AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.36 /5 (sur 44 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 14/09/1952
Biographie :

Philippe Val est né le 14 septembre 1952 à Paris dans une famille de petits commerçants. Il abandonne sa scolarité à l'âge de 17 ans, préférant se lancer dans la chanson et le café-théâtre. Il rencontre au début des années '70 le chansonnier Patrick Font, avec qui il forme le duo gentiment subversif "Font et Val".
En 1990, Philippe Val intègre la rédaction de La Grosse Bertha qu'il quitte en 1992 pour relancer l'hebdomadaire satirique Charlie-Hebdo, fondé et dirigé de 1969 à 1981 par l'équipe de feu Hara-Kiri. Actionnaire principal de Charlie-Hebdo -- avec les dessinateurs Gébé et Cabu et le chanteur Renaud -- Philippe Val est aussi nommé rédacteur en chef, avant de devenir en 2004 directeur de la rédaction. Il collabore parallèlement à divers journaux et radios dont Libération et France Inter.
À l'origine engagé politiquement à gauche, Philippe Val prend progressivement au cours des années '90 des positions idéologiques néo-libérales, néo-conservatrices, qu'il exprime chaque semaine dans ses éditos "polémiques" de Charlie-Hebdo. En 1999, lors de la guerre au Kosovo, il plaide pour l'intervention militaire de l'OTAN. En 2000, il soutient Lionel Jospin qui qualifie de "terroristes" les actions du Hezbollah. En 2005, il prône le oui au référendum sur la Constitution européenne. Il devient parallèlement l'un des chouchous des médias et tient chronique sur plusieurs radios et chaînes de télévision, de Canal+ à iTélé en passant par France Culture et France Inter. Dans son livre Reviens, Voltaire, ils sont devenus fous (Octobre 2008), il vitupère violemment contre internet et attaque nommément le site d'information en ligne Bakchich.info, qu'il accuse "d'adapter sur Internet les méthodes de Je suis partout".
L'Elysée le propulse en mai 2009 aux côtés de Jean-Luc Hees à la tête de Radio France.
+ Voir plus
Source : http://www.republique-des-lettres.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
[BIOGRAPHIE] LA CHRONIQUE DE VALERIE EXPERT - TU FINIRAS CLOCHARD COMME TON ZOLA

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Zebra   24 août 2015
Malaise dans l'inculture de Philippe Val
page 274 [...] La crise est salutaire car elle forcera les journalistes à se défaire de leurs réflexes sociologistes. A titre d'exemple, pour ce qui concerne tous les évènements qui touchent aux banlieues difficiles, sujet qui passionne à juste titre, les couvertures médiatiques ont été au mieux incomplètes, au pire, erronées, car tout était analysé au travers du prisme de la domination économique. Or lorsqu'un sociologue comme Hugues Lagrange, dans son ouvrage "Le Déni des cultures", a ouvert le débat sur l'ignorance des causes réelles des problèmes, il n'a obtenu pour échos que des insultes et sa mise au ban de la république de sociologues. Il faut dire qu'il touchait à un tabou : les statistiques ethniques. Mais elles seules peuvent nous renseigner sur les effets du choc des cultures de certaines régions avec la culture démocratique du pays d'accueil. Comment remédier à un mal si l'on s'interdit d'en étudier la cause, sous prétexte que ce n'est pas sociologiquement correct ? [...]
Commenter  J’apprécie          170
Musikant   29 mars 2009
Traité de savoir-survivre par temps obscurs de Philippe Val
Quand commence la vie privée ? Quand un individu s'isole pour lire un livre. Voilà pourquoi le totalitarisme, qu'il soit communiste ou fasciste, brûle d'abord les livres. C'est parce qu'ils sont la clef qui ouvre la porte de la vie privée.
Commenter  J’apprécie          120
Musikant   01 février 2009
Reviens, Voltaire, ils sont devenus fous de Philippe Val
L'affaire s'est déroulée à Francfort. Une femme d'origine marocaine, battue et menacée de mort par son mari, demande le divorce. La juge lui a refusé au motif que dans le Coran il n'est pas inhabituel d'observer qu'en ce qui concerne les rapports conjugaux "l'homme exerce son droit de punir sa femme"...

