AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.89 /5 (sur 47 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 28/11/1957
Biographie :

Philippe Setbon est un dessinateur de bandes dessinées, romancier et scénariste et réalisateur de films.

Il débute dans la bande dessinée dans les revues Pilote et Métal Hurlant. À partir du début des années 1980, il écrit pour le cinéma et la télévision : il signe les scénarios de Détective de Jean-Luc Godard, Mort un dimanche de pluie de Joël Santoni, et Lune de miel avec Nathalie Baye.

Il tourne son premier film Cross, un polar avec Roland Giraud, Michel Sardou et Patrick Bauchau en 1987, puis Mister Frost trois ans plus tard, une coproduction américaine avec Jeff Goldblum et Alan Bates.

Il se tourne ensuite vers la télévision, et participe à de nombreux téléfilms et séries. Il crée ainsi Les Enquêtes d'Éloïse Rome, dont il signe les 24 épisodes, et plusieurs projets avec Alain Delon : Fabio Montale tiré de l'œuvre de Jean-Claude Izzo, Le Lion d'après Le Lion de Kessel et écrit le scénario de Frank Riva minisérie en six parties, avec également Jacques Perrin et Mireille Darc.

En tant qu'auteur-réalisateur, Philippe Setbon tourne Les Noces de Lolita, une comédie avec Maxime Leroux et Laura Del Sol, Ricky un road movie avec Guillaume Depardieu, Chut ! un suspense en huis-clos avec Sophie Guillemin et Olivier Marchal, Ange de feu, un thriller avec Frédéric Diefenthal, Louise Monot et Marc Ruchmann et crée la série Greco en 2006, mêlant l'univers policier au paranormal.

En 2008, il co-écrit avec Isabel Sebastian et réalise La Mort dans l'île, avec Brigitte Fossey, Jean-Luc Bideau, Léa Bosco et Jean-Michel Tinivelli.

Il signe également quelques romans et essais.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Philippe Setbon   (15)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Ange de Feu


Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Julitlesmots   22 janvier 2018
Il et moi de Philippe Setbon
- Tu sais que tu deviens fatiguant, avec l’âge ?

- Moi, c’est la vie qui me fatigue. Elle me crève, ma vie. Au sens littéral du terme. Ma vie me tue ! Je suis assassiné à petit feu par ma vie.

- Tu sais que tu devrais écrire ? Tu as le sens de la formule. Et comme en plus tu adores t’écouter parler…

- C’est ça, fous-toi de ma gueule, en plus.
Commenter  J’apprécie          70
Matho   16 mai 2020
Ego Island de Philippe Setbon
Quand on est mort comme un con, on ferme sa grande gueule de con.
Commenter  J’apprécie          60
Cielvariable   08 février 2019
Cécile et le monsieur d'à côté de Philippe Setbon
Pas de panique, le rassura Servais. Il en a pour une minute grand maximum... Et effectivement, trente secondes plus tard, l’occupant des lieux s’affaissa comme un tas de chiffons dans le vestibule, les jambes secouées de soubresauts. Charley fixait le corps, puis M. Marcuse, puis encore le corps... Il n’avait plus une goutte de salive dans la bouche, ses mains s’étaient glacées à lui faire mal, son cœur lui était remonté contre le palais. Qu’est-ce que vous avez fait, Chef ? Ça paraît pourtant clair, Charley... Qu’est-ce que tu n’as pas compris ?

Une magnifique découverte que ce court roman, premier d’une trilogie. L’écriture de Philippe Setbon est agréable, légèrement cynique, et surtout, il y a comme un faux air du cinéma des années cinquante. Ces films de Lautner, Audiard, non pas forcément pas les dialogues, nous ne sommes pas dans le verbiage argotique, bien que, de temps à autre, il arrive qu’un échange entre les personnages soit dans le style.

Mais je n’ai pu m’empêcher de voir Gabin dans le rôle de Servais Marcuse, et encore, parce que malheureusement nous n’avons pas pu le voir vieillir, mais je pense que le rôle aurait été encore mieux à Lino Ventura. Car, lorsqu’un scénariste prend la plume en main pour un roman, c’est presque un film, les images viennent d’elles-mêmes, s’impriment dans votre encéphale, et le film se déroule naturellement.

Qui est vraiment monsieur Marcuse ? On le découvre au fil des pages, on le prend en affection, mais le mérite-t-il ? Est-ce que nous ne sommes pas un peu pervers d’aimer ce genre de personnage, ou plutôt n’est-il pas le côté sombre de notre âme bien pensante, celui qui apporterait la vengeance ?

