AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de Jean-Daniel


Jean-Daniel   15 novembre 2020
La Guerre de Cent Ans de Philippe Contamine
Lorsque commença la guerre de Cent Ans, les royaumes de France et d’Angleterre, depuis l’éclipse de l’Empire romain germanique, étaient réputés les deux États les plus puissants de l’Occident chrétien. Or le mariage d’Henri II, premier souverain Plantagenêt, avec Aliénor d’Aquitaine avait eu pour résultat que les rois d’Angleterre, ses successeurs, étaient devenus en même temps ducs d’Aquitaine ou de Guienne. Longtemps, leurs possessions continentales avaient été bien plus vastes, mais le premier des grands rois capétiens, Philippe Auguste, en avait conquis la plus grande partie. Cependant, les vaincus n’avaient pas renoncé aux provinces perdues, et les vainqueurs espéraient évincer un jour complètement du royaume leurs adversaires. Afin d’établir une paix durable, reconnue de part et d’autre, Saint Louis, par le traité de Paris de 1259, céda quelques territoires à Henri III d’Angleterre, lui reconnut la jouissance de la Guyenne, mais exigea qu’en échange cette principauté devînt ou redevînt un fief dont le possesseur devrait prêter hommage au roi de France.
Commenter  J’apprécie          20





Ont apprécié cette citation (1)voir plus