AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Revue Fiction (368)


Dionysos89   14 mai 2014
Fiction - Nouvelle édition, N°18 de Revue Fiction
Le volcanologue lui adressa un grand sourire et lui déclara :
"Je suis bien meilleur qu'Empédocle, je descends dans les volcans, comme lui, mais ensuite j'en ressors !
- Excusez-moi, qui était Empédocle ?
- Un Grec ancien qui a sauté dans le cratère du mont Etna pour avoir la preuve qu'il était immortel. Il ne l'était pas.
- Ah. Il a dû être très déçu.
- Très brièvement, j'en suis sûr."

[« Quatre cents millions d'années de réflexion », de Steven Utley]
Commenter  J’apprécie          290
Dionysos89   09 juin 2014
Fiction - Nouvelle édition, N°18 de Revue Fiction
- C’est Mme Straits. Nous nous sommes rencontrés à l’église.
- Je ne savais pas que vous étiez croyant.
- Quel rapport ?

[Esprit tordus, d’Albert E. Cowdrey]

Commenter  J’apprécie          230
gill   17 décembre 2015
Fiction, n°88 de Revue Fiction
"Tribune libre" : Et pourtant, il brûle ! ... Dans votre numéro 86, page 87, la chute du conte ultra-bref de Pierre Versins : "le feu", me paraît un regrettable lapsus.
Où l'auteur at-il appris que l'hydrogène pur brûle ?
S'il consulte un manuel de chimie élémentaire, il apprendra (ce qui est du niveau du Bac première partie) que non seulement ce gaz ne brûle pas, mais qu'il n'entretient pas la combustion ; une allumette enflammée s'y éteindrait aussitôt ...
[ ...]
Réponse de Pierre Versins
La section Chimie de l'Académie des sciences n'a-t-elle donc plus aucun problème à résoudre pour s'intéresser à d'autres domaines que le sien ?
Et la section Astrophysique plus de dignité, pour permettre à section Chimie d'empiéter ainsi sur sa discipline ? ....
Commenter  J’apprécie          170
Dionysos89   18 mai 2014
Fiction - Nouvelle édition, N°18 de Revue Fiction
Dans le cas de nos poules, on a retrouvé le bloc des gènes codant tout ce qui concernait la dentition, hérité de lointains ancêtres dinosauriens (eh oui, le poulet de Bresse est un des héritiers des dinosaures, mais une partie de l'héritage a été dilapidée en route, semble-t-il), mais inactivé par l'évolution, probablement à l'occasion d'une mutation, d'ailleurs. "Réveiller" ces gènes qui ne servaient plus depuis des milliers et des milliers de générations était tout à fait à la portée de nos généticiens, qui s'y sont donc employés, avec succès. Mais si ces poules ont des dents, elles sont loin de pouvoir s'en servir : poussant dans un bec qui a évolué sans elles pendant une petite centaine de millions d'années, ces quenottes sont grotesques, plantées dans tous les sens, inutilisables et pire, elles empêchent l'oiseau de se servir correctement de ses caractères normaux.

[Le mutant, d’Alex Nikolavitch]
Commenter  J’apprécie          165
Dionysos89   24 mai 2014
Fiction - Nouvelle édition, N°18 de Revue Fiction
Nous sommes un monde qui meurt. Notre civilisation est obsolète, et n’en finit pas d’agoniser. Elle aurait dû s’arrêter depuis longtemps, comme toutes ces centrales nucléaires dont la date de péremption est largement dépassée. Quelle serait la solution, si tant est qu’il en existe une ?

[Gipsy Nukes, d’Estelle Faye]
Commenter  J’apprécie          150
gill   24 janvier 2013
Fiction, n°30 de Revue Fiction
La machine rôdait, inlassable. Le vent inclinait les antennes, le soleil jaunissait les feuilles des arbres, mangeait la peinture des volets, le temps ridait les hommes et endormait la ville, mais la Machine rôdait, éternelle. Elle parcourait, jour après jour, nuit après nuit, les rues larges et sèches, elle interrogeait les rares passants : "Qui êtes-vous ? Votre nom ? Votre adresse ? Que faites-vous ici ? A cette heure ?"
Elle saluait les habitants. Elle s'introduisait dans les maisons, silencieuse, indécelable, et fouillait. Elle gardait et protégeait la ville. Elle désinfectait minutieusement et détruisait avec un air de fatalité tout ce qui n'était pas de la ville. Elle errait et cherchait, entre les carrés d'herbe et les marronniers calmes, dans les cours fraîches et dans les petites forteresses tièdes et closes, les espions venus des autres Villes, les étrangers....
(extrait de "Les Villes", nouvelle du "Fiction" paru aux éditions "Opta" en mai 1956)
Commenter  J’apprécie          150
Dionysos89   03 mars 2017
Fiction - Nouvelle édition, N°20 de Revue Fiction
— C’est un cryptographe Meerst, dit Herbert. Modèle quatre. En excellente condition.
— Qu’est-ce que ça fait ? demanda Rose.
— Il crée un code complètement indéchiffrable. Le générateur de nombres aléatoires détermine la position sur les rotors.
— Comment le déchiffrent-ils à l’autre bout ?
— Ils n’y arrivent pas. Ce code est complètement indéchiffrable par qui que ce soit, y compris le destinataire. C’est insupportable pour les renseignements adverses. Plusieurs de leurs grands cerveaux sont devenus fous. Pendant ce temps, nous envoyions les vrais messages par pigeon voyageur.

