AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.84 /5 (sur 38 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Montcy Notre Dame (Ardennes) , le 19/10/1952
Biographie :

Philippe Fuzellier est un auteur français

En 2013, il écrit son premier roman de politique-fiction, sous le pseudonyme de John Mellen, un violent pamphlet contre l'extrême droite,et un titre évocateur "Extrêmement adroite".

En 2014, après une tragédie médicale, son frère lui sauve la vie et l'écriture s'ouvre à lui comme une véritable thérapie, il en sort un émouvant roman "le Sentier du juste" édité chez 7 Ecrit Editions.

En 2015, en plein été, il découvre le plaisir et la passion du roman policier à travers "le Roi est vaincu" chez Edilivre, puis "Opération Synapsen R4", chez « Mon petit éditeur ».

Le 12/12/2015, l'auteur s'est vu décerner 2 prix spéciaux du Jury, dans le cadre du prix Fondcombe 2015. Le prix du Policier Intercontinental pour "Opération Synapsen R4", et le prix spécial de la procédure criminelle, pour "le Roi est vaincu".
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (7) Ajouter une citation
manue14   23 septembre 2015
Opération Synapsen R4 de Philippe Fuzellier
- C’est ce que nous allons entreprendre bien entendu, car cette disparition est pour le moins inquiétante. Permettez-nous de vous faire remarquer qu’il est tout de même surprenant qu’on puisse entrer et sortir de votre clinique comme dans un moulin. Excusez du peu, c’est le bordel, chez vous, et je pèse mes mots.

Michel et Marie furent raccompagnés par un membre du personnel jusqu’à la grille d’entrée. Et s’adressant à l’infirmière :

- Il est vraisemblable que nos deux amis ne sont pas sortis de votre clinique dans d’aussi bonnes conditions que les nôtres, et que des fautes graves ont été commises.

Commenter  J’apprécie          120
Revesetimagines   22 décembre 2015
Opération Synapsen R4 de Philippe Fuzellier
Deux corps venaient d’être retrouvés un mois après la disparition des deux patients de la clinique psychiatrique. Ce pouvait bien être deux personnes de sexe opposé, ou un crime crapuleux sans rapport avec cette disparition, voire le crime d’un membre d’une secte, des coupeurs de têtes. Pourquoi faire disparaître par ailleurs des corps à les rendre méconnaissables, entreprendre cette opération complexe, de tuer, couler des corps dans un moule, selon une technique restant à découvrir ? Et transporter cette sorte de sarcophage, n’était-ce pas un peu risqué de se faire prendre ?

On pouvait très bien commettre un tel crime en effaçant tout indice sans se compliquer autant la vie. Une autre hypothèse était envisageable, l’absence de crime mais un besoin impératif de faire disparaître des corps morts, naturellement ou accidentellement.

- Quelles sont vos premières réactions, à chaud, commissaire ?

- Que de manutention, me semble-t-il, pour masquer un double crime. Mon intuition me porte à supposer que le poids très important de ce paquetage ne pouvait être supporté par un seul homme et qu’il fallait être au moins deux.

- Je n’y avais pas songé patron, vous avez marqué un point dans l’avancée de cette enquête. Le poids effectivement doit tourner autour des deux cents kilos, voire plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Revesetimagines   01 juin 2017
Intrigue au manoir des Boissac de Philippe Fuzellier
- Alors c’est vous Noam ? Vous êtes tel que je vous avais imaginé, mais vous faites encore plus jeune. Mais dites donc, votre prénom est de consonance hébraïque ?

- Oui, Rosalie. Vous me permettez que je vous appelle par votre prénom. Cela pose-t-il un problème particulier ?

- En fait, il faut que vous sachiez que l’éducation catholique est dans cette maison, et j’y tiens par-dessus tout, une deuxième nature. Nous sommes des fervents pratiquants. J’ai d’ailleurs fait construire une petite chapelle dans le parc. Je vous la ferai voir.

- Pour dire vrai. Je ne suis pas moi-même un grand adepte de la religion. J’ai un profond respect à l’égard des croyants. Et puis vous savez, les Juifs ont de l’humour et savent s’adapter à toutes les circonstances.

- Sauf que je ne plaisante jamais sur ce point sensible.

- Vous ne serez pas indifférente, j’en suis sûr, à l’autodérision.

- Soyez plus précis, Noam !

- C’est un vieux Juif, Rosalie, qui rencontre Dieu en arrivant au paradis et lui confesse que sa pire tragédie sur la terre est d’avoir vécu la conversion au christianisme de son fils.

- Je ne perçois là rien à redire, surtout dans ce sens, rétorqua Rosalie.

- Dieu n’a pas partagé votre point de vue, le saviez-vous ?

- Vous plaisantez ?

