AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.73/5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Genève , le 14/01/1902
Mort(e) à : Paris , le 02/03/1988
Biographie :

Pierre Courthion est né à Genève le 14 janvier 1902. Il est le fils du journaliste et écrivain Louis Courthion. Après le collège à Schwytz, il obtient une licence ès Lettres à Lausanne, puis fréquente les Beaux-Arts à Genève et l'Ecole du Louvre à Paris.

Dans la capitale française, il devient critique d'art et poète. Il dirige également la Maison suisse à la cité universitaire (1933-1939). Dans le même temps, en 1934, le canton du Valais l'appelle également comme conservateur du Musée de Valère, archéologue cantonal et membre de la commission des monuments historiques. Il rentre au pays l'été pour ses charges cantonales et trier les trouvailles archéologiques découvertes dans les champs valaisans.

Au début de la Deuxième Guerre Mondiale, il est à Genève, où il travaille d'abord sa thèse de doctorat. Il rejoint sa femme restée à Paris, et tout deux fuient la capitale française à vélo en été 1940, tentant de rejoindre leur fille en Dordogne. Le couple séjourne régulièrement à Genève pendant la guerre, où Pierre Courthion travaille dans l'édition et s'occupe de la revue Lettres, qu'il a fondé sur l'idée de son épouse Pierrette, ainsi que de la collection Le Cri de la France, aux éditions de la Librairie de l'Université de Fribourg. Plus tard, entre 1960 et 1973, de retour à Paris, Pierre Courthion est notamment chargé de mission en Amérique et en Asie, par la Direction des Relations Culturelles du Ministère des Affaires Etrangères.

Ses ouvrages le placent parmi les premiers critiques d'art contemporains.

Historien et critique d'art, Pierre Courthion n'en a pas négligé pour autant la "littérature d'imagination". Très jeune il a écrit un roman d'aventures, puis une nouvelle à travers laquelle il se souvient de ses vacances en terre valaisanne.

Naturalisé français après la Deuxième Guerre Mondiale, Pierre Courthion est mort à Paris le 2 mars 1988, après avoir revu en 1985 une dernière fois le Valais de son père.

Les archives de Pierre Courthion ont été vendues par ce dernier en 1985 à la Fondation J. Paul Getty à Santa Monica (Californie).
+ Voir plus
Source : Médiathèque du Valais
Ajouter des informations
Bibliographie de Pierre Courthion   (10)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
... En butte à la réprobation générale, les impressionnistes vivaient presque tous dans une grande pauvreté quand ils ne connaissaient pas la misère. Mais ils savaient que, par rapport à l'artiste créateur, le public sera toujours une horloge qui retarde. Aussi ceux que défendaient seuls quelques écrivains et poètes demandaient-ils que l'on vendît l'école de Rome (la villa Médicis), que l'on fermât l'Institut, qu'il n'y eu plus à distribuer de médailles et de récompenses, que les peintres enfin vécussent librement en dehors du beau officiel. Ils voulaient mettre fin au faux enseignement de l'école dont le système se composait à la fois d'orientalisme, de mythologie, d'histoire et d'archéologie. Plus de tout cela !
Mais vive le plein air, la vraie verdure, la terre labourable, le ciel déployé, la mer aux frétillantes eaux !
Commenter  J’apprécie          10
... André Pératé donnait de l'impressionnisme cet excellent énoncé : « Décomposer le rayon lumineux, en saisir la palpitation aérienne, le suivre dans son glissement autour des choses qu'il revêt d'une enveloppe colorée, voilà ce que ces peintres entreprirent. »
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Pierre Courthion (27)Voir plus

Quiz Voir plus

Le jeu des titres

Quel animal est élégant pour Muriel Barbery ?

Le chat
Le hérisson
La taupe
L'écureuil

12 questions
9759 lecteurs ont répondu
Thèmes : littératureCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}