AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.95 /5 (sur 28 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Boulogne Billancourt , 1960
Biographie :

Philippe Lafitte
Naissance dans les années 60 à Boulogne-Billancourt, de l’autre côté du périphérique parisien. Malgré le bruit, aucun souvenir de la maternité. Enfance banlieusarde, adolescence provinciale, jeunesse parisienne, ce qui est déjà une forme d’aventure, non? L’aventure continue par un Bac littéraire, une année sabbatique, des voyages et des petits boulots. Mais les ballades en auto-stop ne nourissant pas son homme, reprend pour trois ans d’études en Arts graphiques tout en veillant très tard dans des hôtels (veilleur de nuit est le métier idéal pour qui veut devenir écrivain). Devient finalement directeur artistique dans des agences de publicité. La publicité : ses voitures de luxe, ses bureaux designed by Conran, ses pom-pom girls (voir Frédéric Beigbeder). Hélas, la crise économique frappe à nouveau, Kurt Cobain se suicide et les années 80 deviennent un simple fantasme (toujours Frédéric Beigbeder). Pour faire passer la douleur des années de plomb, écrit des nouvelles et fréquente des ateliers d’écriture et de scénario. Réalise un documentaire pas très sobre sur les bistrots parisiens et se noie dans son sujet : le vin. Tentatives de projets télévisuels reportés aux Calandes grecques. Premières nouvelles publiées (Le Matricule des Anges, Libération). Enfin, les années 00 s’annoncent par un miracle existentiel : parution d’un premier roman, “Mille amertumes”, chez Buchet Chastel en 2003. Janvier 2005 annonce la parution d’ “Un monde parfait”, roman aux vertus étrangement prémonitoires : viré du monde de l’entreprise dont il décrit le cauchemar quotidien. Pas d’avenir de cartomancienne en vue mais un troisième roman, toujours chez Buchet-Chastel, prévu en 2006.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bande-annonce de "VIES D'ANDY", roman de Philippe LAFITTE


Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Julitlesmots   05 juin 2018
Celle qui s'enfuyait de Philippe Lafitte
Deux cents kilomètres, trois heures de route. C’était la distance, le mur invisible qui la protégeait de tout. Elle se regarda dans le rétroviseur central avant de démarrer. Son front perlé de sueur. Une virgule d’or dans son œil droit.
Commenter  J’apprécie          120
Libellule87   01 mars 2009
Mille amertumes de Philippe Lafitte
Globalement les gens sont indifférents à la souffrance de leur prochain. Ne me dites pas le contraire. J'en sais quelque chose. J'en suis la preuve quotidienne qui souille ce trottoir. Aucune force n'est capable de modifier leur trajectoire quand ils se sont engagés chaque matin à poser leurs pas dans les traces de la veille. On dirait les rues constituées de millions de fils invisibles sur lesquels sont tracés les parcours de leur existence. S'écarter d'un pas c'est la chute. Regardez-moi, il m'a fallu quoi pour tomber au plus bas, trois quatre ans, pas plus.



Commenter  J’apprécie          60
MarquePage   27 juin 2015
Belleville Shanghai Express de Philippe Lafitte
- Je ne les comprends pas, dit doucement monsieur Li.

- Comment ça ? Madame Li s'était approchée de son épaule.