Des personnages hauts en couleurs, sympathiques ou répulsifs, ils laissent rarement indifférent, et c’est tant mieux. Un roman à découvrir aux éditions du Caïman, éditions dans la tourmente à cause d’un diffuseur distributeur, le meilleur moyen d’aider cette maison, c’est bien sûr d’acheter les livres qu’elle publie, mais en plus directement par son site Internet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   08 février 2019
Cécile et le monsieur d'à côté de Philippe Setbon
C’est le premier mot qu’elle entendit de la bouche du gros bonhomme, et elle en conclut qu’il était soit étranger, soit gâteux, soit ivre mort. En réalité, il s’avéra n’être rien de tout cela et Cécile s’habitua vite à sa diction pâteuse et précipitée. Ce mot, il l’utilisait souvent, ce qui dénotait un enthousiasme intact et une attitude positive face à l’existence. Car Cécile finit par comprendre d’elle-même que "Shrorninère" était une version très personnelle de l’adjectif "extraordinaire". Une fois qu’on avait pris le pli, on n’y faisait même plus attention. Comme disait Servais Marcuse : "C’est "Shrorninère" à quelle vitesse on s’habitue à tout." Même au pire. Surtout au pire.
Commenter  J’apprécie          10
Pinceau   22 octobre 2016
L'apocalypse selon Fred de Philippe Setbon
Sur la chaîne LCI, la planète Terre continuait de péter de tous les côtés, les gens crevaient de faim, les SDF tombaient comme des mouches dans les parcs et les jardins des grandes villes, les pères violaient leurs filles, les mères abandonnaient leur bébé dans les poubelles, les fanatiques faisaient tout sauter, les sportifs se dopaient avec zèle, les stars de la chanson se faisaient gonfler les lèvres, la faune disparaissait, une espèce après l'autre, la haine et la duperie suintaient par tous les pores de la croûte terrestre.En somme, rien n'avait changé en son absence.
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar   08 décembre 2020
Cécile et le monsieur d'à côté de Philippe Setbon
- Pas de panique, le rassura Servais. Il en a pour une minute grand maximum...

Et effectivement, trente secondes plus tard, l'occupant des lieux s'affaissa comme un tas de chiffons dans le vestibule, les jambes secouées de soubresauts.

Charley fixait le corps, puis M. Marcuse, puis encore le corps... Il n'avait plus une goutte de salive dans la bouche, ses mains s'étaient glacées à lui faire mal, son coeur lui était remonté contre le palais.

- Qu'est-ce que vous avez fait, chef ?

- Ça paraît pourtant clair, Charley... Qu'est-ce que tu n'as pas compris ?
Commenter  J’apprécie          10
Pinceau   22 octobre 2016
L'apocalypse selon Fred de Philippe Setbon
Fred dormit le restant de la journée.Il ne garda,comme souvenir de sa sortie au bar du coin, qu'une migraine à décorner un yak et une haleine de poubelle napolitaine par temps de canicule.
Commenter  J’apprécie          20
Marie2406   11 mars 2019
Il et moi de Philippe Setbon
Il pris le bras de Daniel qu'il sentit frissonner et l’entraîna à poursuivre leur balade. Costa avait délibérément embrouillé les choses : un "ami" lui avait parlé de "quelqu'un" qui pouvait "éventuellement" contacter un homme habitué à exécuter certains "contrats" pour le compte de particuliers. Des intimidations, des rappels à l'ordre, des recouvrements de dettes. Et...... bien davantage, si le besoin s'en faisait ressentir.
Commenter  J’apprécie          10
nathf   23 octobre 2017
Les gens comme monsieur Faux de Philippe Setbon
Avis:



Après que sa femme l'ait quitté pour son meilleur ami et qu'il ait perdu son boulot, Wilfried est au fond du trou.

Il décide alors de se jeter dans la Seine, mais est "sauvé" par un élégant sexagénaire, Mr Faux.

Après de nombreux rebondissements, le pauvre Wilfried aurait sûrement souhaité être englouti par le fleuve.....

De nouveau, je suis plus que séduite par le style de Philippe Setbon.

Avec son écriture fluide teintée d'ironie, il a créé un personnage gentleman et assassin qui m'a un peu fait penser à ce cher Hannibal (même si celui-ci ne mord pas! )

Pas besoin de chichi ni de torrent d'hémoglobine pour être addictif, une fois commencé, vous aurez du mal à le lâcher, tant Mr Faux est manipulateur et réserve des surprises (mauvaises, en général).

Si ne vous connaissez pas encore cet auteur, je n'ai qu'un conseil, réparez votre erreur!
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar   27 novembre 2020
Les trois visages de la vengeance, tome 2 : T'es pas Dieu, petit bonhomme... de Philippe Setbon
Le Faucheur s’allume une , aspire une bouffée et appuie l’extrémité incandescente sur une des croix, jusqu’à percer le papier. Il éteint la flamme en l’écrasant du pouce. C’est le troisième trou identique qu’il fait sur la carte.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Pêle- mêle (5) : le RIRE

"Le Rire est le propre de l'homme" est un adage de (indice: Panurge) :

Rabelais
Pascal
Montaigne

20 questions
118 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , culture généraleCréer un quiz sur cet auteur

.. ..