... Mais ce qui est intéressant dans cette affaire de Francfort, c'est que l'oganisation représentative des Musulmans d'Allemagne a été la première choquée de ce jugement imbécile. Ils ont été humliés qu'on les prenne pour des primitifs auxquel on prête une culture qui consiste à battre les femmes.
Commenter  J’apprécie          60
Musikant   29 mars 2009
Traité de savoir-survivre par temps obscurs de Philippe Val
Il ne faut jamais oublier que la culture, si gratifiante puisse-t-elle être, demande des efforts intellectuels, des sacrifices de certitudes, tandis que l'abandon aux instincts ne demande que de relâcher ces efforts.
Commenter  J’apprécie          70
malaurie   30 août 2013
Traité de savoir-survivre par temps obscurs de Philippe Val
Il faudrait enseigner aux enfants que dans une controverse, c'est celui qui est convaincu par l'autre qui gagne, car il a appris quelque chose tandis que son contradicteur repart comme il est venu avec pour seule consolation le plaisir - non négligeable - d'avoir partagé quelque chose avec un semblable.
Commenter  J’apprécie          60
ClementJn   01 février 2019
Tu finiras clochard comme ton Zola de Philippe Val
Quand tout allait mal pendant la journée, il se disait : ce soir, je vais retrouver mon livre. Il lisait avec délices. Ouvrir un livre, c'était briser toutes les chaînes de la journée. C'était voler librement dans l'univers. C'était avoir rendez-vous avec lui-même dans la réalité imprimée. Si Philippe aime tant les artistes, c'est que tous les soirs de sa vie, quel qu'ait été son état moral ou physique, ils l'ont accueilli dans leur monde, et l'ont rendu heureux. Les livres donnaient un but désirable à ses jours difficiles, ils lui donnaient aussi la force, réveillaient son désir, son courage, son insolence. Ils étaient la preuve quotidienne de la réalité du bonheur. Et si on lui demande pour quel monde il se bat, encore aujourd'hui, ton père répondra : "Je me bats pour un monde où l'on écrit des livres".
Commenter  J’apprécie          50
Musikant   01 février 2009
Reviens, Voltaire, ils sont devenus fous de Philippe Val
En cinquante ans, les états de droit ont changé d'attitude face à ce qui les menace : ils sont passés de l'attaque virulente à l'autocensure. D'un excès à l'autre. Les attentats du 11 septembre, de Bali, de Madrid, de Londres, les fatwas lancées contre Salman Rushdie, Taslima Nasreen ou Ayaan Hirsi Ali,voilà le feu sur lequel on nous a conseillé de ne pas jeter d'huile... On est revenu à la fameuse diplomatie qui a fait le succès des accords de Munich en 1938 : protestations polies et aplatissement servile.
Commenter  J’apprécie          50
Musikant   01 février 2009
Reviens, Voltaire, ils sont devenus fous de Philippe Val
La religion est pour moi comme un piano à un manchot : inutile. Mais elle reste un objet d'étude tout à fait passionnant que je m'efforce de considérer avec neutralité. Sauf quand elle se mêle de régenter la collectivité et de substituer une loi divine aux lois que se donnent les hommes. A ce moment-là, le corps se rebelle. Le corps se met à penser, à parler, à écrire, pour pouvoir continuer à respirer, à exister. C'est la réponse à une menace. Elle n'a rien de théorique. Elle est vitale.
Commenter  J’apprécie          50
Musikant   29 mars 2009
Traité de savoir-survivre par temps obscurs de Philippe Val
On ne sait pas trop bien à quoi servent les oeuvres d'art. On ne peut qu'imaginer ce cauchemar : comment serait le monde sans elles.
Commenter  J’apprécie          60
Musikant   01 février 2009
Reviens, Voltaire, ils sont devenus fous de Philippe Val
L'état démocratique protège ses citoyens, il garantit leurs libertés et leur sécurité. Quand Chirac a déclaré que la publication des caricature était une "provocation", entendant par là que nous mériterions tout ce qui pourrait nous arriver - un peu comme dans les affaires de viol avant les années 1970, où les avocats de l'époque convainquaient sans difficulté les cours (à l'époque essentiellement masculines) que la victime avait provoqué le violeur en mettant du rouge aux ongles et une jupe trop courte -, l'état n'a pas joué son rôle.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..