AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.7 /5 (sur 41 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1941
Biographie :

Pierre Lepape a commencé sa carrière journalistique à Paris Normandie où il a collaboré à différentes rubriques – politiques, sociales, artistiques, littéraires.

Après un passage à Télérama où il a créé la rubrique livres, puis aux Nouvelles où il était rédacteur en chef politique, il a intégré Le Monde des livres où il a tenu, sept ans durant, le célèbre Feuilleton.

Il est l’auteur de plusieurs essais biographiques : Diderot (Flammarion), Voltaire le conquérant, Gide le messager (Seuil), La disparition de Sorel (Grasset) et d’essais littéraires (Le Pays de la littérature. Seuil) qui s’intéressent toujours,
sous des angles divers, aux relations entre la langue, le pouvoir et la littérature.

Pierre Lepape, qui se consacre désormais à l'écriture, a récemment publié un panorama portant sur onze siècles de notre histoire, Le pays de la littérature (Le Seuil). Il est marié à Michèle Gazier.

+ Voir plus
Source : www.pauleconstant.com
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
mimifasola   24 juin 2015
Scènes de ménage de Pierre Lepape
Chapitre: "Querelles des dieux, souffrances des humains"



Extrait de "La garçonne, de Victor Margueritte"{Trompée par son fiancé, l'héroïne du roman rétablit l'ordre des choses en le trompant illico avec le premier venu: (elle lui dit:)}



"Franchement? Savez-vous seulement ce que ce mot veut dire?...Eh bien, soit! Franchement, tout est fini entre nous... Non! Non! Inutile. Ne croyez pas à quelque ruade de jeune animal, qu'on apaise en le caressant! Je ne me marierai jamais. Ni avec vous ni avec un autre. Hier, en quittant le restaurant, j'ai laissé derrière moi pour toujours, entre vos mains, la Monique que j'étais...Que sa dépouille vous soit légère!...Maintenant, ce n'est plus la jeune fille, c'est la femme qui vous parle. Vous entendez! Une femme....



Il la regardait, sans deviner. Alors, elle cria:



Je me suis donnée à un autre. Oui, avant de rentrer ici, où ma mère m'attendait...."
Commenter  J’apprécie          80
julienraynaud   14 juillet 2015
Scènes de ménage de Pierre Lepape
[W. Styron, Le choix de Sophie] Je suis pas un con, rugit-il. Je peux pas être un con, espèce de sale pute de Polack. Quand est-ce que tu finiras par apprendre à parler la langue comme il faut ? Une bitte, ça je pourrais l'être, mais pas un con, espèce de débile.
Commenter  J’apprécie          80
les_penchants_du_roseau   21 novembre 2010
Le pays de la littérature : Des Serments de Strasbourg à l'enterrement de Sartre de Pierre Lepape
On sait le paradoxe culturel de Mai 68 : les manifestants défilaient derrière des drapeaux rouges alors qu'ils enterraient le communisme et faisaient la promotion d'une “ contre-culture ” imitée des Etats-Unis. La littérature n'y était plus un enjeu que se disputaient les classes et les générations, mais un hors-jeu du champ culturel. La jeunesse se définissait moins comme classe d'âge dans un processus biologique d'opposition et de succession des générations que comme “ communauté ” distincte. Faite des éléments réputés marginaux, mineurs ou vulgaires de la culture établie – bande dessinée, science-fiction, musique de variété, roman-photo –, sa “ contre-culture ” s'en prenait, en théorie, à toutes les manifestations du mythe artistique de la valeur. Sans comprendre – ou trop tard – qu'elle faisait ainsi place nette à la domination d'une valeur unique universelle : celle de la marchandise.
Commenter  J’apprécie          40
Chasto   18 décembre 2019
André Gide, le messager de Pierre Lepape
Bientôt de cet héroïque et admirable peuple qui méritait si bien notre amour, il ne restera plus que des bourreaux, des profiteurs et des victimes.
Commenter  J’apprécie          50
julienraynaud   11 juin 2015
Scènes de ménage de Pierre Lepape
Quand on cherche le bonheur, déclare Herzog, le héros du roman éponyme de Saül Bellow (1964), on doit s'attendre à de mauvais résultats.
Commenter  J’apprécie          40
SZRAMOWO   17 avril 2016
Une histoire des romans d'amour de Pierre Lepape
Madame Bovary n'est pas un roman d'amour. Anna Karénine au contraire en est un. La passion d'Anna pour Vronsky, la manière dont elle détruit son existence pour satisfaire une exaltation amoureuse dont elle mesure la fausseté occupent le centre du roman. Mieux encore, Tolstoï a doublé le thème des amours d'Anna et son amant, d'un autre motif amoureux, d'abord secondaire, celui des heureuses et exigeantes relations entre Kitty et Lévine, dont il joue par contraste avec la perdition du couple Anna-Vronsky. (...) La société russe, et notamment la famille qui en est pour Tolstoï, la cellule vitale, est entièrement saisie sous l'angle de la relation sentimentale et sociale que tissent ses membres.

Dans le roman d'amour, l'amour est plus important que tout le reste, au moins pour l'un des protagonistes. Plus important que la patrie, que la morale, que le pouvoir et que le salut. Plus important que le savoir.
Commenter  J’apprécie          20
julienraynaud   16 juillet 2015
Scènes de ménage de Pierre Lepape
(J. Ford, Dommage qu'elle soit une putain)

Viens ici, traîné, infâme putain ! Si chaque goutte de sang qui court dans tes veines adultères était une vie, cette épée - tu la vois ? - d'un seul coup les détruirait toutes.
Commenter  J’apprécie          30
Chasto   07 mars 2019
André Gide, le messager de Pierre Lepape
J'ai appris de Nietzsche que les vraies pensées coûtent toujours.

Ce qui gêne parfois dans les vôtres, c'est qu'elles semblent ne vous coûter rien.
Commenter  J’apprécie          30
Chasto   18 décembre 2019
André Gide, le messager de Pierre Lepape
Quand on a rien à dire, ni rien à cacher, il n'y a pas lieu d'être prudent.

Les timorés ne sont pas des prudents; mais des lâches.
Commenter  J’apprécie          20
julienraynaud   08 juillet 2015
Scènes de ménage de Pierre Lepape
Dans l'Assommoir (1877), la pauvre héroïne du récit, Gervaise, est une figure assez admirable dont les hommes font le malheur.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-49618

La femelle du canard?

cane
canne

10 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : facilité , animaux , michael jackson , roman , écoleCréer un quiz sur cet auteur

.. ..