AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.05 /5 (sur 10 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Pierre Jacquemin est un écrivain et essayiste.

Passionné par les Balkans, il a étudié le serbe et le grec moderne à l'Université de Bordeaux III.
Il se consacre depuis des années à l'étude de la pensée cavafienne et à la culture alexandrine.

Il a publié deux essais aux éditions Riveneuve: "Constantin Cavafy, De l'obscurité à la lumière, ou l'Art de l’Évocation", (2010) et "Éros, Thanatos, Hypnos, Poèmes érotiques" (2011).

De ces voyages naîtront également un recueil de nouvelles : "Errances sur les Quais de Bordeaux et autres récits fantastiques" (2015) et "Voyages à l'Ombre de la Lumière, poèmes initiatiques" (2012).

Dans ces nouvelles aux frontières du fantastique, "România, vertiges de saison" (2019), Pierre Jacquemin livre le portrait d'une Roumanie baignée de mythologie malgré les séquelles du communisme.

Il étudie actuellement le roumain à l'université et se rend très souvent en Roumanie. Il vit à Bordeaux.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Rencontre avec Pierre Jacquemin .
Jeudi 15 novembre 2012 à 18h30 à la Librairie Georges Rencontre avec Pierre Jacquemin Présentation de son recueil de poèmes : Voyage à l'Ombre de la Lumière Poèmes initiatiques Ed. Riveneuve Animée par Donatien Garnier


Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Melitaea   09 février 2019
România, vertiges de saison de Pierre Jacquemin
L'étonnement. L'étonnement se lisait sur son visage. Ce qu'elle venait de découvrir l'avait comme transformée, elle était devenue très pâle, les mains bien à plat contre la large baie vitrée où son front s'était posé. Il l'observait avec bonheur. Elle demeurait ainsi sans plus bouger, fascinée par l'épais brouillard qui s'était levé durant la nuit. Elle déplia enfin ses bras le long du corps, serrant les larges plis de sa chemise de nuit, la bouche légèrement ouverte pour l'amuser un peu car elle se savait regardée. Admirée, et aimée, elle prenait ainsi des airs, surgissant chaque fois d'un univers chimérique qu'elle recréait sans cesse.
Commenter  J’apprécie          30
iulian   26 août 2018
Voyages à l'ombre de la lumière de Pierre Jacquemin
Il a terminé cette statue. La commande d'un riche particulier. Il la contemple. Elle est parfaite. Parfaite ! Tous les critères académiques ont été respectés. Nul reproche. Pourtant... Il examine le visage de marbre, le front noble, le regard droit, le nez régulier, la bouche légèrement entrouverte.

Mais brusquement, le défaut apparaît. L'essentiel manque. Le visage est sans vie... Le marbre ne frémit pas sous son regard critique.
Commenter  J’apprécie          30
iulian   02 mars 2019
România, vertiges de saison de Pierre Jacquemin
Malgré l’atroce courant d’air, je demeurais dans le couloir, le bras dégagé afin que ma montre soit visible. J’appuyais mon front sur le froid carreau et je contemplais ce que je savais être les immenses forêts du parc naturel du Naţional Domogled Valea Cernei, où j’avais participé lorsque j’étais enfant à un camp scout de pionniers. C’est ainsi que j’avais rencontré pour la première fois mon cher ami Cătălin. Nous frôlions des arbres noirs lourdement chargés de neige, agités et grimaçants qui étincelaient le temps de notre passage. Nous roulions maintenant sur une hauteur, une vallée profonde s’éclairait, irréelle sous la lune, alternant les coulées de miel, de sucre et d’ombres chocolatées. Au loin, l’autre versant était dressé dans cet éclairage nocturne et c’était un ravissement où mes yeux réconfortés se perdaient. Tout n’était que fines dentelles d’argent qui filaient sur un réseau de lignes tremblantes, de branches secouées, de perspectives noires et dansantes. Le train semblait glisser par moments et tout devenait inexplicable, spectaculaire et sublime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ConstanceK   11 mars 2019
România, vertiges de saison de Pierre Jacquemin
Il voyait bien qu'ils s'égaraient, qu'aucun chalet ne se trouvait dans les parages. Par moments, le ciel capricieux se faisait très sombre, la visibilité devenait quasi nulle, l'inquiétude redoublait. Puis soudain, en quelques secondes les nuées se déchiraient et la lune surgissait. Elle paraissait alors immense et proche. (p 161-162)
Commenter  J’apprécie          30
ConstanceK   09 août 2017
Errance sur les quais de Bordeaux et autres récits fantastiques de Pierre Jacquemin
Tout le long du quai, des arbustes malingres, de petits tamaris, sont flanqués d'un gros piquet pour les tenir debout malgré l'hostilité du vent. Le ciel comme la mer étaient couleur d'huître.
Commenter  J’apprécie          30
ConstanceK   09 août 2017
Errance sur les quais de Bordeaux et autres récits fantastiques de Pierre Jacquemin
Ah, l'inspiration! Elle s'invitait souvent quand il était au bureau où il perdait son temps afin de gagner sa vie.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

« Pour la fin du monde, prends ta valise 🎶 » Facile !!

Un père et son fils errent dans un monde dévasté. Livre de Cormac Mc Carthy, 2006 :

la fête
la zone
la route

12 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : fin du monde , apocalypse , bible , films , livres , chanson , quizz , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur