AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Pierre Pevel (574)


Pierre Pevel
Dionysos89   27 mai 2013
Pierre Pevel
Pour moi, le dragon est ce que l’ail est à la cuisine méditerranéenne : j’en mets partout.

Commenter  J’apprécie          650
Eric76   19 novembre 2018
Le Paris des merveilles, tome 3 : Le royaume immobile de Pierre Pevel
On s'émerveille volontiers de la faculté qu'ont les chats à être discrets. Leur habileté à se faire remarquer est cependant tout aussi étonnante. lls sont là. Ils ne font rien d'autre qu'être là et attendre et pourtant - par le seul effet de leur volonté, semble-t-il - ils attirent à eux toute l'attention possible.
Commenter  J’apprécie          622
Eric76   16 août 2018
Le Paris des Merveilles, tome 1 : Les Enchantements d'Ambremer de Pierre Pevel
Imaginez des nuées d'oiseaux multicolores nichées parmi les gargouilles de Notre-Dame ; imaginez que, sur les Champs-Elysées, le feuillage des arbres diffuse à la nuit une douce lumière mordorée ; imaginez des sirènes dans la Seine ; imaginez une ondine pour chaque fontaine, une dryade pour chaque square ; imaginez des saules rieurs qui s'esclaffent ; imaginez des chats ailés, un rien pédants, discutant philosophie ; imaginez le bois de Vincennes peuplé de farfadets sous les dolmens ; imaginez, au comptoir des bistrots, des gnomes en bras de chemises, la casquette de guingois et le mégot sur l'oreille ; imaginez la Tour Eiffel bâtie dans un bois blanc qui chante à la lune ; imaginez de minuscules dragons bigarrés chassant les insectes au ras des pelouses du Luxembourg et happant au vol les cristaux de soufre que leur jettent les enfants ; imaginez des chênes centenaires, et sages, et bavards ; imaginez une licorne dans le parc des Buttes-Chaumont ; imaginez la Reine des Fées allant à l'opéra dans une Rolls-Royce Silver Gost ; imaginez...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          574
Eric76   21 août 2018
Le Paris des Merveilles, tome 1 : Les Enchantements d'Ambremer de Pierre Pevel
La promesse de l'aube faisait déjà pâlir l'horizon. Mais Paris dormait encore et la nuit n'était nulle part ailleurs plus souveraine que dans le grand cimetière du Père-Lachaise. Là régnait une obscurité silencieuse et immobile qui semblait ne jamais devoir finir. Caressés par la lueur des étoiles, les tombeaux et caveaux dessinaient un désordre de silhouettes ténébreuses livrées aux ronces, aux lierres, aux mousses, aux herbes folles. Des arbres nombreux dominaient ce dédale, des arbres dont les racines avaient au fil des ans bousculé les croix, incliné les stèles et fendu la pierre de monuments oubliés. Très mal entretenu, le cimetière de l'Est - c'est le nom officiel du Père-Lachaise - devenait dès le soir un royaume funèbre et désolé dont la quiétude apaisait moins qu'elle n'oppressait.
Commenter  J’apprécie          530
Eric76   09 mai 2017
Haut-Royaume, tome 1 : Le Chevalier de Pierre Pevel
On amarra le navire à un vieux quai de pierre avant de descendre la passerelle. L'endroit était désolé, traversé par des rafales de vent hurlantes. Quatre soldats débarquèrent et attendirent au garde-à-vous sous l'orage qui éclaboussait leurs casques et leurs plastrons d'armure damasquinés. Un jeune homme les rejoignit. Il avait l'épée au côté, portait un large manteau dont la capuche dissimulait son visage. Suivi de son escorte, il alla jusqu'à la falaise d'un pas pressé et, par un escalier creusé dans la roche, entreprit de monter vers la forteresse qui coiffait l'île.
Ses sinistres remparts prolongeant la falaise contre lesquelles se fracassaient les vagues, Dalroth se dressait, massive et menaçante dans la tourmente des vents hurlants et des pluies diluviennes, illuminée et comme surgie du néant chaque fois que la foudre ouvrait une saignée écarlate dans le ciel nocturne.
Commenter  J’apprécie          483
Eric76   09 octobre 2018
Le Paris des merveilles, tome 2 : L'élixir d'oubli de Pierre Pevel
Respectant un itinéraire choisi avec soin, il profitait encore du système d'éclairage nocturne imaginé par M. de La Reynie, le célèbre lieutenant de police du roi Louis XIV. Trente ans s'étaient avérés nécessaires à son installation et, désormais, quelques milliers de lanternes espacées pendaient à des cordes tendues en travers des rues. Elles étaient massives, en verre et tôle de fer, abritaient chacune une chandelle en suif d'un quart de livre qui brûlait quatre heures durant. Par mesure d'économie, on ne les allumait qu'aux mois d'hiver, vers 8 heures, de sorte qu'elles s'éteignaient peu après minuit sans être remplacées. Et encore n'illuminaient-elles que les principales artères de Paris. Partout ailleurs, c'étaient les ténèbres jusqu'à l'aube.
Commenter  J’apprécie          460
Eric76   12 mai 2017
Haut-Royaume, tome 2 : L'Héritier de Pierre Pevel
- En politique, mieux vaut ne pas trop s'inquiéter des raisons qui motivent chacun. Seul le résultat compte, non ? Qu'importe si tel est guidé par l'intérêt et tel autre par l'ambition, s'ils parviennent à s'entendre ? Plutôt que de sonder le cœur des hommes, mieux vaut mesurer ce qui ressortira de leurs actes et ne pas trop faire la fine bouche. En politique, je doute que quoi que ce soit ait déjà été fait pour le bien commun par bonté d'âme.
Commenter  J’apprécie          446
Eric76   21 novembre 2018
Le Paris des merveilles, tome 3 : Le royaume immobile de Pierre Pevel
Griffont prit son temps, la dégustation d'une bonne absinthe débutant avec le rituel de sa préparation. D'abord, verser une dose d'absinthe dans le verre. Poser l'indispensable cuillère percée sur le verre. Placer sur la cuillère un morceau de sucre blanc qui non seulement adoucira l'absinthe, mais en relèvera le goût. Passer ensuite à l'étape la plus délicate de la préparation et verser lentement, en un filet, goutte à goutte si possible, de l'eau très fraiche dans le verre. Pourquoi cette délicatesse ? Afin de permettre à l'absinthe de libérer toutes ses saveurs et de se troubler correctement […]
Ce fut une absinthe idéalement dosée, troublée et sucrée qu'il proposa à la baronne et qu'elle dégusta en gardant la première petite gorgée en bouche quelques secondes, de manière à en apprécier toutes les saveurs. Après ça, Griffont et elle ne se pressèrent pas, conscients qu'une bonne absinthe évolue, vit, se développe dans le verre et qu'elle révèle de minute en minute des richesses nouvelles. Faire durer un verre d'absinthe est un délice de fin palais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          413
Eric76   15 mai 2017
Haut-Royaume, tome 2 : L'Héritier de Pierre Pevel
Un voile de tristesse ternit son regard.
Deux mois s'étaient écoulés depuis que sa mère était venue la chercher dans la villa Livia. Elle allait mieux. Elle dormait et, même si elle n'en avait pas toujours le goût, elle mangeait. Il lui arrivait de rire et d'oublier. Quant à la blessure de son amour assassiné, elle la faisait encore souffrir mais au moins ne saignait-elle plus. Résignée à vivre, elle avait compris qu'il lui resterait à l'âme comme une cicatrice, comme une callosité sensible qui, chaque fois que la mémoire l'effleurerait, lui provoquerait un frisson secret et réveillerait des souvenirs heureux, malheureux, doux-amers, insupportables et délicieux.
Commenter  J’apprécie          412
Dionysos89   29 juin 2013
Les Lames du Cardinal, Tome 1 de Pierre Pevel
Vous en saurez toujours assez si votre adversaire en sait moins que vous.

