AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.72 /5 (sur 53 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Revigny-sur-Ornain , le 19/11/1895
Mort(e) le : 21/11/1982
Biographie :

Né à Revigny-sur-Ornain (Meuse), le 19 novembre 1895.
Après des études au lycée de Bar-le-Duc, puis à Henri IV, Pierre Gaxotte entre à l’École Normale supérieure en 1917 ; il est reçu premier à l’agrégation d’histoire en 1920, en obtenant parallèlement une licence de sciences.
Ayant entamé une carrière de professeur d’histoire au lycée Charlemagne puis au lycée d'Évreux, il se lied’amitié avec Arthème Fayard, grâce auquel il fut présenté à Charles Maurras, dont il devient un temps le secrétaire. L’éditeur lui confiera ensuite la direction de la collection des « Grandes Études historiques » ainsi que la responsabilité de l’hebdomadaire Candide.
Auteur de nombreuses études historiques : La Révolution française (1928), Le Siècle de Louis XV (1933), Frédéric II (1938), La France de Louis XIV (1946), Histoire des Français (1951), Histoire de l’Allemagne (1963), Aujourd’hui, thèmes et variations (1965), Pierre Gaxotte défend dans ses ouvrages une vision traditionnelle et classique de l’Histoire, cependant que ses choix politiques le situent nettement à droite sur l’échiquier politique.
Esprit fin, très cultivé et volontiers caustique, chroniqueur au Figaro dans les années d’après-guerre, Pierre Gaxotte a laissé des souvenirs : Mon village et moi, Les autres et moi, ainsi qu’un ouvrage sur l’Académie française, où il sera élu le 29 janvier 1953 par 18 voix, contre 12 à André Chamson, au fauteuil de René Grousset. Il y sera reçu le 29 octobre 1953, par le général Weygand.
Mort le 21 novembre 1982.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo

Un règne diffamé
Rencontre de Jean FELLER avec Pierre GAXOTTE (dans sa propriété d'Amboise) pour évoquer le roi Louis XV que l'historien et académicien s'efforce de réhabiliter. Au pied d'un tableau de Louis XV, Pierre GAXOTTE explique pourquoi il admire ce Roi, son règne, son temps. C'est un roimoderne, égalitaire. le 18ème siècle était progressiste. le règne de Louis XV est un règne...

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
LydiaB   16 septembre 2013
Histoire de France de Pierre Gaxotte
Quand, en 482, le jeune Clovis succéda à son père, Childéric, comme chef du petit royaume franc de Tournai, que restait-il de l'autorité romaine en Gaule ? À Soissons résidait un personnage du nom de Syagrius qui se disait roi des Romains et qui gouvernait un territoire qui s'étendait jusqu'à la Seine et au-delà. Il était, en effet, Romain, d'une noble famille gauloise. Mais comment se maintenait-il ? Parce qu'il avait conservé les soldats que commandait son père. Entre le roi barbare qui a pris les dehors du fonctionnaire romain et le fils du fonctionnaire romain qui a pris les allures des rois barbares, il y a une grande analogie. Clovis fit la guerre à Syagrius, aux roitelets francs, aux Alamans et aux Wisigoths, ses fils la firent aux Burgondes. Il n'a conquis la Gaule ni sur la population gauloise, ni sur l'empire romain ; il l'a conquise sur d'autres chefs qui lui ressemblaient...
Commenter  J’apprécie          290
lecassin   26 septembre 2013
Mon village et moi de Pierre Gaxotte
Le 19 novembre, je suis né sans histoire, sous le signe du scorpion. Ma grand-mère était venue assister à l'accouchement, car le médecin avait craint de mauvaises suites. Elle me regarda avec attention et résuma son sentiment en peu de mots :

- Je n'ai jamais vu un enfant aussi laid.

