AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.31 /5 (sur 192 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1951
Biographie :

En 1993, un accident de parapente rend Philippe Pozzo di Borgo, riche héritier des ducs Pozzo di Borgo et l'ancien directeur délégué des champagnes Pommery (LVMH), tétraplégique.

Trois ans plus tard, le décès de sa femme, Béatrice, le plonge un peu plus dans l'abîme.

En 2001, il publie "Le second souffle" (Bayard) ), témoignage bouleversant sur sa nouvelle vie.

Philippe Pozzo di Borgo a inspiré l'histoire du film "Les Intouchables" (2011) d'Eric Toledano et Olivier Nakache avec François Cluzet et Omar Sy.

Il vit désormais à Essaouira, au Maroc, où il s’est établi avec sa femme Khadidja et leurs deux petites filles adoptives de 4 et 13 ans, après avoir vendu son hôtel particulier parisien de 5000 m2.



Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
ET Dieu dans tout ca ? 3 juin 2013 - 2e partie .
Des personnalités croyantes et non croyantes, d?horizons et milieux différents, se retrouvent pour aborder des questions essentielles. Évoquant leur rapport au monde, à l?homme, à la spiritualité et à Dieu, ils échangent ensemble sur le sens de la vie. Avec Frédérique Bedos, animatrice télévision, Fondatrice du projet Imagine ; Anne-Dauphine Julliand, Journaliste, Auteur du livre "Deux petits pas sur le sable mouillé" ; Philippe Pozzo di Borgo, auteur de Second souffle livre qui a inspiré le film Intouchable. Débat animé par James Combépine.
Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
Philippe Pozzo di Borgo
Cath36   10 mars 2013
Philippe Pozzo di Borgo
Les six commandements du tétra :



-Le handicap, c'est l'absence non du corps mais de l'autre. Découvre-le.

-Le silence libère. Tais-toi.

-Hors de la douleur, reste juste le temps pour l'essentiel. Ne te disperse pas dans le futile.

-Tu n'es pas seul. Découvre la Consolation.

-La paralysie suscite la patience. Attends !

-Quen nous sommes fragiles ! Sois fraternel, solidaire et simple.
Commenter  J’apprécie          231
Jmlyr   01 février 2017
Toi et moi, j'y crois de Philippe Pozzo di Borgo
Contrairement à ce que nous promettent les réseaux sociaux, vous ne pouvez avoir des centaines d'amis. Choisissez-vous, nouez de vraies relations, prenez du temps, et ne vous diluez pas. Toi et Moi ne se conjugue pas à l'infini.
Commenter  J’apprécie          181
marina53   15 septembre 2012
Le second souffle suivi du Diable gardien de Philippe Pozzo di Borgo
Le 3 mai 1996, jour de la Saint Philippe, Béatrice est morte.

Je n'ai plus de passé, je n'ai pas d'avenir, je suis une douleur présente. Béatrice n'a plus ni passé ni avenir, elle est un chagrin présent.
Commenter  J’apprécie          160
marina53   17 septembre 2012
Le second souffle suivi du Diable gardien de Philippe Pozzo di Borgo
Notre père qui êtes aux cieux

Restez-y

Et nous nous resterons sur la Terre

Qui est quelque fois si jolie

Jacques Prévert
Commenter  J’apprécie          160
marina53   16 septembre 2012
Le second souffle suivi du Diable gardien de Philippe Pozzo di Borgo
Les remords existent. Ils sont inutiles et vous rongent à jamais.
Commenter  J’apprécie          150
dolphyone   16 novembre 2011
Le second souffle suivi du Diable gardien de Philippe Pozzo di Borgo
Je suis allongé contre la montagne, juste un peu engourdi. J'ai dû perdre connaissance. Max et Yves, mes compagnons de parapente, ont posé leur voile à côté de la mienne. Le docteur Max prend les choses en mains : il creuse un trou devant mon visage pour me permettre de respirer et alerte la station par radio. Je ne comprends pas pourquoi ils ne me touchent pas. Je leur parle, ma respiration est calme, alors pourquoi me demandent-ils sans arrêt si je peux respirer ? Un brin d'herbe me chatouille la narine, j'éternue, je ris. Yves me parle comme à un enfant ; il a l'air de trembler. Il me semble que je ne peux plus bouger !
Commenter  J’apprécie          90
Jmlyr   31 janvier 2017
Toi et moi, j'y crois de Philippe Pozzo di Borgo
J'adore écouter les gens ! Nous contribuons à plus d'humanité en laissant l'autre se révéler plutôt qu'en essayant de nous imposer. Ecoutez les autres : il y a une richesse inouïe dans le monde !
Commenter  J’apprécie          100
Mimosa022   04 juillet 2014
Le second souffle suivi du Diable gardien de Philippe Pozzo di Borgo
Je n'ai plus de passé, je n'ai pas d'avenir,

je suis une douleur présente.
Commenter  J’apprécie          100
dolphyone   16 novembre 2011
Le second souffle suivi du Diable gardien de Philippe Pozzo di Borgo
On n'additionne pas les viandes et les "légumes" quarante-deux ans de valide et dix-huit de handicap, dont chaque année en vaut sept, comme pour les chiens, faites vos comptes!
Commenter  J’apprécie          80
VALENTYNE   14 septembre 2012
Le second souffle suivi du Diable gardien de Philippe Pozzo di Borgo
Je garde le silence. Un jour, elle l’a dit à sa mère, elle était gaie. Que quelqu’un puisse l’aimer l’a surprise. Peut être reste-t-il quelque chose de ce petit aveu d’un jour ? Saadia relate les traditions de son pays qui veulent que la mère suive la fille dans son nouveau foyer. Sabrya l’interrompt avec son espièglerie habituelle : « Maman ça suffit ! ». Son cou doré se penche devant moi. La soirée est enjouée. Après le dîner, je propose une balade à Sabrya . Dans l’anonymat de la nuit parisienne, je l’emmène dans mon fauteuil électrique le long des rues presque désertes. Elle s’assied en travers, sur mes genoux ; la douceur de son bras gauche contre mon cou, la caresse de ses cheveux sur mon visage. Du menton, je conduis mon destrier à toute allure, tous feux allumés, au milieu de la chaussée. Elle rit et chante pour moi. Pas un mot sur mon rêve. Je lui chuchote des tendresses : « J’aime tant tes boucles naturelles après la piscine, celles que tu détestes parce que tu te sens trop ethnique. Te rends tu compte que tu passes une heure par jour à te tirer les cheveux en arrière ? Bien sûr cela te dégage le visage, mais laisse donc ces boucles tomber. Oui, je vois bien que tu as une poitrine ridicule, et une culotte de cheval ; cela te va si bien. Ton pantalon te moule. Je vois tes genoux arrondis, ton bras autour de ma tête et je sens la douceur… » Elle m’interrompt d’un grand éclat de rire lorsqu’une voiture nous double.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Philippe Pozzo di Borgo (302)Voir plus


Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
139 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur cet auteur
.. ..