AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.1 /5 (sur 126 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Ougrée, Seraing , le 21/01/1965
Biographie :

Philippe Raxhon est docteur en histoire, professeur ordinaire à l’Université de Liège et chercheur qualifié honoraire du Fonds National de la Recherche scientifique (FNRS). Il dirige l’Unité d’histoire contemporaine de l’Université de Liège et enseigne la critique historique.
Il fut président du Conseil de la transmission de la mémoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles entre 2009 et 2019.

L’historien s’est interrogé sur les processus mémoriels, sur les relations entre l’histoire et la mémoire, sur la présence du passé dans les sociétés, dès sa thèse de doctorat, dont l’ouvrage qui en est issu, La Mémoire de la Révolution française en Belgique, Bruxelles, Labor, 1996, préfacé par l’historien français Michel Vovelle, a reçu plusieurs prix, notamment de l’Académie royale de Belgique et de l’Académie française.

Il a publié une quinzaine de livres historiques comme auteur, coauteur, ou directeur éditorial, ainsi que deux recueils de poèmes et un roman épistolaire en 1989, Les Lettres mosanes, d’abord décliné en épisodes radiophoniques sur la RTBf.

On lui doit de nombreuses publications sur les relations entre l’histoire et la mémoire, soit près de 150 articles de revues historiques et d’actes de colloques.

Il fut l’un des quatre experts de la commission d’enquête parlementaire « Lumumba », une expérience dont il a tiré un livre Le débat Lumumba. Histoire d’une expertise, Bruxelles, Espace de Libertés, 2002.

Il est le coauteur, en tant que scénariste et dialoguiste, des docu-fictions pour la télévision Fragonard ou la passion de l’anatomie réalisé en 2011 par Jacques Donjean et Olivier Horn, et de Les Trois Serments réalisé en 2014 par Jacques Donjean.

Ses derniers livres sont : Centenaire sanglant. La bataille de Waterloo dans la Première Guerre mondiale, Bruxelles, Editions Luc Pire, 2015 ; Mémoire et Prospective. Université de Liège (1817-2017), en collaboration avec Veronica Granata, Liège, Presses Universitaires de Liège, 2017 ; et trois romans
La Source S (Librinova) a été rééditée sous le titre Le Complot des Philosophes par City Editions en 2020. Il est en édition de Poche depuis avril 2021.
La Solution Thalassa (Librinova) a été rééditée chez City Editions en avril 2021.
Le Secret Descendance, chez Librinova, est la suite du Complot des Philosophes et de La Solution Thalassa, en août 2020.

Il écrit désormais des thrillers pour donner du plaisir à réfléchir.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Philippe Raxhon   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La Compagnie Gambalo, la Foire du Livre de Bruxelles, l'Adeppi, avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles , la CAAP et Gsara, ont réalisé le projet Billets d'écrits : cinq auteurs et autrices - Kenan Görgün, Patrick Delperdange, Valérie Cohen, Philippe Gustin et Philippe Raxhon - ont proposé une consigne qui a été développée au cours d'ateliers d'écritures menés par Nicolas Swysen dans cinq prisons francophones. A l'issue de ces ateliers, les détenu.e.s ont pu rencontrer l'auteur ou l'autrice, échanger autour de leurs productions et faire dédicacer les ouvrages que La Foire du Livre, Ker Editions et J'ai lu avaient offerts.

+ Lire la suite

Citations et extraits (68) Voir plus Ajouter une citation

Ecoute, mon vieux, s'il fallait caser dans le milieu universitaire toutes tes conquêtes, on assisterait à la féminisation accélérée du secteur qui dépasserait les espérances les plus folles des féministes.

Commenter  J’apprécie          320

Le temps s'écoulait, aussi fluide que ses réflexions. François les laissait venir comme une source de plaisir, son acuité aiguisée au maximum. Il éprouvait cette confiance en la raison et la laissait agir à sa guise, comme un poète le fait avec l'inspiration qui l'habite.

Commenter  J’apprécie          111

Il faisait partie des intelligents qui cherchent à passer pour des imbéciles, une race bien plus redoutable que celle des imbéciles cherchant à passer pour des intelligents.

Commenter  J’apprécie          90

- Tu le sais mieux que personne. S'attaquer à un faux et le démonter comme tel n'est pas une garantie de succès. On croit que la vérité est nécessairement audible, on se trompe, qu'elle est intelligible, on fait erreur. La saveur du mensonge peut être une liqueur bien plus douce au palais que l'âcreté de la vérité. Les rationalistes n'ont jamais voulu l'accepter, parce que c'est la contradiction ultime de leur vision des choses : l'homme n'obéit pas à sa raison.

Commenter  J’apprécie          82

Les jeunes matamores rebroussèrent chemin : mourir pour des idées d'accord, mais pas en perdant ses couilles.

Commenter  J’apprécie          90

François fut soulagé de constater que l'historien reprenait le dessus sur l'homme, sa curiosité intellectuelle était piquée. Il ne s'agissait pas d'une demande de bourse, d'une lettre de recommandation ou de son indispensable contribution à un réseau international de chercheurs bien sûr complètement novateur, qui sans nul doute drainerait de confortables subsides européens au terme d'une montagne de démarches administratives et de coups de pouce aux bons endroits dans les arcanes des lobbies bruxellois.

Commenter  J’apprécie          72

Il faisait partie de cette catégorie d'utilisateurs qui répondaient en retard à ses courriels les plus importants, c'est-à-dire avec un délai dépassant au moins 24 heures, mais en nostalgique de la lettre, de l'enveloppe et du timbre, il estimait que ce délai d'attente était le propre de toute correspondance digne de ce nom, un argument qui constituait en réalité une excuse à sa paresse en la matière. (p.16)

Commenter  J’apprécie          70

Comme il était facile en histoire, aidé par l'inertie du temps qui passe, d'inverser les rôles, de modifier les centres de gravité, en somme, de pétrir la vérité. François Lapierre n'était pas le premier historien à considérer que son métier était une imposture intellectuelle, une rustine pour combler le besoin impérieux de l'homme de ne pas vivre sur le continent de l'amnésie. (p.147)

Commenter  J’apprécie          60

[...] la vraie propagande ne consiste pas à transformer les hommes en moutons, ça ne marche pas, la propagande efficace est celle qui dit avec simplicité aux hommes ce qu'ils veulent déjà entendre, ce qu'ils sont déjà prêts à croire et à adopter à cause de stéréotypes dont ils n'ont même pas conscience.

Commenter  J’apprécie          60

En latino, on dit que : "el mundo es un panuelo", le monde est un mouchoir de poche, il est petit le monde, et puis on s'y rencontre, on se quitte, on pleure, et on sort le mouchoir. (p.235)

Commenter  J’apprécie          60

Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Quiz Voir plus

GUERRE OU BATAILLE (titres à compléter)

Tolstoï "......................... et Paix"

Bataille
Guerre

10 questions
78 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , roman , livresCréer un quiz sur cet auteur