Cela m'a été souvent répété.
Commenter  J’apprécie          211
Pierre Gaxotte
lecassin   16 juin 2017
Pierre Gaxotte
Il n'y a pas d'Histoire avec un H majuscule; il n'y a que des historiens.
Commenter  J’apprécie          220
gill   31 juillet 2013
La Révolution française de Pierre Gaxotte
Il y a des périodes où les dangers et les malheurs publics font toucher au peuple l'utilité du commandement.

Mais ce péril oublié, le mal réparé, ce sentiment disparaît.

Désirée après la Fronde pour sa bienfaisance, saluée avec enthousiasme en 1661, l'autorité lassait en 1715 avant d'être, en 1789, traitée de tyrannie.

Ce n'était pas qu'elle fût plus lourde, ni plus coûteuse : elle avait seulement vieilli.

Habitué à ses services, le pays ne les remarquait plus.

Il prenait pour naturels et spontanés un ordre et une tranquillité qui ne se maintenaient que par des soins continuels et il s'impatientait de la soumission qui en était le prix.

A peine Louis XIV avait-il fermé les yeux que les agitations renaissaient parmi ceux qui, par position, sont les adversaires nés du pouvoir royal....

Commenter  J’apprécie          143
lecassin   27 octobre 2017
La Révolution française de Pierre Gaxotte
La France de l'ancien régime était un très grand et très vieil édifice qu'avaient bâti cinquante générations, embrassant plus de quinze cents années. Elles y avaient laissé chacune sa marque, ajoutant toujours au passé sans presque jamais rien en abattre ni retrancher. Aussi, le plan en était-il confus, les styles disparates, les morceaux irréguliers. Quelques parties abandonnées menaçaient ruine ; d'autres étaient incommodes ; d'autres, trop luxueuses. Mais somme toute, l'ensemble était cossu, la façade avait grand air, et on y vivait mieux et plus nombreux qu'ailleurs.
Commenter  J’apprécie          130
lecassin   18 décembre 2013
Mon village et moi de Pierre Gaxotte
Le passant anonyme a vécu sa vie. M’étant un instant trouvé sur sa route, je lui dois de la reconnaissance. Il m’a appris que j’étais heureux. Il m’a appris que le bonheur ne m’était pas dû.
Commenter  J’apprécie          140
lecassin   06 août 2013
Mon village et moi de Pierre Gaxotte
Je ne vois pas pourquoi je cesserais d'être de mon village. Il a changé. Je l'ai quitté. J'ai vieilli.. Mais je le porte en moi et je serais bien sot de me dire d'ailleurs pour en tirer vanité.
Commenter  J’apprécie          137
lecassin   29 octobre 2017
Mon village et moi de Pierre Gaxotte
Je vous souhaite une bonne année, une bonne santé, et le paradis à la fin de vos jours.
Commenter  J’apprécie          111
lecassin   04 octobre 2013
Mon village et moi de Pierre Gaxotte
Les petits garçons d'aujourd'hui en savent plus sur la vitesse de la lumière - qui est un absolu - que le hardi romancier de mon enfance, mais lorsqu'ils habitent les villes, il leur faut prendre le train ou la route pour découvrir la nature, parce qu'elle est autour d'eux si bien recouverte de pavés, de béton, de pierre, de ferraille, de bitume, de maisons, qu'on ne l'aperçoit plus qu'en petits morceaux, captive entre des grilles.
Commenter  J’apprécie          90
lecassin   16 juin 2017
Le nouvel ingénu de Pierre Gaxotte
La vertu, dans les commencements a besoin d'être soutenue par les suffrages de l'estime publique.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Historiettes historiques ...

"Souviens-toi du vase de Soissons !" aurait dit Clovis, à l’un de ses soldats qui n’avait pas voulu rendre un vase précieux. En représailles, Clovis aurait ...

fendu le crâne du soldat avec une hache
fait enfermer le soldat dans un vase à sa taille
condamné le soldat à faire de la poterie

10 questions
44 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , historique , anecdotesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..