AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.09/5 (sur 588 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Canton, Chine , le 29/05/1996
Biographie :

Rebecca F. Kuang est une autrice de fantasy américaine d'origine chinoise.

Elle a émigré avec ses parents aux États-Unis à l'âge de quatre ans et a grandi à Dallas, Texas.

Diplômée de la Greenhill School à Addison (2013), elle a poursuivi ses études à l'Université de Georgetown où elle se spécialise en histoire internationale. Elle est diplômée en juin 2018.

Parallèlement, R. F. Kuang commence à écrire. Elle est diplômée de l'atelier d'écriture Odyssey en 2016 et assiste à l'atelier d'écriture de romans de la CSSF en 2017. R. F. Kuang fréquente ensuite le Magdalene College de l'Université de Cambridge en tant que récipiendaire de la bourse Marshall 2018, où elle obtient une maîtrise en philosophie en études chinoises.

En 2019, elle étudie à l'Université d'Oxford et reçoit un Master of Philosophy en études chinoises contemporaines. Elle est parallèlement traductrice professionnelle de fiction chinoise.

En automne 2020, elle retourne aux États-Unis pour mener un doctorat en langues et littératures d'Asie de l'Est à l'Université de Yale où elle étudie plus particulièrement la diaspora, la littérature chinoise contemporaine et la littérature américaine d’origine asiatique.

C'est pendant une parenthèse utile (gap year) en Chine, où elle travaille comme répétiteur de débat, qu'elle commence l'écriture de son premier roman, "La guerre du pavot" ("The Poppy War"), à l'age de 19 ans. Publié en 2018, son roman est un succès et obtient de nombreuses nominations (prix Nebula, prix Locus, prix World Fantasy) et récompenses notamment le prix Compton Crook 2019.

Sorti en 2019, "The Dragon Republic" est la suite de "La Guerre du pavot". "The Burning God" (2020) est le troisième livre de la série.

Véritable prouesse d’écriture mêlant étymologie, histoire et linguistique, "Babel" (2022) a reçu le British Book Award, le Prix Nebula du meilleur roman 2022 et le prix Locus du meilleur roman de fantasy 2023. Il a été élu "Meilleur livre de 2022" par le "Daily Mail" et a figuré en tête des listes des best-sellers du "New York Times" et du "Sunday Times".
­
son site : https://rfkuang.com/
Twitter : https://twitter.com/kuangrf

+ Voir plus
Source : https://en.m.wikipedia.org/wiki/R._F._Kuang
Ajouter des informations
Bibliographie de R. F. Kuang   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Une longue discussion autour du roman "Babel", de R. F. Kuang, par la Garde de Nuit.


