AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.59 /5 (sur 11 notes)

Né(e) : 1955
Biographie :

Philippe Steiner (né en 1955), Normalien, agrégé de sciences sociales et habilité à diriger des recherches en sociologie comme en économie, est professeur de sociologie à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV). Ses recherches portent sur la sociologie économique, la sociologie de la transplantation d’organes, la sociologie générale ainsi que sur l’histoire des sciences sociales.

Source : trivium.revues.org
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Luniver   02 février 2015
Marchés contestés : Quand le marché rencontre la morale de Philippe Steiner
[S]ur le volet de la demande, le résultat central est celui de la limitation de marché. Cette limitation prend une forme spécifique avec la création de populations fragiles, groupes sociaux définis d'une manière ad hoc que les dispositifs doivent permettre de protéger. La situation la plus commune et, sans doute, la plus attendue est celle dans laquelle la contestation morale s'appuie sur la désignation de populations fragiles que l'émergence des marchés contestés mettraient en danger.

[...]

Un dernier cas de figure se présente aussi lorsque deux populations fragiles de signe opposé se rejoignent dans la controverse : l'une est mise en avant par ceux qui s'opposent moralement à l'émergence du marché contesté, tandis que l'autre est mobilisée par ceux qui veulent faire advenir le marché contesté. L'une doit être « protégée du marché », tandis que l'autre doit être « protégée par le marché ». Le cas des organes humains en donne un exemple frappant : on est face à deux populations fragiles prêtes à entrer dans un « commerce de détresse ». Les malades en attente d'une greffe salvatrice forment la population fragile que mobilisent les tenants d'un marché d'organes à transplanter, car c'est elle qu'il s'agit de protéger grâce aux vertus « productrices » du marché. À l'opposé, ceux qui ne veulent pas d'un tel marché mettent en avant l'existence d'une autre population fragile, les pauvres, qui ne pourraient pas ne pas succomber devant l' « offre irrésistible » que représente pour eux la somme résultant de la vente d'un rein.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Luniver   04 février 2015
Marchés contestés : Quand le marché rencontre la morale de Philippe Steiner
Pour justifier l'existence puis l'extension du marché s'observe chaque fois un processus de légitimation morale par transfert qui permet aux profits du jeu de se voir réaffecter à des populations cibles « positives » (la filière cheval, les gueules cassées, le tourisme, le mouvement sportif). Les règles du marché actualisent ensuite concrètement ce discours : la limitation du nombre d'offreurs (droits exclusifs ou opérateurs agréés), le confinement en des espaces dédiés, le contrôle étatique ou d'une autorité indépendante permettent ainsi d'assurer un fonctionnement satisfaisant du marché, c'est-à-dire capable de refroidir la contestation.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Rum, Sodomy and the lash

À qui doit-on la grande enquête vaticane parue sous le titre « Sodoma » ?

Theodore Mac Carrick
Carlo Maria Vigano
Frédéric Martel

9 questions
6 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , Moeurs et coutumesCréer un quiz sur cet auteur