Commenter  J’apprécie          400
Eric76   03 octobre 2018
Le Paris des merveilles, tome 2 : L'élixir d'oubli de Pierre Pevel
Il n'y a pas plus agaçant que ces intuitions de savoir quelque chose qui nous échappent dans l'instant. Cela fait comme une démangeaison à la mémoire et gratter ne sert à rien.
Commenter  J’apprécie          390
Witchblade   30 septembre 2016
Le Paris des Merveilles, tome 1 : Les Enchantements d'Ambremer de Pierre Pevel
La mémoire est un ciment solide. Si solide et durable que la nostalgie survit parfois longtemps à l'amitié. Elle peut même s'y substituer et nous tromper. Combien de fois nous sommes-nous aperçus trop tard que rien ne nous attachait désormais à tel ou telle, sinon le souvenir d'une époque évanouie ? Quand cette idée frappe, douloureuse, le temps paraît faire un bond et nous nous découvrons subitement face à un étranger que les hardes de sentiments défunts ont cessé de déguiser. Cela, plus que les ans, fait que l'on vieillit. L'âge est le catalogue de nos désenchantements intimes.
Commenter  J’apprécie          390
Eric76   07 octobre 2018
Le Paris des merveilles, tome 2 : L'élixir d'oubli de Pierre Pevel
Portant deux doigts énormes à sa casquette, l'ogre le salua d'un sourire qui se voulait chaleureux mais restait intimidant. Quel que soit l'air de bonhomie affiché, deux mètres cinquante de muscles compacts, un sourcil telle une épaisse chenille noire velue et une double rangée de dents pointues propices à déchirer la chair produisent immanquablement un sentiment mitigé.
Commenter  J’apprécie          385
Eric76   24 août 2018
Le Paris des Merveilles, tome 1 : Les Enchantements d'Ambremer de Pierre Pevel
Ils se garèrent à l'ombre d'un marronnier qui fumait la pipe et laissèrent la Spyker sous la garde de Lucien. L'automobile, déjà, attirait des fées-lucioles curieuses et mutines. Isabel et Griffont continuèrent à pied, Azincourt trottant dans leurs jambes.
Digne et fière, la baronne était plus émue qu'il ne semblait. Après toutes ces années, arpenter les rues de sa ville natale ravivait le souvenir. Ses yeux d'ambre fauve où étincelaient des éclats d'émeraude s'embuèrent ; elle avait la gorge serrée. Lorsque l'on vit poindre, au hasard des rues étroites et pavées, les premières tours du palais au-dessus des toits d'ardoise, Isabel prit la main de Griffont et se raidit un peu. Lui, par pudeur, ne parla pas, de sorte qu'ils pénétrèrent en silence dans la magnifique bibliothèque envahie de lumière et de verdure. L'instant avait quelque chose d'à la fois intime et solennel, car c'était là, sous les hauts plafonds de cette cathédrale dédiée aux arts, au savoir et aux livres, c'était là que, véritablement, battait le cœur de l'OutreMonde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Dionysos89   04 juillet 2013
Les Lames du Cardinal, Tome 1 de Pierre Pevel
- Sais-tu que j’ai souvent pensé à toi durant ces cinq années ?
- Vraiment ? Étais-je habillée ?
- Parfois !

