AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.11 /5 (sur 59 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Toulon , le 01/10/1926
Mort(e) : 1950
Biographie :

Explorateur français, disparu en 1950 dans la jungle de Guyane.

Site dédié à Raymond Maufrais : http://www.maufrais.info/

En juillet 1946, Raymond s'embarque pour le Brésil, sans argent, ses économies et celles de ses parents n'ayant servi qu'à lui payer le voyage en bateau. À Rio, il va lier connaissance et partager la vie d'une dizaine de jeunes gens, de nationalités diverses. Un soir du début septembre, il parie 1.000 cruzeiros avec le rédacteur du Brazilia Herald qu'il se rendra dans les terres inexplorées du centre brésilien. Raymond, qui a le contact facile, fait la connaissance d'une comtesse italienne, à laquelle il confie ses projets; amie d'un ministre, elle lui ouvre des portes jusque-là fermées et lui permet d'être admis au sein de la mission de pacification auprès des Indiens Chavantes, appelés "les tueurs du Matto-Grosso" et réputés très hostiles aux Blancs. En attendant le départ de la mission, il rédige des articles, prend des notes pour le livre qu'il projette d'écrire. Pendant les semaines que dure son attente, il va à la rencontre de trafiquants de peaux, de prospecteurs d'or, de chercheurs de diamants. Il décrira dans son livre les souffrances, les espoirs et les déceptions de ces travailleurs de force, obnubilés par la découverte de la grosse pépite ou du diamant colossal qui les rendra immensément riches. Après 1.800 kilomètres de rivières, puis 900 de pampas et de forêts, la mission arrive au cœur du Matto-Grosso et débouche sur une clairière où sont découverts les restes d'une expédition disparue. Assailli par un tir de flèches d'Indiens, elle doit reculer, puis fuir. Le retour est particulièrement pénible, la troupe, déçue, souffre de la faim et de la soif

En 1947, Raymond Maufrais revient en France et commence à rédiger, à partir de son carnet de notes, son livre "Aventures au Matto-Grosso", qui ne sera publié qu'après sa mort.

En 1950, on perd sa trace mais un indien Emérillon trouve les carnets abandonnés par Raymond Maufrais.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Raymond Maufrais   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
nadiouchka   11 octobre 2017
Aventures en Guyane de Raymond Maufrais
Maripasoula, 14 novembre

Départ aujourd’hui. Je me sens drôle. Hier soir, en regardant la brousse endormie, j’ai eu peur des jours à venir. - Ah ! Cette peur qui, insidieusement, de temps à autre pénètre en moi et me fait réfléchir aux conséquences de ce que je vais entreprendre. Ce sera soit l’échec, c’est-à-dire : la mort, soit la réussite. Pas de demi-mesure ! (...)

Le Maroni, très large, est superbe : quelques rapides passés facilement et voici Entouca, village de mineurs, puis à 13h30, le poste Ouaqui situé à la confluence de l’Itany et de l’Ouaqui.

P.143
Commenter  J’apprécie          280
nadiouchka   01 mai 2017
Aventures en Guyane de Raymond Maufrais
Nous partons pour Mana : dernière grande étape du voyage. Mana est un bourg ensablé – pour moi ce sera une grande ville, la dernière. Et puis, quatre-vingt-dix-neuf sauts à franchir à la cordelle, à la pagaie. Terminus, adieux, la piste…

(…)

Aventure chérie, bientôt je dirai : Tu es à moi.

La route est longue, longue, longue,

Marche sans jamais t’arrêter.

La route est dure, dure, dure,

Chante si tu es fatigué…

Vieux refrain scout…

P.53
Commenter  J’apprécie          182
nadiouchka   06 mai 2017
Aventures en Guyane de Raymond Maufrais
Il y a 2 500 ans, Pindare disait : N’aspire pas à l’existence éternelle mais épuise le champ du possible. Cette exhortation à un dépassement de la vie était aussi un appel à la liberté et aux liens qui l’unissent à l’esprit d’aventure.

Vingt-cinq siècles plus tard, l’énergie vitale de Pindare ne serait-elle pas un remède au désenchantement de nos sociétés de plus en plus formatées et encadrées ? Et l’esprit d’aventure l’un des derniers espaces de liberté où il serait encore possible de respirer à son aise, d’agir et de penser par soi-même ?

C’est sans doute ce que nous disent les livres qui, associant aventure et littérature, tentent de transformer l’expérience en conscience.

Préface
Commenter  J’apprécie          162
nadiouchka   06 août 2020
Aventures en Guyane de Raymond Maufrais
Bientôt la Noël ! Qu’est-ce que cela va représenter pour moi ? Mais tout de même, l’aventure est belle et vaut la peine d’être vécue lorsque le moral est bon.

P.193
Commenter  J’apprécie          170
nadiouchka   16 juin 2018
Aventures en Guyane de Raymond Maufrais
Attisée par le repas d’hier au soir, une faim ardente m’accable et me fait partir à nouveau en chasse. Oh ! Rage, oh ! Désespoir, oh ! Forêt ennemie !… tout n’est que silence et désert, j’avance dans ce désert sans joie parce que sans soleil et vide de chants, de présence.

P.267
Commenter  J’apprécie          160
nadiouchka   07 novembre 2018
Aventures en Guyane de Raymond Maufrais
Nous sommes civilisés, me dit un vieux Noir Saint-Lucien… mais aux Tumuc-Humac, les Indiens sont sauvages…

P.88
Commenter  J’apprécie          160
nadiouchka   25 octobre 2019
Aventures en Guyane de Raymond Maufrais
Nous chargeons, nous partons et, au premier coude de la rivière resplendissant au soleil déjà déclinant, gros Saut barre dans toute sa largeur, par des chutes de huit à vingt mètres de dénivellation, le cours de la Mana.

P.72
Commenter  J’apprécie          150
nadiouchka   16 mai 2017
Aventures en Guyane de Raymond Maufrais
Il est vrai que l’aventure, sans souffrance morale de temps à autre, ne serait plus la belle aventure, mais une aventure quelconque, sans aucune peine et, par conséquent, n’amenant aucune satisfaction.

L’effort physique n’est rien : surmonter un moral défaillant, c’est mieux !

P.145
Commenter  J’apprécie          140
nadiouchka   12 mars 2020
Aventures en Guyane de Raymond Maufrais
Dors, mineur… rêve, mineur… demain je prends la route sans envier ton sort.

Ma fortune c’est l’espace, la certitude de découvrir quelque chose d’inconnu, d’inviolé, la tienne c’est un infini problématique.

Adieu mineurs et… bon vent !

P.110
Commenter  J’apprécie          130
nadiouchka   14 mai 2017
Aventures en Guyane de Raymond Maufrais
La vie de brousse est nécessaire au jeune garçon car c’est le plus bel apprentissage à la vie de nos cités, étant une école d’énergie, d’action, d’initiative et de débrouillardise – vie dure, parfois pénible – mais qui apprend à ne jamais compter sur personne sinon sur soi-même pour arriver. P.235
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz / Vipère au poing/Raphaël

Quel est le surnom donné à la mère par ses enfants?

Filoute
Cruela
Folcoche
Dindon

9 questions
241 lecteurs ont répondu
Thème : Vipère au poing de Hervé BazinCréer un quiz sur cet auteur

.. ..