Citations et extraits (87) Voir plus Ajouter une citation
- Vous voyez ? reprit Anthony. Les langues ne sont pas seulement faites de mots. Ce sont des modes de vision du monde. Les clefs de la civilisation. Et c’est une connaissance qui mérite qu’on tue pour elle.
Commenter  J’apprécie          210
Mais quel est le contraire de la fidélité ? demanda le professeur Playfair. Il approchait de la fin de son raisonnement, il ne lui restait plus qu'à conclure sur un coup d'éclat. La trahison. Traduire, c'est faire violence à l'original, c'est le déformer pour des yeux étrangers ignorants de sa forme première. Alors, où cela nous mène-t-il ? Comment conclure si ce n'est en reconnaissant qu'une traduction est toujours une trahison ?
Commenter  J’apprécie          181
Schleiermacher pensait qu’une traduction devait être assez peu naturelle pour se présenter sans ambiguïté comme un texte étranger. Selon lui, il y a deux choix possibles : soit le traducteur laisse l’auteur en paix et en rapproche le lecteur, soit il laisse le lecteur en paix et en rapproche l’auteur.
Commenter  J’apprécie          180
Partout, la révolution industrielle de l'argent apportait pauvreté, inégalités et souffrances, alors que seuls en bénéficiaient les individus de pouvoir au coeur de l'empire.
Commenter  J’apprécie          110
C'est comme ça que fonctionne le colonialisme. II nous convainc que nous sommes responsables des conséquences de la résistance, que le choix immoral est la résistance elle-même plutôt que les circonstances qui l'ont provoquée.
Commenter  J’apprécie          80
Le mot perte était inadéquat. La perte était simplement un manque, elle signifiait que quelque chose avait disparu mais n'exprimait pas l'intégralité de cette séparation, la terrible disparition des liens le rattachant à tout ce qu'il avait connu.
Commenter  J’apprécie          70
The good news keeps piling up. Brett emails me with updates on foreign rights sales. We've sold rights in Germany, Spain, Poland and Russia. Not France, yet, but we're working on it, says Brett. But nobody sells well in France. If the French like you, then you're doing something very wrong.
Commenter  J’apprécie          60
« 𝙇𝙖 𝙩𝙧𝙖𝙙𝙪𝙘𝙩𝙞𝙤𝙣, 𝙙𝙚𝙥𝙪𝙞𝙨 𝙙𝙚𝙨 𝙩𝙚𝙢𝙥𝙨 𝙞𝙢𝙢é𝙢𝙤𝙧𝙞𝙖𝙪𝙭, 𝙚𝙨𝙩 𝙪𝙣 𝙛𝙖𝙘𝙩𝙚𝙪𝙧 𝙙𝙚 𝙥𝙖𝙞𝙭. 𝙇𝙖 𝙩𝙧𝙖𝙙𝙪𝙘𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙧𝙚𝙣𝙙 𝙥𝙤𝙨𝙨𝙞𝙗𝙡𝙚 𝙡𝙖 𝙘𝙤𝙢𝙢𝙪𝙣𝙞𝙘𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣, 𝙡𝙖𝙦𝙪𝙚𝙡𝙡𝙚 𝙧𝙚𝙣𝙙 à 𝙨𝙤𝙣 𝙩𝙤𝙪𝙧 𝙥𝙤𝙨𝙨𝙞𝙗𝙡𝙚𝙨 𝙡𝙖 𝙙𝙞𝙥𝙡𝙤𝙢𝙖𝙩𝙞𝙚, 𝙡𝙚 𝙘𝙤𝙢𝙢𝙚𝙧𝙘𝙚 𝙚𝙩 𝙡𝙖 𝙘𝙤𝙤𝙥é𝙧𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙚𝙣𝙩𝙧𝙚 𝙡𝙚𝙨 𝙥𝙚𝙪𝙥𝙡𝙚𝙨 𝙦𝙪𝙞 𝙖𝙥𝙥𝙤𝙧𝙩𝙚𝙣𝙩 à 𝙩𝙤𝙪𝙨 𝙧𝙞𝙘𝙝𝙚𝙨𝙨𝙚 𝙚𝙩 𝙥𝙧𝙤𝙨𝙥é𝙧𝙞𝙩é. »
Commenter  J’apprécie          40
- Toute guerre est fondée sur la tromperie.
En vue du Tournoi, la classe entière s'accrochait au dix-huitième Postulat de Sunzi. Les élèves cessaient d'utiliser les salles d'entraînement accessibles à tous durant les heures de cours communes. Ceux qui avaient hérité des arts martiaux de leur famille s'étaient soudainement arrêtés de pavoiser à leur sujet. Nezha lui-même avait renoncé à ses démonstrations du soir.
- C'est comme ça tous les ans, avait dit Raban. Je trouve ça un peu débile, honnêtement. Comme si les pratiquants d'arts martiaux de votre âge avaient quelque chose à cacher.
Débile ou non, les étudiants de leur classe paniquaient sincèrement. On accusait tout le monde de dissimuler une arme dans sa manche, et on soupçonnait ceux qui n'avaient jamais fait démonstration d'un art hérité d'en couver un dans le secret.
Un soir, Niang confia même à Rin que Kitay avait hérité du Poing venteux du nord, un art oublié qui permettait à son pratiquant de neutraliser ses adversaires en touchant quelques points de pression précis.
- J'ai peut-être contribué à propager la rumeur, avoua Kitay quand Rin l'interrogea sur le sujet. Sunzi qualifierait ça de guerre psychologique.
Rin poussa un grognement.
- Sunzi appellerait ça des grosses conneries.
Commenter  J’apprécie          30
La nuit, la lune conspirait avec les réverbères pour baigner la ville d'une pâle lueur irréelle. Les pavés qu'ils voulaient leur semblaient travers des chemins vers d'autres siècles. Il aurait aussi bien pu s'agir de l'Oxford de la Réforme ou de l'Oxford du Moyen Âge. Ils évoluaient au sein d'un espace intemporel que partageaient les fantômes des savants passés.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de R. F. Kuang (659)Voir plus

Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
3586 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}