AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.8 /5 (sur 96 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Pierre Souchon, 35 ans, est journaliste pour Le Monde diplomatique et L’Humanité. Ardéchois, il a braconné les rivières et la grande bourgeoisie, chassé les grives et fréquenté quelques hôpitaux. Et comme chacun sait, l’Ardèche mène à tout – y compris à écrire un premier livre.

Source : Rouergue
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les coups de coeur 1ers romans de L'écrit du suD. (part 2/2). Obsession Textuelle n°19 du 14.10.2017 Rentrée littéraire très chargée en 1ers romans.... "Comme une grande" d'Elisa Fourniret (Mauconduit), "Encore vivant" de Pierre Souchon (La Brune du Rouergue), "Hérésies glorieuses" de Lisa McInerney (Joëlle Losfeld), "Une histoire de loups" de Emily Fridlund (Gallmeister) et "Les chiens de Détroit" de Jérôme Loubry (Calmann Lévy).


Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
marina53   30 octobre 2017
Encore vivant de Pierre Souchon
J'avais vingt ans, et j’avais senti dans ma bouche le goût de la vie qui s’en allait. 
Commenter  J’apprécie          350
marina53   30 octobre 2017
Encore vivant de Pierre Souchon
Ce que je dis, c'est qu'il faut tout le temps extraire l'humanité. Il y en a tout le temps, même si elle est loin, brisée, incertaine – mais elle luit à chaque fois, au bout, au fond du fond. Il faut la traquer, la chercher toujours, l'obliger à se dire, à se découvrir. Et ne retenir qu'elle, et la garder comme un trésor, et l'annoncer. Sinon on est de la charogne, de la saloperie, du vautré dans le pourri.
Commenter  J’apprécie          330
Ladybirdy   24 septembre 2019
Encore vivant de Pierre Souchon
Allongé sur mon lit, j’entends les cris. Je les sais tous. Et tous les cris de la littérature ne servent à rien pour les dire, les cris d’effroi, de désespoir, de détresse, ceux qui déchirent le silence, tous les longs cris, les cris aigus, les cris stridents, les cris de douleur. Les nôtres tissent une solidarité nocturne de l’horreur, celle de nous être perdus, celle de savoir qu’on ne sera plus. 
Commenter  J’apprécie          313
marina53   31 octobre 2017
Encore vivant de Pierre Souchon
C'était terrible, d'être passé du côté d'une drôle de barrière dont on n'avait même jamais songé qu'elle existait. La barrière des fous. Celle qui nous séparait des autres, les normaux, eux dont la vie était belle.
Commenter  J’apprécie          260
Ladybirdy   25 septembre 2019
Encore vivant de Pierre Souchon
Papa m’a appris la monstrueuse indifférence de la nature, des montagnes qui ne se soucient guère des hommes qui passent. Mais je sais que si on entre un peu dans leur génie, alors le dialogue ne cesse jamais plus. On fait corps, on n’est jamais seul. 
Commenter  J’apprécie          250
marina53   30 octobre 2017
Encore vivant de Pierre Souchon
On avait enterré le papet sur les berges de sa rivière, au pied du Serre-de-Barre. Je n'avais pas du tout compris dans l'église pourquoi le curé avait parlé pendant une heure et demie de Jésus, alors que c'était mon grand-père qu'on mettait au cimetière.

- C'est normal, Chichi. Ils sont complètement cons, les curés, m'avait renseigné papa.
Commenter  J’apprécie          242
marina53   12 novembre 2017
Encore vivant de Pierre Souchon
Écris. Vas-y, nom de Dieu. Écris. […] Écris. Ton courage, connard. Ton courage, et tu le sais, et tu en pleures, maintenant, c’est d’écrire la nudité de ce parc d’hôpital. […] Dans la bourrasque qui vient de souffler, tu cherches la tempête qui doit t’emmener vers une autre fable. Tu veux écrire, et tu en trembles. Tu veux écrire ? Dis, ducon ? Tu veux raconter des histoires ? Attends. C’est le moment. 
Commenter  J’apprécie          210
pyrouette   21 avril 2019
Encore vivant de Pierre Souchon
Il y a toujours quoi qu’on en dise, ce respect absurde pour les disparus, ça, ça se pose un peu là, comme connerie, tu vois, cette espèce de crainte des morts qui veut qu’on transforme en saints des pourritures.
Commenter  J’apprécie          150
Bazart   05 novembre 2017
Encore vivant de Pierre Souchon
L'urgence, c'est de travailler mieux plutôt que de travailler plus.
Commenter  J’apprécie          160
patatarte2001   03 octobre 2017
Encore vivant de Pierre Souchon
J'ai appris que l'alcool détruisait la conscience, construisait la violence, flinguait la libido, tuait des mômes sur les routes, tremblait les mains, secouait les bras.



Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Pierre Souchon(2)Voir plus
Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Naruto Shippuden

Comment s’appelle le meilleur ami de naruto ?

Madara
Naruto
Sasuke
Kakashi

11 questions
241 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..