Commenter  J’apprécie          360
Dionysos89   13 juin 2013
Les Lames du Cardinal, Tome 1 de Pierre Pevel
- Je pourrais coller mon oreille contre la porte et écouter.
- Non, vous ne pouvez pas.
- Pourquoi ?
- Pour la raison que je vous l’interdis et que je vous en empêcherai.
- Oui, évidemment. C’est une excellente raison.

Commenter  J’apprécie          350
CasusBelli   29 janvier 2020
La trilogie de Wielstadt : L'intégrale de Pierre Pevel
L'innocence est toujours la première victime de la guerre.
Commenter  J’apprécie          331
Alfaric   23 septembre 2016
Haut-Royaume - Les Sept Cités, tome 1 : Le joyau des Valoris de Pierre Pevel
Si tu ne vois pas le piège, c’est que tu es déjà tombé dedans.
Commenter  J’apprécie          330
florencem   09 octobre 2017
Le Paris des merveilles, tome 3 : Le royaume immobile de Pierre Pevel
- C’est fou le nombre de problèmes que l’humanité peut s’inventer au nom de principes imbéciles. Comme si la vie n’avait pas assez d’imagination…
Commenter  J’apprécie          311
Dionysos89   18 novembre 2013
Les Lames du Cardinal, Tome 1 de Pierre Pevel
Rien n’indique plus le temps qui passe que les enfants.

Commenter  J’apprécie          310



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L'univers de Pierre Pevel

Dans le premier tome des Lames du cardinal, quel roi gouverne la France ?

Charlemagne
François 1er
Louis XIII
Louis XVI

5 questions
25 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre PevelCréer un quiz sur cet auteur
.. ..