AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.01 /5 (sur 501 notes)

Nationalité : Suisse
Né(e) à : Moudon (Vaud) , le 30/06/1925
Biographie :

Philippe Jaccottet est un écrivain, poète, critique littéraire et traducteur suisse vaudois. Il est l'époux de l'illustratrice et peintre Anne-Marie Jaccottet, née Haesler.

Après des études de lettres à l'université de Lausanne, il a été correspondant à Paris de l'éditeur vaudois Mermod. En 1953, il s'est établi à Grignan, dans la Drôme (Provence), où il vit toujours avec sa femme, peintre.

Il a traduit du grec, de l'allemand, de l'italien et de l'espagnol. Il a reçu de nombreuses distinctions prestigieuses, et un nombre considérable d'essais ont été consacrés à son ouvre ; en italien, on signalera : AA.VV., La parola di fronte. Creazione e traduzione in Philippe Jaccottet , sous la direction de F. Melzi d'Eril Kaucisvili, Alinea, Roma 1998 ; Mattia Cavadini, Il poeta ammutolito. Letteratura senza io: un aspetto della postmodernità poetica. Philippe Jaccottet e Fabio Pusterla , Marcos y Marcos, Milano 2004.

En français, entre autres, Philippe Jaccottet. Pages retrouvées, inédits, entretiens, dossier critique , textes réunis et présentés par Jean-Pierre Vidal, Payot, Lausanne, 1989 ; "Paysages avec figures absentes" de Philippe Jaccottet , Zoé, Carouge-Genève, 2007.

Ses poésies sont traduites dans une vingtaine de langues.
+ Voir plus
Source : /www.culturactif.ch
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Philippe JACCOTTET – Poésie et Nature (RTS, 1990) Émission de télévision "Hôtel", intitulée « Poésie et nature » par la RTS, diffusée le 20 décembre 1990.
Podcasts (4) Voir tous

Citations et extraits (324) Voir plus Ajouter une citation
Elisanne   14 mai 2010
A la lumière d'hiver. Leçons. Chants d'en bas. Pensées sous les nuages de Philippe Jaccottet
Les larmes quelquefois montent aux yeux

comme une source,

elles sont de la brume sur des lacs,

un trouble du jour intérieur,

une eau que la peine a salée.
Commenter  J’apprécie          630
Piatka   30 octobre 2013
Rilke de Philippe Jaccottet
Comment se fait-il que nous puissions fermer les yeux et garder en nous le visible ? Et ne nous serait-il pas permis, et même intimé, de faire comme l'anémone qui se referme, au soir, sur ce qu'elle a absorbé de jour, et se rouvre le lendemain un peu plus grande ?
Commenter  J’apprécie          470
Piatka   29 mars 2017
Haïku de Philippe Jaccottet
De temps en temps

Les nuages donnent un répit

Aux contempteurs de lune.



BASHÔ - Automne
Commenter  J’apprécie          450
Philippe Jaccottet
sabine59   23 janvier 2020
Philippe Jaccottet
Dans le ciel de cette aube tiède

où la montagne prend la couleur de la violette

alors que la lune ronde se dissout,

deux buses entrecroisent leurs spirales silencieuses
Commenter  J’apprécie          366
Piatka   05 avril 2017
Haïku de Philippe Jaccottet
La conscience de n’être jamais qu’un voyageur vous lave les yeux.
Commenter  J’apprécie          370
Philippe Jaccottet
pgremaud   14 mai 2016
Philippe Jaccottet
On peut encore à tout moment modifier la vie avec beaucoup d'attention et de douceur.
Commenter  J’apprécie          362
Piatka   01 décembre 2014
A travers un verger de Philippe Jaccottet
Quand on vieillit, le regard intérieur se fait myope. On rêve moins. On devient plus avide et plus avare. On vieillit quand on commence à se retourner.
Commenter  J’apprécie          354
Malaura   11 mai 2012
Le Cours de la Broye de Philippe Jaccottet
Tel est le monde

Nous ne le voyons pas très longtemps : juste assez

Pour en garder ce qui scintille et va s’éteindre,

Pour appeler encore et encore, et trembler

De ne plus voir. Ainsi s’applique l’appauvri,

Comme un homme à genoux qu’on verrait s’efforcer

Contre le vent de rassembler son maigre feu…

Commenter  J’apprécie          340
Piatka   04 novembre 2013
Rilke de Philippe Jaccottet
Naïvement pur d'avenir, je suis

monté sur le bûcher trouble de la douleur,

sûr de ne plus acheter d'avenir

pour ce cœur où la ressource était muette.



( Extrait du dernier poème qu'il a inscrit dans son carnet sans pouvoir l'achever, vers la mi-décembre 1926. )
Commenter  J’apprécie          340
Piatka   17 mai 2017
Haïku de Philippe Jaccottet
Silence.

Le cri des cigales

Creuse les rochers.



BASHÔ - Été
Commenter  J’apprécie          342
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Immortelle Barbara

Un beau jour ou peut-être une nuit / Près d’un .…. je m’étais endormie

bac
sac
lac
frac

12 questions
45 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson française , poésie françaiseCréer un quiz sur cet auteur
.. ..