AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.39 /5 (sur 57 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Catalogne, Espagne , le 15/01/1944
Biographie :

Ramon Basagana est médecin et écrivain.

Son enfance a été marquée par les années sombres de la post-guerre : blocus, malnutrition, répression franquiste.

Arrivé en France en 1960, il a suivi ses études en psychologie à L'université de Caen.

Après avoir obtenu un thèse de doctorat sur "L’habitat traditionnel et les structures familiales en Kabylie", il a été professeur de Psychologie Sociale à l’Ecole Supérieure de Commerce d’Alger pendant une dizaine d’années.

Ramon Basagana s'inscrit à la faculté de médecine et depuis 1981, il est médecin généraliste dans les Bouches-du-Rhône.

Ses premiers succès littéraires, Le Christ de Marie-Shan et L'héritière de Shanghai ont fait l'unanimité parmi les lecteurs.

son blog:
http://www.basagana-ramon.com/
+ Voir plus
Source : http://www.lesnouveauxauteurs.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Ramón Basagana   (7)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
Pixie-Girl   21 juin 2014
La damnation du templier de Ramón Basagana
Elle ne cesse de penser à ses parents. Ils faisaient partie de cet univers merveilleux, peuplé de fées, de reines et de héros, qui a bercé son enfance. Or, que découvre-t-elle? Que son père n'est pas son père et que sa mère était la maitresse d'un émir!
Commenter  J’apprécie          50
Chatton   10 janvier 2013
Le roman de l'an mille de Ramón Basagana
Les sentiers de notre destin sont faits d'une multitude de carrefours. Jour après jour, chacun nous croque des êtres chers. C'est comme ça, nous revoyons rarement ceux qui empruntent d'autres chemins que les nôtres.
Commenter  J’apprécie          50
Pixie-Girl   03 juin 2015
Les amants de l'Exodus de Ramón Basagana
- Jamais je ne remettrai les pieds dans mon pays, enchaine un blond à lunettes de myope. Je pourrirai dans ce camp des années encore, s'il le faut avec ma famille, mais jamais je ne retournerai en Pologne.

Ce disant, il fixe une jeune femme assise un peu plus loin avec un bébé. Son visage s'illumine. La réalité me saute aux yeux: de nouvelles familles se sont construite ici, une société nouvelle est en train d'éclore. De ces camps qui donnaient la mort, est née, paradoxalement, la vie.
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-Girl   06 juin 2015
Les amants de l'Exodus de Ramón Basagana
Alors que nous passons au large de Malte, Shanna met au monde un beau garçon de six livres. Dès que j'apprends la bonne nouvelle, je l'annonce par la radio intérieure.

- Nous avons un passager de plus à bord!

Mu par une intuition soudaine, j'enchaine avec l'hymne de notre peuple, le Hatikvah. Des milliers de voix lui font écho. C'est un moment très fort, poignant, impossible à oublier.
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-Girl   03 juin 2015
Les amants de l'Exodus de Ramón Basagana
Le soleil est radieux, comme aujourd'hui. Une débauche de lumière arrive par l'Est, par Notre-Dame de la Garde. Arthur se tourne vers la fenêtre, celle-là même qui trône au dessus du lit de Francis. Il prend la main d'Isabelle.

- J'irais sous la terre et toi, tu marcheras dans le soleil !

Sa soeur a la gorge nouée. Après des années de vagabondages, de trafics en tout genre sur la Corne d'Afrique et ailleurs, il redevient, au moment de franchir le Jourdain, le poète qu'il n'a jamais cessé d'être.
Commenter  J’apprécie          20
pit31   21 avril 2021
Le roman de l'an mil de Ramón Basagana
Les charpentiers ont monté une r=tribune en bout de place, parée de guirlandes de fleures et de branches de laurier. Face à la tribune, sur un lit d'angelas ramassé autour d'un pal, lui -même maintenu par une large base de rondins de pin : le bûcher. Des branches sèches d'ormeau et une grande quantité de pomme de pin en tapissent le sommet. Debout, en haillons, recouverte de brindilles jusqu'à la mi-jambe, bras et cou attachés au pieu : l'empoisonneuse du seigneur Vitold, la sorcière qui a copulé le diable.

