AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 2.83 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) le : 20/04/1963
Biographie :

Rachel Sarah Herz est à la fois psychologue, neuroscientifique cognitive et experte reconnue en psychologie de l'odorat.
Herz mène des recherches sur l' odorat , les émotions et la cognition depuis 1990. Ses recherches ont montré à quel point la mémoire évoquée par les odeurs est émotionnellement unique par rapport à d'autres types d'expériences mémorielles et comment les associations émotionnelles peuvent modifier la perception des odeurs. , et comment les odeurs peuvent être conditionnées à des émotions et influencer par la suite un comportement motivé.

Source : wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Rachel S Herz   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Rhia   02 janvier 2019
Pourquoi nous mangeons ce que nous mangeons de Rachel S Herz
Nous aimons les grandes portions et mangeons plus lorsque la nourriture est servie en quantité copieuse qu’en quantité réduite. Une grande pile de pancakes aura bien meilleure mine qu’un ou deux pancakes sur l’assiette. C’est pourquoi les images publicitaires représentent toujours des portions abondantes. Lorsque nous voyons une portion de pancakes ou de pâtes en grande quantité, nous prenons aussi des plus grandes bouchées et mangeons plus vite que lorsque nous en recevons une plus petite portion. Manger vite interfère avec la capacité de notre corps à savoir quand nous sommes rassasiés, ce qui signifie que lorsque nous sommes servis de grandes portions de nourriture, nous avons tendance à manger au-delà de ce que nous ferions si notre corps avait le temps de nous dire d’arrêter.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   24 février 2013
Le parfum du désir de Rachel S Herz
Certains mangent pour vivre, d’autres vivent pour manger. Quel que soit le groupe auquel vous appartenez au départ, si vous avez perdu votre sens de l’odorat, vous êtes réduit à faire partie du premier. C’est pourquoi les

personnes anosmiques, sont le plus souvent persuadées d’avoir également perdu le goût. En réalité, ce dernier est intact, mais leur expérience de la nourriture est à ce point diminuée qu’ils sont devenus

incapables de le percevoir. Sans odorat, Sprite et Coca ont exactement le même goût, une pêche est réduite à son sucre plus un peu d’amertume, et le steak n’est plus qu’un morceau de sel.
Commenter  J’apprécie          10
Rhia   28 décembre 2018
Pourquoi nous mangeons ce que nous mangeons de Rachel S Herz
Un autre problème grave qui découle de la perte de l’odorat chez les personnes âgées est que les arômes des aliments ne sont plus des rappels de l’heure du repas ou des stimulants de l’appétit, ce qui peut entraîner une alimentation insuffisante, surtout chez les personnes vivant seules. La malnutrition rend les gens irritables, confus et négligents – des symptômes qui imitent ceux de la démence. La similitude est si frappante que les personnes âgées sont parfois mal diagnostiquées et traitées pour la démence quand la seule chose qui ne va pas avec elles est une mauvaise nutrition due à un mauvais sens de l’odorat. Cela étant dit, l’incapacité de sentir les odeurs est également un signe avant-coureur de maladies neurologiques dégénératives – en particulier la maladie de Parkinson et celle d’Alzheimer. Les enfants et les adolescents atteints de troubles du spectre de l’autisme ont également plus de peine à détecter les odeurs que les enfants en bonne santé.
Commenter  J’apprécie          00
Rhia   28 décembre 2018
Pourquoi nous mangeons ce que nous mangeons de Rachel S Herz
Un triste fait de la vie est que, comme la vision et l’ouïe, notre sens de l’odorat s’affaiblit avec l’âge. Notre sens du goût diminue aussi, mais pas du tout dans la même mesure ; en vieillissant, nous perdons moins de notre sens du goût que tous nos autres sens. Lorsque l’équilibre entre la mort et la régénération des neurones olfactifs commence à faiblir au profit de la mort cellulaire, nous avons moins de récepteurs fonctionnels de l’odorat. Ce manque de régénération commence généralement vers le milieu de la cinquantaine et, au moment où nous atteignons 80 ans, environ la moitié d’entre nous ne peuvent plus du tout sentir les odeurs. Comme le changement est lent et graduel, la plupart des gens ne s’en rendent pas compte et compensent la nourriture « pas tout à fait comme d’habitude » en ajoutant plus de condiments, en particulier du sel.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 février 2013
Le parfum du désir de Rachel S Herz
Notre réaction la plus immédiate à une odeur est un jugement bon ou mauvais – approcher ce qui sent bon, éviter ce qui sent mauvais. Les émotions colportent un message similaire. Lorsqu’elles sont positives, joie ou intérêt par exemple, elles nous « disent » d’approcher, demandent à être reproduites – et en fin de compte aboutissent à la procréation et à notre survie. Lorsqu’elles sont négatives – colère, peur ou dégoût –, elles nous enjoignent de la même manière de reculer et facilitent notre survie en suscitant une réaction de fuite, ou de combat. Nos émotions transmettent les mêmes codes d’approche et de fuite que les odeurs pour les animaux.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 février 2013
Le parfum du désir de Rachel S Herz
La richesse émotionnelle propre à l’odorat est particulièrement perceptible par ceux dont la vie est déjà intensément pleine de plaisirs. Être attentif, savoir

