AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.93 /5 (sur 56 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Amiens , le 5 juin 1964
Biographie :

Né en 1964, Pierre-Jean Verhoye s'est remis à l'écriture en 2015, après un projet entrepreneurial d'une douzaine d'années. En 2005, il avait reçu le Prix du premier roman, décerné par Manuscrit et le journal Métro, pour un récit nommé "Débloque".

Le 6 septembre 2018 est une date importante pour lui : elle est celle de la parution de "No Trace", premier roman d'une trilogie, publié par Les Nouveaux Auteurs.
"No Trace" a reçu le prix Femme Actuelle 2018 ainsi que le coup de cœur de son Président, Gilles Legardinier.

Ajouter des informations
Bibliographie de Pierre-Jean Verhoye   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

No Trace - Pierre-Jean Verhoye - LTL # 145


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
Nat_85   01 novembre 2018
No Trace de Pierre-Jean Verhoye
On avait subtilisé cette femme qu'il était censé protéger et avec laquelle il avait réussi à créer une forme d'intimité, de complicité. On l'avait privé de la possibilité de quelque chose. On lui avait confisqué un projet humain, précieux, qu'il pensait impossible dans sa vie. Une occasion de sortir du vide glacé qui l'enveloppait depuis l'été de ses treize ans.
Commenter  J’apprécie          130
bbpoussy   03 mai 2019
No Trace de Pierre-Jean Verhoye
Il laissa ensuite son esprit au repos le temps du trajet. Quinze minutes d'infusion, où le sachet de toutes les questions qu'il se posait avait baigné dans les limbes de ses neurones, tranquillement, comme sans y penser.
Commenter  J’apprécie          90
Nat_85   01 mai 2019
No Trace, tome 2 : Solar Max de Pierre-Jean Verhoye
Nous sommes si infirmes, si désarmés, si ignorants, si petits, nous autres, sur ce grain de boue qui tourne délayé dans une goutte d’eau.
Commenter  J’apprécie          90
Marylva   20 novembre 2019
No Trace de Pierre-Jean Verhoye
Son regard se posa sur une rangée de livres de poche. Elle s'approcha de l'étagère. Des bouquins en anglais, en hollandais, en français. Probablement laissés là par des personnes de passage. Elle parcourut les tranches des livres usés, la tête penchée, et sélectionna un recueil de poèmes. Elle le soupesa en se demandant quel étrange chemin il avait suivi pour venir jusqu'à elle. Dans cet endroit. De la poésie, c'était exactement ce dont elle avait besoin. Elle descendit pour rejoindre Raja, ouvrit le livre et fut emportée par la magie fulgurante de Marina Tsvétaïéva. Une auteure russe qu'elle ne connaissait pas et dont les mots rayonnaient d'une force intacte, pure.

Elizabeth lut quelques textes à sa fille, et à plusieurs reprises sa voix s'étrangla d'émotion. C'était beau, libre, brutal. Et cela touchait au coeur.
Commenter  J’apprécie          10
Lalitote   03 décembre 2018
No Trace de Pierre-Jean Verhoye
Il sentit son énervement rejaillir lorsque la crise grecque fut évoquée. L’Europe avait fait le forcing pour les accueillir dans l’Union, pour qu’ils adoptent la monnaie unique européenne. Ils n’étaient pas prêts et leur économie avait explosé. Et maintenant, tout le monde disait que c’était de leur faute et que c’était normal que les Grecs en bavent, qu’ils bouffent de l’austérité et de la pauvreté pendant des années, avec des mômes qui se caillent les miches dans des écoles qui ne sont plus chauffées. Pourquoi le monde était-il toujours si injuste, pourquoi fallait-il toujours enfoncer les malheureux ? Comment s’y prenait-on pour nous faire regarder ces événements avec un point de vue déformé, erroné, pour que l’opinion se range immuablement du côté du plus fort, de celui qui est coupable ?
Commenter  J’apprécie          10
Lalitote   03 décembre 2018
No Trace de Pierre-Jean Verhoye
Aujourd’hui, des multinationales mettent à notre disposition de la nourriture en abondance, mais ceux qui produisent sont partout dans le monde la dernière roue du carrosse. On les méprise, on leur impose des quotas, des règles délirantes, des prix d’achat scandaleusement bas. À la moindre sécheresse ou épidémie, ils en prennent plein la gueule et personne ne les aide, ou si peu. On ne s’occupe que de finance, de propriété, d’assurance, de distribution, d’internet et de télécommunication. La production, c’est pour les minables, les petits joueurs, des gens qui n’ont pas d’ambition, qui aiment travailler les pieds dans la merde et se prendre la tête avec des paramètres incontrôlables.
Commenter  J’apprécie          10
lenoir_emilie_72   23 septembre 2018
No Trace de Pierre-Jean Verhoye
Et je pense que les religions sont des supercheries, que l'homme pourrait enfin vivre heureux s'il acceptait de ne plus avoir peur de la mort.
Commenter  J’apprécie          20
AnneDerigon   12 juin 2019
Les amants Mirabeau de Pierre-Jean Verhoye
Elle : « Il va repasser par là, c’est certain. Parce que c’est le pont Mirabeau et parce que c’est lui : il correspond à la description… »

Lui : « Ça soufflait déjà fort quand il a croisé cette jeune femme aux cheveux roux. Il s’était retourné pour la suivre des yeux, en se demandant où le vent l’emportait. »
Commenter  J’apprécie          10
lenoir_emilie_72   23 septembre 2018
No Trace de Pierre-Jean Verhoye
Je n'ai jamais senti le manque de choses que je ne connais pas.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les excipits de romans célèbres

...La houle une fois calmée, des pêcheurs viendront en bateau pour nous porter secours. Ils trouveront sur l'île du Nègre dix cadavres et un mystère insoluble.

Le loup des mers de Jack London
Les 10 petits nègres d'Agathe Christie
Eaux profondes de Patricia Highsmith
En mer de Toine Hehmans

12 questions
103 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , Fin de l'histoireCréer un quiz sur cet auteur