AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.45 /5 (sur 389 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Pau , le 18/08/1962
Biographie :

Philippe Saimbert est romancier et scénariste.

Il a déjà signé depuis 1999 une douzaine d'albums de bande dessinée dans des domaines aussi variés que le fantastique, le thriller, la SF et l'humour, tel que:
- Les processionnaires (Fantastique), Break Point (Thriller) et Les brumes hurlantes (Thriller) chez Glénat éditions.
- Les âmes d’Hélios (Science-Fiction) chez Delcourt
- Objectif rencontres (Humour) chez Joker

Ses polars de qualité chez Albin Michel, Break Point et Les Brumes hurlantes, et sa série Les Âmes d’Hélios chez Delcourt lui ont apporté une notoriété. Pour cette dernière, il collabore avec Roberto Ricci, un jeune dessinateur italien.

Loin des séries consensuelles et doucereuses, Les Âmes d’Hélios présente un monde cruel et totalitaire, reflet déformé de notre quotidien.

En 2010 a été publié un roman humour en Béarn intitulé : L’héritage de tata Lucie chez City éditions

Son dernier livre écrit en collaboration avec la Lozérienne Isabelle Muzart, Le Wagon est un roman palpitant, qui évoque à la fois les ouvrages d’Agatha Christie (Dix petits Nègres, le Crime de l’Orient-Express), tout en baignant dans une atmosphère fantastique digne du Projet Blair Witch. Un court-métrage inspiré de ce roman, produit par Cantina Films, paraîtra en octobre 2011.

Saimbert aime le métissage des genres, donner de la chair aux personnages et… élaborer des fins surprenantes.

Ses objectifs sont de multiplier ses horizons artistiques et tenter l’adaptation de son roman (et autres scénarios) pour le cinéma. En essayant d’intéresser les divers acteurs de la vie culturelle en Aquitaine.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Philippe Saimbert   (26)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Tata Lucie est une emmerdeuse. De son vivant ce n’était pas une sainte mais, une fois morte, elle se surpasse pour pourrir la vie de sa famille. Le testament est clair : pour toucher l'héritage, ses neveux doivent s’installer avec toute leur famille dans la maison de la défunte. Et ce n’est pas un palais ! Tata Lucie leur a réservé une autre surprise, une sorte de chasse au trésor rocambolesque, les pieds dans la boue. Bienvenue à la campagne ! C'est certain, les chers neveux ne vont pas s'ennuyer et, au cœur du Béarn, ils sont entraînés dans une aventure qu'ils ne risquent pas d’oublier... Mais que ne ferait-on pas pour toucher le pactole ? Comique de situation, dialogues savoureux et coups de théâtre s’enchaînent jusqu'au final orchestré par la chère tata Lucie. Un dénouement forcément étonnant.

+ Lire la suite

Citations et extraits (69) Voir plus Ajouter une citation

Ah ! la salope ! Ah ! la vieille salope ! Me faire ça, à moi… moi qui l’ai accompagnée dans sa vieillesse ! (En pensée, peut-être, et de loin, sûrement.) Moi ! son neveu préféré, elle le disait toujours !… J’avais même pissé sur sa robe quand j’étais tout gamin et elle en rigolait, et elle en rigolait ! Vous savez ce qu’elle disait à mon sujet : “Regardez ce grand dadais, quand on pense que je l’ai tenu dans mes bras et qu’il m’a pissé dessus !” C’est pas une preuve d’affection, ça ? Hein ?… Et voilà tout le remerciement !

Commenter  J’apprécie          400

[...] Moi, Lucie Castet, laisse à Mademoiselle Maïté Passy-Coucet la somme de quatre millions de nouveaux francs. (Nous n’étions pas encore passés aux “joies” de la conversion en euros.) Cela devrait lui permettre de trouver un organisme d’accueil haut de gamme : son argent, évidemment, devra être géré par un tuteur. Je lui demande simplement en souvenir de notre amitié de prendre soin de mon chat Joyeux. Je l’ai recueilli il y a bien longtemps alors qu’il venait d’être abandonné par des salauds et je ne voudrais pas que d’autres salauds l’abandonnent à nouveau à la SPA ou ailleurs. Il n’est pas bien intelligent, mais il ne mérite pas de finir avec une piqûre au cul.

Commenter  J’apprécie          240

Même le pire des tocards peut, une fois dans sa vie, se dépasser et réaliser un exploit.

Commenter  J’apprécie          160

Michou avait entamé une dépression. Une méchante dépression. Il avait même dû faire une retraite dans un centre de soins psychiatriques. L'un des plus renommés de la région béarnaise. Il y était rentré malade, il en était ressorti pas guéri, je peux vous le dire. Alors, je ne sais pas s'il s'agissait d'un traitement mal adapté ou bien de malencontreuses rencontres avec d'autres patients mais le Michou avait un kangourou qui faisait des galipettes dans sa tête.

Commenter  J’apprécie          120

La nostalgie est le plus subtil des sentiments, il vacille sans cesse entre le rire et les larmes, entre le chaud et le froid.

Commenter  J’apprécie          130

Qu'on ne vienne surtout pas me parler de ces mannequins d'un mètre quatre-vingts pour cinquante kilos ! Ces défilés de cintres vivants sur lesquels on pend de luxueux bouts d'étoffe m'ont toujours agacé au plus haut point. Comment ose-t-on ériger ces créatures diaphanes en modèles de beauté ?... Révoltez-vous, femmes du commun ! Sonnez rondeurs, résonnez cellulite ! Mais je m'égare...

Commenter  J’apprécie          100

Je ne voulais pas finir comme Michou mais quand on a tout perdu et rien à quoi se raccrocher, eh bien, on finit tous par sombrer.

Commenter  J’apprécie          110

La vieillesse est une toile d’araignée dans laquelle on s’englue. Certains des moucherons humains gardent la volonté et la possibilité de se débattre, de faire aller leurs ailes. Tandis que d’autre se résignent, trop fatigués ou trop malheureux et s’abandonnent aux filets de soie de la Grande Toile. Beaucoup de moucherons se demandent : « À quoi bon se débattre ? À quoi bon perdre toute cette énergie en des gestes aussi vains ? » Car nul être à ce jour n’a pu échapper à la Grande Toile. L’araignée est la seule gagnante. Mais bon, est-ce une raison pour lui faciliter la tâche ?... Il n’en reste pas moins que l’amour peut aider à vaincre les affres de la vieillesse. Il reste le meilleur des antalgiques et aussi des stimulants. Mais ma trousse à médicaments était vide. Depuis bien longtemps.

Commenter  J’apprécie          80

Un auteur est une éponge qui absorbe tout ce qui passe à proximité. Malheureusement, ces dernières années, j'avais un peu trop essoré la mienne et n'arrivais plus à en tirer la moindre goutte de créativité.

Commenter  J’apprécie          80

Fais attention, très attention, dit-il en me prenant par les épaules. Car, crois-en mon expérience, le destin d'un homme tient souvent à l'échange d'un baiser. Un baiser, ça paraît tout bête, mais qu'il soit donné, volé ou bien vendu, ce n'est jamais inoffensif. Il y a des baisers qui enchaînent pour la vie. Et au temps des baisers peut succéder celui des regrets, mais alors il est trop tard pour faire marche arrière... Trop tard.

Commenter  J’apprécie          70

Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Le fossile d'acier" de Philippe Saimbert

Combien y a-t-il de place couchette dans le train ?

2
4
6
8

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Le fossile d'acier de Philippe SaimbertCréer un quiz sur cet auteur