- Non. Il lui a répondu qu’il en était désolé. Mais quand le vieux Juif lui a demandé ce qu’il avait décidé pour la suite…

- Qu’a-t-il dit ? questionna avec insistance Rosalie.

- Il a dit qu’il allait rédiger un Nouveau Testament, lui glissai-je ironiquement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nymphadoralupin62   06 août 2016
L'évadé de Fleury-Mérogis de Philippe Fuzellier
Il s'agit du second roman de Philippe Fuzellier que je lis. Et je peux dire aujourd'hui que ce livre fait parti de mes romans préférés. J'ai été soufflé… J'écris cette chronique alors que je viens à peine de lire les dernières lignes. L'émotion que je ressens est vraiment intense.



Tout d'abord l'écriture qui est toujours aussi juste, captivante, parfaitement maîtrisé sans fioritures. Philippe Fuzellier a le don de nous transporter dans son univers et de nous faire ressentir une nuée d’émotions plus intenses les unes que les autres.



Les personnages sont magnifiques. Franck, ce jeune injustement accusé, est vraiment très beau, innocent, malin et franc. Cependant celui pour qui je voue une réelle admiration est Marc-Henry le codétenu de Franck. Cet homme est émouvant à souhait, gentil, optimiste et incroyablement paternel. Il va accompagner Franck dans une thérapie via l'écriture d'un roman afin qu'il ne sombre pas dans une grave dépression du fait de son injuste accusation.



L'histoire est sublime. Il s'agit d'un huis-clos où l'on découvre ce qu'est l'univers carcéral. Ce que peut ressentir un jeune homme injustement accusé qui voit ainsi sa vie anéantie. Avec un beau message d'espoir. La lecture et l'écriture aident à garder le cap et nous font voyager mais le plus important, c'est qu'il y aura toujours quelqu'un quelque part sur laquelle on peut compter pour nous aider à traverser des moments aussi terribles.



Un gros coup de
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Revesetimagines   20 janvier 2017
Le sens du sacrifice de Philippe Fuzellier
La joie d’Emma était visiblement un enchantement, retrouvant cette promiscuité qu’elle avait perdue avec le départ de Victor. On ne prend jamais suffisamment en compte le passage d’un couple à la solitude, né d’un veuvage, qui entraîne le conjoint survivant dans un mode de vie bouleversant ses anciennes habitudes. L’adaptation est parfois longue, voire inaccessible.

Éric venait de vivre ce soubresaut et la métamorphose de sa mère, qu’il ne mesurait pas de son bureau parisien. Il se rendit compte soudainement qu’il lui faudrait en tenir compte durant tout son séjour. Sa mère habituellement murée dans son silence, car non plaintive, venait malgré elle de lui révéler cette forme de souffrance, née du manque de l’autre. C’est dire que son caractère habituellement de nature à secouer psychologiquement autrui, devait en l’espèce s’effacer au profit d’une nécessaire tolérance. Et détail non négligeable, Emma n’avait qu’un fils, un enfant unique, le seul sur lequel elle pouvait compter. Autant dire qu’il était voué à ne pas commettre de graves erreurs. Une veuve et un divorcé, deux solitudes se trouvaient un peu liées à ne pas se décevoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Revesetimagines   09 décembre 2015
Le sentier du juste de Philippe Fuzellier
A mes yeux, dans mon cœur, dans mon intime conviction, vous serez, au terme de ces missions accomplies, un Juste. Pour moi, un Juste n’est pas uniquement un être qui sauve des vies au péril de la sienne. C’est aussi un homme qui a voué sa vie au bien de causes humanistes, humanitaires, ou caritatives. Votre sentier est tout tracé, il ne vous reste plus qu’en votre âme et conscience à l’accepter, comme un prophète qui vous aurait demandé de le suivre, en abandonnant tout. Je ne vous demande pas quant à moi d’abandonner vos proches mais de me faire le serment de perpétuer l’œuvre de Noam Schiever. A première vue, qu’en pensez-vous ? Comment ressentez-vous l’idée de ce grand projet, qui va bouleverser votre vie ?
Commenter  J’apprécie          00
LeMehaute   26 juillet 2016
Le sens du sacrifice de Philippe Fuzellier
« L'écrivain est un messager qui transporte des émotions, du rêve, des sentiments, des histoires, en s'interrogeant toujours de savoir, s'ils parviendront bien à bonne destination ». Il s'agit d'une citation de l'auteur en préambule du roman.
Commenter  J’apprécie          12
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Opération Synapsen R4" de Philippe Fuzellier.

Quel est le prénom de la capitaine avec qui Michel et son amie ont rendez-vous au début du roman ?

Coline
Nathalie
Marie

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Opération Synapsen R4 de Philippe FuzellierCréer un quiz sur cet auteur