AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.5 /5 (sur 387 notes)

Nationalité : Liban
Né(e) à : Amman, Jordanie , 1959
Biographie :

Rabih Alameddine est un journaliste, peintre et écrivain américano-libanais.

Né en Jordanie de parents libanais, il a grandi au Koweït et au Liban puis a étudié en Angleterre et aux États-Unis.

Il est titulaire d'un diplôme d’ingénieur à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA) et d'un Master of Business à San Francisco.

Il a travaillé en tant qu'ingénieur avant de se consacrer à l'écriture et à la peinture.

Il est auteur d'un recueil de nouvelles ainsi que de quatre romans: "Koolaids" (1998), "I, the Divine" (2001), "Hakawati" (2008) et "An Unnecessary Woman" (2014) (Les vies de papier), qui a obtenu le California Book Awards Gold Medal Fiction en 2014.

En 2016, il obtient le prix Femina étranger pour "Les vies de papier".

Il partage son temps entre San Francisco et Beyrouth.

site officiel: http://rabihalameddine.com/
Twitter: https://twitter.com/rabihalameddine
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Lecture des "Vies de papier", par l'auteur, dans la langue d'origine, en anglais

Citations et extraits (284) Voir plus Ajouter une citation
palamede   16 septembre 2018
L'ange de l'histoire de Rabih Alameddine
 ... la poésie, peu nombreux sont ceux qui s’y intéressent ... peu nombreux sont ceux qui souhaitent écouter les révélations d’une âme.
Commenter  J’apprécie          480
latina   19 janvier 2018
Les vies de papier de Rabih Alameddine
Il pleut sans interruption. Mon âme est humide rien que d'entendre la pluie.
Commenter  J’apprécie          477
Souri7   07 novembre 2017
Les vies de papier de Rabih Alameddine
[...] je n'ai nul besoin d'un phone,et encore moins qu'il soit smart ; personne ne m'appelle.
Commenter  J’apprécie          442
Souri7   11 novembre 2017
Les vies de papier de Rabih Alameddine
Il n’y a pas plus conformiste que celui qui affiche son individualisme.
Commenter  J’apprécie          420
genou   06 avril 2019
Les vies de papier de Rabih Alameddine
J'étais une lectrice vorace, mais après la mort de Hannah, je devins insatiable. Les livres devinrent mon lait et mon miel. Pour me réconforter, je me récitais des formules naïves du genre "Les livres sont l'air que je respire", ou pire, "La vie n'a pas de sens sans la littérature", tout cela en une faible tentative d'éviter le fait que je trouvais le monde inexplicable et impénétrable. Comparée à la complexité de la compréhension du chagrin, Foucault ou Blanchot sont dans la catégorie des livres pour enfants
Commenter  J’apprécie          380
palamede   15 septembre 2018
L'ange de l'histoire de Rabih Alameddine
Tous les enfers ont une devise à leur porte.
Commenter  J’apprécie          380
palamede   01 février 2017
Les vies de papier de Rabih Alameddine
[...] Marguerite Yourcenar [...] lorsqu'elle traduisit les poèmes de Cavafy en français. [...] Elle modifia complètement les poèmes, les francisa, se les appropria. Brodsky aurait dit qu'on ne lisait pas Cavafy, qu'on lisait Yourcenar, et il aurait eu tout à fait raison. Si ce n'est que les traductions de Yourcenar sont intéressantes en tant que telles. Elle desservit Cavafy, mais je peux lui pardonner. Ses poèmes devinrent autre chose, quelque chose de nouveau, comme du champagne.
Commenter  J’apprécie          351
palamede   31 janvier 2017
Les vies de papier de Rabih Alameddine
Les rêves des garçons sont les cauchemars des mères.
Commenter  J’apprécie          370
NathalC   24 janvier 2017
Les vies de papier de Rabih Alameddine
Tout juste en état de marche, comme moi : membres enflés, arthrite, insomnie, à la fois constipation et incontinence, les hautes et basses marées des enfers du vieillissement. Dans mes veines du matin, le sang s'écoule avec une lenteur de mélasse. Mon corps me fait défaut, mon esprit aussi. Lorsque mon corps fonctionne, on dirait que c'est indépendamment de mes désirs, et mon esprit oublie régulièrement ce que sont ces désirs, sans parler de savoir où j'ai posé mes clefs ou mes lunettes de lecture. On pourrait dire que chaque jour est une aventure.
Commenter  J’apprécie          340
Josephine2   07 mars 2017
Les vies de papier de Rabih Alameddine
Page 32

De tous les plaisirs délicieux que mon corps a commencé à me refuser, le sommeil est le plus précieux, le don sacré qui me manque le plus. Le sommeil sans repos m’a laissé sa suie. Je dors par fragments, quand j’arrive à dormir. Lorsque j’envisageais la fin de ma vie, je ne m’attendais pas à passer chaque nuit dans l’obscurité de ma chambre, les paupières à demi ouverts, calée sur des coussins ratatinés, à tenir salon avec mes souvenirs.

Le sommeil seigneur de tous les dieux et de tous les hommes. Ah, être le flux et le reflux de la vaste mer. Quand j’étais plus jeune, je pouvais dormir n’importe où. Je pouvais m’étaler sur un canapé, m’y enfoncer, l’obligeant à m’accueillir en son sein, et disparaître dans les enfers somnolents. Dans un océan luxurieux je plongeais, dans ses profondeurs je m’abîmais.

Virgile appelait le sommeil frère de la mort, et Isocrate avant lui. Hypnos et Thanatos, fils de Nyx. Cette façon de minimiser la mort est peu imaginative.

« Il est tout aussi indigne, de la part d’un homme pendant, de croire que la mort est un sommeil », a écrit Pessoa. La règle de base du sommeil est que l’on s’en éveille. Le réveil est-il alors une résurrection ?

Sur un canapé, sur un lit, sur une chaise, je dormais. Les rides s’évanouissaient de mon visage. Chaque silencieux tic-tac de l’horloge me rajeunissait. Pourquoi donc est-ce à l’âge où l’on a le plus besoin des vertus curatives d’un sommeil profond qu’on y accède avec le plus de mal ? Hypnos dépérit tandis que Thanatos approche.

Quand je songeais à la fin de ma vie, je n’envisageais pas que je passerais des nuits sans sommeil à revivre mes années antérieures. Je n’avais pas imaginé que je regretterais autant la librairie.

Je me demande parfois à quel point ma vie aurait été différente si je n’avais pas été embauchée ce jour-là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
2360 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..