AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.33 /5 (sur 8 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Pierre Charbonnier est philosophe.

Ancien élève de l'École normale supérieure de Lyon, agrégé et docteur en philosophie, il est chargé de recherches au CNRS et membre du laboratoire interdisciplinaire d’étude des réflexivités (LIER-FYT) de l’EHESS.

Ses travaux portent sur les rapports entre les sciences sociales (l’anthropologie notamment, mais aussi la sociologie et l’histoire) et les questions environnementales.

Il est l’auteur de "La fin d’un grand partage" (CNRS, 2015), d’un livre d’entretiens avec Philippe Descola, "La composition des mondes" (Flammarion, 2014) et de l'"Abondance et liberté" (La Découverte, 2020).



Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Pierre Charbonnier : "Arbitrer entre le marché et la vie" - Les entretiens confinés


Citations et extraits (5) Ajouter une citation
antonin214   20 janvier 2021
Abondance et liberté de Pierre Charbonnier (II)
La croissance mesurable de l'économie, des revenus, est une indication en trompe l'œil. Car si elle véhicule encore pour beaucoup l'imaginaire de l'amélioration matérielle et morale, elle est aussi indissociable du processus de perturbation planétaire qui nous a fait entrer dans l'inconnu. La politisation adéquate de l'écologie se situe donc dans l'interstice qui s'ouvre entre ces deux dimensions de la réalité historique.
Commenter  J’apprécie          30
PGilly   21 février 2020
Abondance et liberté de Pierre Charbonnier (II)
À travers les institutions telles que le droit de propriété, et par la subordination de la réflexivité technique des ingénieurs à la rationalité du profit immédiat, un écart grandissant est apparu entre la complexité de la technostructure et la capacité collective à la rendre socialement et matériellement efficace. La persistance du manque, les crises e surproduction et l'irrationalité boursière ne sont donc hétérogènes qu'en apparence, car elles révèlent chacune à sa manière la défaite des solidarités industrielles.
Commenter  J’apprécie          20
PGilly   21 février 2020
Abondance et liberté de Pierre Charbonnier (II)
L'obstacle est en nous, parmi nous : dans nos lois, nos institutions, plus que dans un spectre économique surplombant que l'on pourrait confortablement dénoncer de l'extérieur. L'État social, en dépit de ses immenses bénéfices, a par exemple contribué à consolider les objectifs de performance économique qui conditionnent son financement, et qui en retour provoquent une mise en concurrence des risques sociaux et des risques écologiques. La crise des Gilets jaunes, en France, en est l'illustration parfaite : taxer les carburants pour dissuader leur utilisation entre en conflit avec le sens de la liberté de millions de personnes prises dans les infrastructures de mobilité héritées des Trente Glorieuses. Il faut donc mettre au point des dispositifs permettant d'abaisser notre dépendance à l'égard de ces énergies sans violer les aspirations collectives qui y sont enchâssées.
Commenter  J’apprécie          10
PGilly   15 février 2020
Abondance et liberté de Pierre Charbonnier (II)
L'interdépendance commerciale des nations cache en effet un ensemble de stratégies à somme non nulle, avec ses perdants et ses vainqueurs, et la constitution d'espaces impériaux ou coloniaux d'échelle planétaire révèle dans toute sa violence l'inégalité structurelle de l'échange. Cette dernière notamment est la manifestation la plus nette d'une incapacité des modernes à s'en tenir à leurs propres principes puisque ces inégalités écologiques sont aussi politiques -les personnes vivant sus tutelle coloniale ou impériale étant le plus souvent exclues de la protection juridique pourtant jugée universelle.
Commenter  J’apprécie          10
PGilly   14 février 2020
Abondance et liberté de Pierre Charbonnier (II)
C'est plus précisément l'incapacité à donner un sens politique aux interdépendances entre la société moderne et son monde, ses ressources, ses milieux, ses espaces, qui a laissé le champ libre à la prédation écologique.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox