AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.8 /5 (sur 23 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 26/02/1935
Biographie :

Agrégé d'histoire. - Professeur à l'Université de Provence (en 1987), directeur du "Groupement scientifique Nord-Méditerranée" (en 1988), recteur de l'Académie de Besançon (en 1989)
Agrégé d'histoire. spécialiste du protestantisme cévenol, professeur à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), qui a joué en tant que recteur des Académies de Besançon puis de Toulouse (1989-1997) un rôle pionnier dans la réflexion sur l’enseignement des religions en France. Il est l’auteur d’un rapport sur l’enseignement de l’histoire, de la géographie et des sciences sociales, qui soulignait dès 1989 (treize ans avant le rapport Debray) la nécessité de remédier à l'inculture religieuse constatée chez les élèves en accordant une place plus importante à l'histoire des religions dans les cours d'histoire et géographie et de littérature.

Il mène actuellement des recherches sur l’imaginaire comme agent et créateur d’histoire, en particulier à propos de l’apparition de la haute montagne dans la sensibilité occidentale. Il a mis en valeur en particulier le rôle précurseur des peintres dès le milieu du XVe siècle et le lien avec le développement de l’humanisme. Il réfléchit aussi sur les rapports entre histoire et mémoire dans nos sociétés contemporaines entre autres à propos de l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale, et du développement des identités nationales, menant des études comparées sur la construction des mémoires historiques et leurs diverses composantes.
+ Voir plus
Source : http://www.iesr.ephe.sorbonne.fr et catalogue de la BNF
Ajouter des informations
Bibliographie de Philippe Joutard   (28)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Conférence de Philippe Joutard, historien, le jeudi 11 décembre 2014, dans le cadre de #Traversées2. Un cycle organisé par la librairie L'Alinéa (Martigues) avec les médiathèques Louis Aragon de Martigues, Boris Vian de Port-de-Bouc et Charles Rostaing de Saint-Mitre-les-Remparts les 11, 12 et 13 décembre 2014. Une conférence Les mémoires ont transformé les livres d'histoire, offrant à l'événement et à la biographie une nouvelle jeunesse. L'histoire orale a donné à comprendre, de l'intérieur, les invisibles, restés à l'écart de l'écriture. Les mémoires obligent les historiens à questionner leur métier, leur fournissent de nouveaux objets d'étude et la possibilité de saisir une réalité jusque-là inaccessible. En contrepartie, l'histoire demeure le seul moyen d'apaiser les mémoires blessées, de permettre aux mémoires concurrentes de cohabiter.La meilleure manière de vaincre l'oubli et de se prémunir contre les excès mémoriels.

+ Lire la suite

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Jcequejelis   14 mars 2013
Journaux camisards, 1700-1715 de Philippe Joutard
Vers la fin août, étant avec le frère Rolland, il me dit que depuis quelques jours un homme, Monsieur Flotard, était venu de la part de la Reine d'Angleterre, et de Messieurs les Estats d'Hollande s'informer de notre état, nous promettant de leur part tout le secours possible soit par mer ou par terre; que Monsieur le Marquis de Miremont sollicitait pour nous, lequel était prêt de répandre son sang pour notre délivrance; que Cavalier et lui avaient donné plein pouvoir à M. Flotard d'agir au nom de nous tous auprès des Puissances protestantes et que nous reconnaissions Monsieur de Miremont pour notre général etc. - cette commission fut signée par nous ayant été écrite avec du lait de femme;



775 - [10/18 n° 266, p. 81]
Commenter  J’apprécie          40
Jcequejelis   11 mars 2013
Journaux camisards, 1700-1715 de Philippe Joutard
Les dragons, les soldats, les autres sortes de gens papistes du pays qu'on avait armés contre nous et les miquelets auxquels on avait donné toute licence sur les pauvres protestants, ces gens dis-je, les plus inhumains du monde, violaient les femmes et les filles et les égorgeaient impitoyablement. Ils massacraient indifféremment les vieillards, les infirmes, les jeunes gens et les enfants à la mamelle, tous ceux qui tombaient sous leurs cruelles mains. Rien n'échappaient à leur fureur, ils saccagaient, ils brûlaient, ils exterminaient tout, n'épargnaient que ceux qui, suivant l'ordre du roy, les proclamations de Messieurs les Maréchaux de France et du cruel Intendant Baville, se retiraient dans les villes murées et allaient à la messe.



773 - [10/18 n° 266, p. 87-88]
Commenter  J’apprécie          20
Florel   24 décembre 2019
Les camisards de Philippe Joutard
En définitive , des fidèles qui se réunissaient en 1686 aux réactions de 1752 en passant par le Camp des Enfants des Dieu, la continuité est évidente et les grandes différences de comportement, visibles d’une époque à l’autre, sont des réponses plus ou moins conscientes à des conjonctures changeantes, mais l’expression unique d’un refus d’une autre foi qui serait en même temps une acculturation.

Cette permanence de la résistance s’enracine profondément au cœur des hameaux cévenols autour des familles qui fournissent à chaque génération « des militants ».
Commenter  J’apprécie          10
Jcequejelis   09 mars 2013
Journaux camisards, 1700-1715 de Philippe Joutard
Ce fut après la mort de Poul que l'on commença de nous appeler Camisards. Je ne sais si c'est parce que nous donnions souvent la camisade (attaque de nuit) qu'on nous donna cet épithète, ou parce que d'ordinaire nous nous battions en chemise ou en camisole. On nous appelait aussi " fanatiques" à cause de nos inspirations.



772 - [10/18 n° 266, p. 66]
Commenter  J’apprécie          10
talou61   19 novembre 2018
Camisards et vendéens : Deux guerres françaises, deux mémoires vivantes de Philippe Joutard
Guerre des Camisards, guerre de Vendée, la comparaison n'est pas nouvelle. Déjà, en 1862, dans son roman Les Misérables, Victor Hugo compare les agissements du maréchal de Louis XIV, Montrevel, à ceux du représentant en mission de la Convention, Carrier
Commenter  J’apprécie          10
talou61   19 novembre 2018
Camisards et vendéens : Deux guerres françaises, deux mémoires vivantes de Philippe Joutard
L'un des premiers objectifs de la Révolution fut d'unifier la mosaïque qui composait le royaume, cet "agrégat de peuples désunis", pour créer une nation, une et indivisible.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L'affaire Jennifer Jones

Chez qui habite Alice?

Carole Jones
Patricia Coffey
Rosie

15 questions
222 lecteurs ont répondu
Thème : L'Affaire Jennifer Jones de Anne CassidyCréer un quiz sur cet auteur