- Ces mômes. Yan. Ce jeune métis. Même Line a changé - un profond soupir. Ils n'ont aucune idée de la valeur des choses. Des sacrifices consentis pour les obtenir. Du prix à payer pour s'en sortir. Ils veulent tout, tout de suite.
Commenter  J’apprécie          60
SophieWag   16 octobre 2018
Celle qui s'enfuyait de Philippe Lafitte
L’homme avait la cinquantaine trapue, un profil avenant mais empâté par la négligence alimentaire.
Commenter  J’apprécie          50
Mumm   08 septembre 2010
Vies d'Andy de Philippe Lafitte
Sandy regarda autour d'elle, les rideaux, la nappe en nylon beige, les strapontins vissés au plancher, avec leur skaï fendillé aux coutures. Il fallait donc en passer par là pour accéder à la Terre promise, au saint des saints. "Sois modeste et tu seras heureuse." C'est ce que lui aurait soufflé Julia, en toute cas, avec ses phrases simples qui ressemblaient à des énigmes.Elle essaya de se détendre, regarda sa montre. Kosice dans dix heures. Bientôt Dovidénia. Elle sortit du blouson posé sur le lit une plaquette de diazépam, avala deux cachets avec le reste d'eau minérale qu'elle avait achetée à l'aéroport avant l'embarquement. Elle fit tourner entre ses doigts ce vestige en plastique du monde occidental, prit le litre de vodka posé sur un coussin. Elle dévissa le bouchon et s'en servit pour têter l'eau-de-vie, à petites gorgées silencieuses.
Commenter  J’apprécie          20
elleaimelire   09 avril 2018
Celle qui s'enfuyait de Philippe Lafitte
Comme chaque nuit elle était réveillée dès trois heures du matin, le temps des vrais insomniaques. Chaque nuit elle quittait le territoires des rêves d'un claquement de porte derrière la nuque, et c'était toujours le même arrachement, les yeux rivés au plafond, une tache indéfinie d'ombre mouvante, point d'appui nécessaire à travers les eaux refluantes du sommeil.
Commenter  J’apprécie          20
Julitlesmots   05 juin 2018
Celle qui s'enfuyait de Philippe Lafitte
« Mais elle était bien placée pour savoir que si les mots écrits permettent d’exorciser la peur, ils gravent aussi pour longtemps les doutes et les fardeaux que nous portons en nous, les erreurs et les blessures à jamais douloureuses, sensibles comme des cicatrices. »
Commenter  J’apprécie          20
elleaimelire   16 mai 2018
Celle qui s'enfuyait de Philippe Lafitte
Elle revoyait la scène de la femme flic pénétrant dans le tunnel sordide. Par réflexe professionnel elle s’exerçait à ressentir le corps tendu par la peur – aux antipodes de son propre corps relâché -, image du tueur se jetant sur elle mêlée à celle de Paul la renversant sur le sofa, poigne du meurtrier sur sa gorge et celle de l’amant enserrant sa nuque, deux âmes enlacées qui se débattaient dans les râles et les cris, le visage de l’assassin hors de lui et celui de Paul jouissant en elle, leurs pupilles dilatées face à face, explosion de violence et spasmes de plaisir, chair à l’agonie sur le sol et pantins désarticulés sur le carré de tissu froissé.
Commenter  J’apprécie          10
ClarissaDalloway   30 septembre 2010
Vies d'Andy de Philippe Lafitte
Malgré la douleur elle sourit un peu. Elle pouvait tout envisager désormais et de sentiment nouveau provoquait des pensées incongrues : naître tout en ayant déjà vécu; changer de peau pour sauver la sienne; faire disparaître l’albinos qui incarnait pour le monde entier l’éclat de la gloire artistique et le faire renaître, à l’insu de tous, en simple silhouette anonyme"

Oui, peut-être était-ce ce là l’ultime chef d’oeuvre d’Andy Warhol : tout simplement vivre
Commenter  J’apprécie          10
Julitlesmots   05 juin 2018
Celle qui s'enfuyait de Philippe Lafitte
« Il était couché contre une souche, corps beige dans l’humus noir, le flanc déchiqueté de viande rouge, mâchoire encore haletante. Elle ne regarda pas ses yeux quand elle le souleva avec difficulté, refusant de les croiser pour rester concentrée – pour ne pas s’effondrer aux côtés de Douze -, le serrant dans ses bras tout en rejoignant la combe. Un corps lourd, relâché et chaud.

Elle avançait à grandes enjambées, arc-boutée sur ses forces, coupa à travers la lande pour réduire la distance, tentant de courir mais le poids mort asphyxiait ses cuisses, l’effort continu tétanisait ses muscles. Elle passa au large de la ferme voisine – elle crut percevoir un voilage qui frémissait – , portant Douze sur l’épaule, changeant de position de plus en plus souvent. Les mains, les bras, le dos couverts d’une matière visqueuse qu’elle ne voulait pas nommer. »
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Trouver le polar avec du geek dedans ...

Très facile, je suis une trilogie de Stieg Larrson qui a été prolongée à sa mort. Lisbeth Salander est une geekette qui aide le journaliste Mikael Blomkvist dans ses enquêtes . Mon titre est ...

Les ombres de la toile
M, le bord de l'abîme
Millenium
Sous les vents de Neptune

13 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , informatique , geek , humourCréer un quiz sur cet auteur