pape Sixte IV, lui-même, acquiert une maison close pour renflouer les caisses du Vatican et construire la chapelle Sixtine à laquelle il donne son nom.
Commenter  J’apprécie          151

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Sur les pas de Phileas !

L'auteur du roman...

Honoré de Balzac
Emile Zola
Théophile Gautier
Jules Verne

10 questions
264 lecteurs ont répondu
Thème : Le tour du monde en quatre-vingts jours de Jules VerneCréer un quiz sur cet auteur

.. ..