AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
fanfanouche24   30 août 2015
Revue Desmos-le Lien n°44 Poètes Grecs d'aujourd'hui de Revue Desmos
Midi (oeillets rouges)



Nous nous mettons d'accord et tu ne partiras pas.

Ou si tu pars finalement

Que ce soit à l'aube ou au crépuscule

-tant ils se ressemblent

-que ce soit le voyage silencieux du postier avant

que tu te réveilles

ou t'endormes profondément

sur la route du printemps

et dans ce

sourire sourd

après -avoir tressé des fleurs dans mes cheveux

des oeillets rouges

Un instant exactement avant

que je te laisse ta main

celle que tu m'avais promise dans une autre vie

et que sans marcher,

m'inclinant sur elle,

j'emprisonne ta chair

dans la couleur de l'après-midi

Pour te couvrir toi aussi de fleurs,

d'oeillets rouges (p.86)



5/7/2010, l'oncle Pétros Yeoryadis, "Le Postier de Libération nationale"



Hélène TZATZIMAKI, née à Athènes en 1986

Elle se produit sur d'importantes scènes musicales grecques et a édite,

en 2012, son premier album, "Circé", qui a reçu des critiques très favorables



Commenter  J’apprécie          160
fanfanouche24   30 août 2015
Revue Desmos-le Lien n°44 Poètes Grecs d'aujourd'hui de Revue Desmos
Le Dîner



De quoi une nuit peut-elle s 'emplir ?



Du parfum d'un jasmin suspendu

au balcon voisin

d'une lune perchée sur octobre

d'une boisson qui attend ses glaçons

de deux chats et une pelote.

qui roule derrière eux

de l'enfant qui dort l'innocence

de la mère qui garde l'espérance

de l'horloge du monde qui sonne les douze.



De quoi une nuit peut-elle s'emplir ?



Des oiseaux qui apprennent le sommeil rapide

du grillon qui gratte les paupières de la nuit

des ombres qui nous révèlent notre autre apparence

de la promesse qu'il fera jour à nouveau

d'une nappe qu'on tire et tant pis si elle a mal.



De quoi une nuit peut-elle s'emplir ?



D'un poème que l'on dresse pour dîner.



[p.70]



Dimitris PERODASKALAKIS

(né en Crète en 1965 .Il est l'auteur de livres et d'articles sur la tragédie

antique et la poésie néo-hellénique)



Commenter  J’apprécie          82
Piatka   05 novembre 2015
Revue Desmos-le Lien n°44 Poètes Grecs d'aujourd'hui de Revue Desmos
CONDITIONS DE FIANÇAILLES



Je veux une bague d’herbe

Quand elle se fanera tu m’en feras une nouvelle

L’été brûle les sucs verts

Tu m’en apporteras une chaque jour.



Je veux un oreiller de papier

Où s’impriment tes larmes

Où les traces de ton souffle

Ecrivent, la nuit, des histoires.



Je veux un arbre pour maison

Sans salon ni cuisine

Où nous poser un peu dans ses branches incommodes

Avant et après nos envols.



Je veux aussi une robe de chemin

Pour m’habiller de poussière de voyages

Tourner dans ses courbes en dansant

Et quand je cesserai, nue, te trouver.



LENA KALLERGI

Traduit du grec par Marie-Cécile Fauvin
Commenter  J’apprécie          70
fanfanouche24   30 août 2015
Revue Desmos-le Lien n°44 Poètes Grecs d'aujourd'hui de Revue Desmos
Le cordon ombilical



de Dimitris PERODASKALATIS (né en Grèce

en 1965)



Minuit passé

Le médecin m'invite

A couper le cordon ombilical

De l'enfant qui me fait père



J'entre dans la petite salle

j'inaugure la vie

Mais ne trouve pas la veine de mort

Pour la couper net à la racine

Et à jamais changer la mortalité



La mortalité le sait bien

On ne coupe jamais le cordon ombilical

Il lie ceux qui sont nés à ceux qui naîtront

Avec le noir écheveau du temps.

(p.69)
Commenter  J’apprécie          70
fanfanouche24   30 août 2015
Revue Desmos-le Lien n°44 Poètes Grecs d'aujourd'hui de Revue Desmos
Neige et eau



Au col de la nuit s'accrochent

des flocons éblouis, blancs

sous le burin d'un sculpteur inconnu ciselés



Si tu tentes de les enfermer

dans tes mains, ils fondront aussitôt.

A leur place une goutte étincelle

d'eau fraîche,

qui n'est que la poussière

de ta poignée de main

avec le sculpteur inconnu,



avec Celui qui a souri et scellé fermement

Son art entier en une oeuvre

prête à disparaître

dès qu'un mortel l'effleure

(p.78)



-Haris PSARRAS [né à Athènes en 1982. Il a fait des études de droit à Athènes et Oxford. (...) Il est également l'auteur d'essais et de traductions]
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Revue Desmos (4)Voir plus


Quiz Voir plus

SF, fantasy ou fantastique ? (facile)

"Le Fantôme de Canterville" d'Oscar Wilde ?

Science-fiction
Fantasy
Fantastique

15 questions
745 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fiction , fantasy , fantastique , imaginaireCréer un quiz sur cet auteur