apprécier les odeurs accroît de fait notre capacité à les percevoir.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   24 février 2013
Le parfum du désir de Rachel S Herz
Un « parfum d’hôpital » n’est pas nécessairement composé des mêmes ingrédients en tout lieu et en tout temps ; la seule exigence est que l’arôme vous soit étranger avant votre visite. L’odeur en elle-même n’est ni bonne ni mauvaise, mais le contexte dans lequel vous êtes plongé est pour vous

négatif, si bien que vous allez projeter cette négativité sur l’effluve objectivement neutre qui vous parvient – tel est le point central. Ainsi, « l’odeur d’hôpital » est vite associée aux sentiments que l’établissement génère et, via cette correspondance émotionnelle, elle acquiert une valeur déplaisante.
Commenter  J’apprécie          00
Rhia   02 janvier 2019
Pourquoi nous mangeons ce que nous mangeons de Rachel S Herz
Plusieurs expériences ont montré que les gens consomment moins de soupe dans un bol plus petit parce qu’ils en surestiment la taille. La conclusion est que si nous disposons de petits bols et assiettes, nous consommons moins de calories.208 Donc, oui, vous pouvez blâmer les assiettes trop grandes et les portions extralarges correspondantes comme facteurs majeurs de l’épidémie d’obésité. La plupart des assiettes normales d’aujourd’hui mesurent la même taille que les plats de service familiaux
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 février 2013
Le parfum du désir de Rachel S Herz
L’odorat est tout simplement essentiel – émotionnellement, physiquement, sexuellement et socialement. Sans lui, notre capacité à nous connaître ou à connaître les autres s’obscurcit, notre monde émotionnel est brouillé ou

anesthésié, notre capacité au plaisir de la nourriture est perdu, notre santé s’en ressent et notre désir sexuel, voire notre capacité à identifier le ou la partenaire les plus adéquats pour faire un enfant, sont sévèrement atteints.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 février 2013
Le parfum du désir de Rachel S Herz
Les femmes sont également plus sensibles à la dépression saisonnière que les hommes. Il se pourrait bien que les mécanismes hypothalamiques à l’œuvre dans la sensibilité des femmes aux odeurs et à la physiologie féminine soient aussi à l’œuvre dans le processus d’altération de l’odorat propre à la dépression saisonnière.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Fred Vargas

Au fait, Fred Vargas, c'est...

Un homme
Une femme

10 questions
586 lecteurs ont répondu
Thème : Fred VargasCréer un quiz sur cet auteur