AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.37 /5 (sur 15 notes)

Né(e) à : Sartrouville , 1921
Mort(e) le : 23/07/2010
Biographie :

C’est à Sartrouville, en 1921, que naît Pierre Sakalakis. Plus tard, il coupe son patronyme en deux et ne conserve que la première partie. Il débute sa carrière en animant diverses émissions radiophoniques, notamment à Paris Inter et Radio Luxembourg.
Au début des années cinquante, il se met à écrire des chansons. C’est ainsi que Jacques Hélian et son orchestre enregistre Le dimanche matin (1948) et Les Soeurs Étienne Au pays des merveilles (1950). Son premier grand succès date de 1953. Il s’agit de Ah! Les femmes chanté par Eddie Constantine. La même année, Pierre Saka écrit Les prénoms d’amour pour Andrex.
D’autres grandes vedettes des années cinquante interprèteront les chansons de l’auteur, notamment Jacqueline François, Francis Linel, Félix Marten, John William André Claveau Annie Cordy. Malgré le succès, l’auteur poursuit sa carrière d’animateur et de producteur de radio. Au cours des années soixante, sa carrière explose. Il devient un adaptateur très reconnu, ce qui ne l’empêche pas de signer également des chansons originales.
À cette époque, Pierre Saka signe également des chansons pour Sylvie Vartan : Est-ce que tu le sais (1962), L’amour c’est aimer la vie (1962), Un enfant sans soleil etc. Parmi les autres artistes yéyé ayant interprété les chansons de l’auteur, figurent Richard Anthony Loin de s’essouffler après l’époque yé-yé, Pierre Saka poursuit sa route du succès. Eddy Mitchell chante Je reviendrai (1963), Je t’en veux d’être belle (1965) et Les filles d’Irlande (1966). L’auteur signe également la première chanson de Noëlle Cordier, Ça peut t’arriver un jour (1965). Pendant les années soixante, Michèle Torr interprète quelques chansons de Pierre Saka. L’époque ne serait pas complète si on omettait de citer Nicoletta L’auteur Saka : Si dans les années soixante-dix, l’homme de radio et parolier est moins présent dans le monde de la chanson, il n’en est pas moins occupé pour autant. Côté chanson, il signe Ils ont changé ma chanson pour Dalida (1970), L’affiche pour Rika Zaraï (1972), Qu’est-ce que j’ai dansé pour David-Alexandre Winter et La voix du silence pour Christyne Chartrand. Cependant, c’est désormais à la radio qu’il consacrera la majeur partie de son temps. En 1972, il est l’un des créateurs de L’oreille en coin sur France Inter. Il signe plus de 3000 parodies dans le cadre de cette émission radiophonique. Pierre Saka a également écrit plusieurs ouvrages sur la chanson française.
+ Voir plus
Source : http://www.auteurscompositeurs.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Pierre Saka   (23)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le Lac Majeur


Citations et extraits (2) Ajouter une citation
christophe14270   18 avril 2015
Y'a d'la France en chansons de Pierre Saka
...Dans ce pays, tout commence et finit par des chansons. Depuis le manuscrit de Bayeux, au XV Siècle jusqu'à une description très particulière de la France multiculturelles des années 200.
Commenter  J’apprécie          51
christophe14270   18 avril 2015
Y'a d'la France en chansons de Pierre Saka
Je vous parle d'un temps

Que les moins de vingt ans

Ne peuvent pas connaitre

Montmartre en ce temps là accrochait ses lilas

jusque sous nos fenêtres....
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Ragdoll" de Daniel Cole.

Quel est la partie manquante du corps de Naguib Khalib ?

sa jambe droite
son bras gauche
sa tête

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Ragdoll de Daniel ColeCréer un quiz sur cet auteur