Brédalinda a un regard amer pour la foule massé sur la place. Tous ces gens sont là pour la voir griller avec son enfant ; leurs narines frémissent, leurs yeux pétillent d'excitation. Comment leur faire comprendre qu'elle n'y est pour rien, quoiqu'lle fasse, tout plaidera contre elle ; si elle pleure, c'est qu'elle est coupable, si elle garde les yeux secs, c'est qu'elle est épaulée par le démon ! Elle est amère parce quelle leur a soigné et souvent guéri beaucoup de ces gens, parce qu'elle leur a préparé des potions, des onguents, des contrepoisons et qu'elle a désenvoûté leurs bêtes des maléfices du démon...

Les soldats forment un cercle hérissé de piques autour du bûcher. Ils repoussent sans ménagement les jeunes braillards armés de torches, exaltés comme des possédés qui lorgnent après les fagots.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Anatemnein   25 novembre 2015
Les amants de l'Exodus de Ramón Basagana
Dès que nous sommes au large de La ciotat, Mat me dit d'envoyer ce message au centre radio du Mossad: " Arrivons à Port de Bouc le 13 Juin à 14 heures."
Commenter  J’apprécie          30
pit31   18 avril 2021
Le roman de l'an mil de Ramón Basagana
Elle ouvrit un oeil et fut gagnée par le tourment qu'elle décela dans la voix du hors-la-loi. Sautant prestement du lit, elle réveilla Alcym. Quelques instants plus tard, tout Montboissier baignait dans l'effervescence qui précède les grands départs.

Judoc ajusta son baudrier, vérifia que l'épée glissait bien dans son fourreau, accrocha le carquois à sa ceinture, ainsi qu'une pierre à feu, le fer pour la frapper, l'amadou, la branche de chêne à enflammer. Il lui tardait de quitter la ferme. Ce sixième sens qui lui avait permis d'échapper à tant de pièges l'avait maintenu éveillé toute la nuit. Il ne faisait plus de doute pour lui qu'Evrard de Longzac prendrait la route de Montboissier dès le lever du jour. Pire, il serait flanqué d'une meute de cavaliers assoiffés de vengeance : frères, cousins, compères d'Arnold et d'Engelric... Rébecca n'avait aucune chance.

Il but une gorgée de lait et se coiffa d'un haut bonnet fait de la peau d'une ourse de Libye.
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-Girl   06 juin 2015
Les amants de l'Exodus de Ramón Basagana
Vous allez transporter 5000 volontaires en Palestine. Nous voulons donner une signification symbolique à cette traversée. Il faut que pour le monde entier, ce départ en masse d'Europe évoque la fuite d'Egypte.

Le Président Warfield sera le Moïse de cet exode !
Commenter  J’apprécie          20
pit31   21 avril 2021
Le roman de l'an mil de Ramón Basagana
L'après-midi touche à sa fin, les guetteurs postés sur le mur d'Aurélien crient à la foule massée en contrebas qu'une nombreuse cavalerie arrive par l'Est. Les Romains se dispersent aussitôt pour se regrouper sur les grands axes.

Debout sur la voie longeant le Caelius, Alcym assiste, le cœur triste, au défilé de l'armée impériale. Bien calés dans leur selle à troussequin, leurs pieds bottés de cuir dans des étriers en fer, les cavaliers saxons considèrent avec méfiance la versatilité de la foule romaine. Ce ne sera pas la première fois que ces gens du Sud, facétieux, imprévisibles, leur donnent du fil à retordre !
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

Honoré de Balzac
Stendhal
Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

8 questions
8936 lecteurs ont répondu
Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur cet auteur

.. ..