AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.82/5 (sur 317 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Salon-de-Provence , le 14/04/1983
Biographie :

Pierre Gaulon est un écrivain français.

Titulaire d'un baccalauréat scientifique, il poursuit ses études à l'Université de Provence Aix-Marseille I où il obtient un master portant sur la thématique des littératures de l'imaginaire.

Après une brève expérience de professeur de français, Pierre Gaulon rédige son premier roman "La mort en rouge" (2013) qui finira finaliste de plusieurs prix littéraires.

Son deuxième livre, "Noir Ego" (2014), se verra récompensé par le prix "La ruche des mots 2015" catégorie thriller.

Avec "Blizzard" (2015), il signe une trilogie inspirée de ses lectures de jeunesse.

site de l'auteur: http://www.pierregaulon.com/
page Facebook: https://www.facebook.com/Gaulonpierre/

Ajouter des informations
Bibliographie de Pierre Gaulon   (19)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Extrait de la conféence "Magie, mages, magiciens...entre le Bien et le Ma l!" avec Nathalie Dau, Pierre Gaulon,Adrien Tomaset Cindy van Wilder.


Citations et extraits (84) Voir plus Ajouter une citation
Pierre Gaulon
Chaque roman est une aventure humaine et ne pourrait voir le jour dans l’intervention de nombreuses personnes qui ont contribué à sa publication.
Commenter  J’apprécie          290
L'enfer ne sera pas complet avant que vous n'y soyez.
Commenter  J’apprécie          270
Lou le regarda un instant en silence. Elle aimait le caractère candide du jeune homme. Elle avait l'impression de se revoir quelques années plus tôt, avant que les horreurs du métier ne s'abattent sur elle.
Elle soupira. Comment lui faire comprendre la véritable nature humaine ? Elle tourna la tête et aperçut la bibliothèque de Clément. Une idée lui traversa soudain l'esprit.
– Maupassant avait des troubles psychiatriques, n'est-ce pas ?
Clément hocha la tête, surpris du brusque changement de sujet. Lou répéta sa question, et le garçon acquiesça sans comprendre.
– N'a-t-il pas écrit une partie de ses contes fantastiques en tirant expérience de ses hallucinations ?
– Si, mais je ne vois pas en quoi…
Lou s'était levée et fouillait dans les livres de la petite bibliothèque. Elle en tira un ouvrage qu'elle commença à feuilleter.
–Peux-tu me dire, dans ce cas, s'il a réellement inventé Le Horla, La Nuit, La Chevelure ? Non, bien sûr, car, étant lui-même atteint de troubles de démence à cause de sa maladie, il avait déjà vécu tous ces contes fantastiques. Il ne lui restait plus qu'à les transcrire. Vois-tu, Clément, parfois, la frontière est mince entre le rêve et la réalité, entre l'illusion et le palpable
Commenter  J’apprécie          20
Des coups frappés à la porte, comme autant d'appels au secours. À travers le judas, Clément Danver a juste le temps d'apercevoir un homme se jeter du haut de cinq étages. Selon toute vraisemblance, l'homme s'est suicidé. Sauf que… Clément a cru voir, un instant, une autre silhouette. Une femme spectrale à la chevelure maculée de sang. Sans doute a-t-il rêvé… Mais le policier envoyé sur les lieux a lui aussi des doutes sur le suicide. D'autant que la mystérieuse « fille aux cheveux rouges » semble bien réelle. Elle laisse même des cadavres partout où elle passe… De sombres secrets enfouis depuis la Seconde guerre mondiale ne tardent pas à ressurgir. Pour certains, la vengeance est vraiment un plat qui se mange froid.
Commenter  J’apprécie          10
- Nous pouvons vous faire confiance dans un certaine mesure. Vos intérêts personnels passent avant le reste et vous n’hésitez pas à dissimuler des informations pour garder secrètes vos petits combines.
- Les intérêts personnels des mages sont toujours liés à l’intérêt public. En agissant de la sorte, nous assurons votre protection.
- Ce que vous appelez protection, beaucoup lui donnent le nom de manipulation.
Commenter  J’apprécie          132
La liberté ne s’héritait pas, elle se conquérait.
Commenter  J’apprécie          152
La lune a une bonne bouille, non ? Mais elle ne montre jamais sa face cachée. L'humain est comme elle. Il ne dévoile souvent qu'une partie de son être, qu'une partie de ce qu'il est vraiment.
Commenter  J’apprécie          120
Cet isolement forcé lui fit prendre conscience qu'il avait passé la majorité de sa vie enfermé, comme la plupart des gens.
Une routine de l'emprisonnement volontaire devenue inconsciente.
Le matin, on quittait sa maison pour se rendre en voiture au travail avant de retourner se confiner dans sa prison personnelle. Oh certes, il arrivait qu'on sorte faire du sport dans une "salle" sur des vélos immobiles ou des tapis roulants. Et lorsque l'on avait besoin de décompresser, où se rendait-on ? Parfois au cinéma, les yeux concentrés sur une toile, au milieu de quatre murs, parfois boire un coup dans un pub, et parfois en boîte, terme suffisamment explicite pour être développé.
Tous les prétextes étaient bons pour justifier sa propre captivité. En hiver, il faisait trop froid, en été, trop chaud (même si cette disposition tendait à s'effacer à cause du réchauffement climatique), et en automne ou au printemps, on se plaignait de la pluie ou du vent. Pas étonnant que certains détenus de longue date ne puissent quitter les barreaux rassurants de leur cellule.
On cultivait sa propre captivité.
Pire, il nous arrivait même de l'acheter.
Commenter  J’apprécie          100
Refuser la promesse d’une vie était le pire déshonneur qu’un pillard des steppes pouvait affronter.
Commenter  J’apprécie          120
Dehors, l'armée à l'allure mécanique se regroupait autour d'un point mobile. Louis ne distinguait nullement l'objet de sa convoitise mais l'imaginait très bien. On aurait dit un banc de poissons tant la synchronisation était parfaite. A l'unisson, tous se tournaient à droite ou à gauche, avançaient ou reculaient en une terrifiante chorégraphie. [...]
Ils étaient des dizaines, des centaines se mouvant au même rythme saccadé, de leur allure d'adolescent dégingandé. Et au milieu de cette mob danse ahurissante, un cri monstrueux.
Quelqu'un se trouvait au milieu de la foule.
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Pierre Gaulon (336)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz sur Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marquez

Comment s´appelle la famille dont l´histoire est contée dans le roman

Buenos Dias
Buendia
Bomdia
Banania

8 questions
675 lecteurs ont répondu
Thème : Cent ans de Solitude de Gabriel Garcia MarquezCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..