AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.37 /5 (sur 31 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 24/11/1838
Mort(e) le : 25/01/1901
Biographie :

Hippolyte Prosper Olivier Lissagaray (24 novembre 1838 - 25 janvier 1901) est le fondateur des conférences publiques, animateur littéraire, journaliste français républicain et socialiste indépendant.
Militant républicain et socialiste, journaliste, écrivain et communard, auteur de l Histoire de la Commune de 1871 (rééd. La Découverte).

Il est surtout célèbre pour l'enquête qu'il a menée avec acharnement sur l'histoire de la Commune de 1871, événement auquel il a participé. Il recueille ainsi des témoignages auprès de tous les survivants en exil, à Londres, en Suisse. Il consulta tous les documents alors disponibles à l'époque, car « le vainqueur guettera la moindre inexactitude pour nier tout le reste ».

Eleanor Marx, fille cadette de Karl Marx, s'est éprise de lui lors de son exil à Londres, de 1871 à 1880. C'est Eleanor qui va ainsi traduire l'Histoire de la Commune de 1871 en anglais.

Malgré l'opposition de Karl, la froideur de sa mère et des Lafargue vis-à-vis de leur idylle parce que, entre autres, « Lissa » — 34 ans — a dix-sept ans de plus que « Tussy », puis à cause des dépressions que cela impose à sa petite dernière, son père accepte leurs fiançailles, tout en l'éloignant. Mais, à 25 ans, peu après le décès de sa mère, Eleanor — anorexique — décide de les rompre, « LUI n'a rien à se reprocher dans cette histoire »[1]. Il en restera en Lissa une forte rancœur contre les Lafargue, Paul et Laura, surtout après le suicide de celle-ci. On lui compte une marquise dans les années 1890, mais Lissa restera célibataire.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Prosper-Olivier Lissagaray   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
Hulot   11 novembre 2021
Histoire de la Commune de 1871 de Prosper-Olivier Lissagaray
Depuis les grandes pestes on n'avait jamais vu de telles charretées de viande humaine.



Des femmes debout sur le bord des tranchées et des fosses cherchaient à se reconnaître dans ces débris. La police attendait que leur douleur les trahît afin d'arrêter "ces femelles d'insurgés".



Longtemps on entendit sur ces fosses les hurlements de chiens fidèles, ces bêtes cette fois si supérieures aux hommes.
Commenter  J’apprécie          210
Hulot   05 novembre 2021
Histoire de la Commune de 1871 de Prosper-Olivier Lissagaray
Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez vous autant des ambitieux que des parvenus...

Défiez vous également des parleurs...
Commenter  J’apprécie          200
Hulot   13 novembre 2021
Histoire de la Commune de 1871 de Prosper-Olivier Lissagaray
L'audace est la splendeur de la foi.



C'est pour avoir osé que le peuple de 1789 domine les sommets de l'Histoire, c'est pour n'avoir pas tremblé que l'Histoire fera sa place à ce peuple de 1870-71 qui eut de la foi jusqu'à en mourir
Commenter  J’apprécie          200
Hulot   09 novembre 2021
Histoire de la Commune de 1871 de Prosper-Olivier Lissagaray
La notoriété s'obtient à bon marché : quelques phrases creuses ou un peu de lâcheté suffit : un passé tout récent l'a prouvé....
Commenter  J’apprécie          204
Hulot   06 novembre 2021
Histoire de la Commune de 1871 de Prosper-Olivier Lissagaray
Ce n'était en réalité qu'un cabotin de foire, ne doutant de rien parce qu'il ignorait tout.
Commenter  J’apprécie          202
Hulot   04 novembre 2021
Histoire de la Commune de 1871 de Prosper-Olivier Lissagaray
Pour le peuple, le conseil municipal, c'était la Commune, la mère d'autrefois, l'aide aux opprimés, la garantie contre la misère.
Commenter  J’apprécie          190
Hulot   10 novembre 2021
Histoire de la Commune de 1871 de Prosper-Olivier Lissagaray
L'un des premiers actes de la bourgeoisie victorieuse fut de relever ce bâton énorme (la colonne Vendôme), symbole de sa souveraineté.



Pour remonter le maître sur son piédestal, il fallut un échafaudage de trente milles cadavres.
Commenter  J’apprécie          183
Hulot   03 novembre 2021
Histoire de la Commune de 1871 de Prosper-Olivier Lissagaray
On ne pouvait avoir d'ennemi plus redoutable. La fortune de cet homme, sans principe de gouvernement, sans vue de progrès, sans courage, eût été impossible partout ailleurs qu'en bourgeoisie française. Mais il fut toujours là quand il fallut un libéral pour mitrailler le peuple et rarement on vit plus merveilleux artiste en intrigues parlementaires.

Nul se sut comme lui attaquer, isoler, grouper les préjugés, les haines et les intérêts.



( l'auteur parle de Thiers, bien sur!)
Commenter  J’apprécie          177
Hulot   12 novembre 2021
Histoire de la Commune de 1871 de Prosper-Olivier Lissagaray
Pendant 100 ans, la France a expérimenté toutes les formes gouvernementales, fourni à tous les partis politiques les instruments de pouvoir, et tous les services de l'Etat, ont continué de trainer après eux leurs budgets grossissants, leur vaste parasitisme au profit d'une caste, ruineux pour la nation.

Pendant 100 ans, la France a chargé des hommes de lui fabriquer des lois, et ces lois, toujours faites au seul profit d'un petit nombre, ont abouti à l'amoindrissement de la puissance nationale.
Commenter  J’apprécie          152
Hulot   02 novembre 2021
Histoire de la Commune de 1871 de Prosper-Olivier Lissagaray
Un cri fut jeté dans toutes les chaumières : C'est la République qui veut la guerre ! Paris est aux mains des partageux ! Que savait alors le paysan français et combien pouvaient dire où se trouvait l'Alsace ?



C'est lui surtout que visait la bourgeoisie hostile à l'instruction obligatoire.

Tous ses efforts pendant 24 ans n'ont-ils pas été de transformer en coolie le petit-fils des volontaires de 92 ?
Commenter  J’apprécie          150

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Prosper-Olivier Lissagaray (68)Voir plus


Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2863 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur cet auteur