[dans « Le musée de l’Erreur », d’Olivier Buckram]
Commenter  J’apprécie          140
gill   20 janvier 2013
Fiction, n°20 de Revue Fiction
Je tiens pour commencer à déclarer ceci : si j'avais n'importe quelle histoire à raconter - si je disais que j'ai vu dans mon appartement un cheval bleu, une antilope sauvage, ou un ours à trois orteils - je serais finalement cru par les gens qui me connaissent, lorsqu'ils se rendraient compte que je ne plaisante pas, car je ne suis vraiment pas le genre de type qui s'amuse à vous mystifier.
Et je ne suis pas non plus un menteur pathologique.
Je suis normal, je suis moyen, je ressemble même à la plupart des gens.
Je suis sain de corps, sinon d'esprit ; je suis marié, j'ai vingt-huit ans et je n'ai pas l'habitude "d'imaginer" ou de "rêver" des choses qui n'existent pas - explication particulièrement exaspérante que m'ont proposée un grand nombre de personnes....
(extrait de "Le fantôme à la fenêtre", nouvelle du volume "Fiction" n° 20 paru aux éditions "Opta" en juillet 1955)
Commenter  J’apprécie          140
Fifrildi   16 août 2018
Fiction, N°206 de Revue Fiction
La menace à laquelle ils se heurtent semble d'abord d'ordre purement politique (ce qui est pour l'auteur l'occasion de souvenir de ses engagements en la matière et de déverser, en quelques pages attristantes, toute sa bile et son fiel). Mais, heureusement, le "message" est de courte durée, et l'intrigue rebondit ensuite tambour battant…

(A.D.* à propos de la nouvelle "Les conquérants de l'enfer (1)" de Poul Anderson)

* André Dorémieux I presume?
Commenter  J’apprécie          133
Spilett   31 juillet 2018
Fiction - Nouvelle édition, N°17 de Revue Fiction
Le secret de tout bon bibliothécaire: ne jamais lire, de toute la littérature qui lui est confiée, que les titres et les tables des matières. Elle avait fait sien son précepte: celui qui met le nez dans le contenu est perdu pour la bibliothèque.
Commenter  J’apprécie          130
gill   29 août 2014
Fiction, N°55 de Revue Fiction
Sous le titre "A bas la science-fiction", l'hebdomadaire "Arts" a publié, dans son numéro du 16 avril, un article où son critique cinématographique François Truffaut, à propos du film "la marque", s'en prenait à la S.F. en général.
Vous trouverez dans ce numéro de "Fiction" les réflexions inspirées à notre collaborateur F. Hoda par les vues de Truffaut.
Voici d'abord l'article de celui-ci (François Truffaut) :
Comment analyser la méfiance instinctive que m'inspirent les fanas de la science-fiction ?.....
Commenter  J’apprécie          132
Musardise   19 février 2015
Fiction Spécial Hors série, n°2 de Revue Fiction
Alors je suis là, dans ma base secrète du Pôle Nord... Et je compile tout ce que je sais, en forme de Grande Conclusion Finale. Toutes ces lettres, toutes ces voix, tous ces sacs et ces listes, ces tessitures, ces répétitions. Les statistiques qui nous disent que c'est à la période de Noël que le taux de suicide explose. Celles qui nous apprennent, atones, que le suicide est à présent la deuxième cause de mortalité chez les jeunes actifs. Toutes ces machines emballées, cette voracité, la Terre éventrée comme une orange. Ces chiffres qui courent sur les réseaux, et ces mains qui se lèvent aux lèvres des corbeilles boursières. La Grande Machine à nous dire, les uns aux autres, ce qu'on veut ; et le virus des Lutins, ces seconds couteaux maléfiques, "dedans". Je regarde, oui, je trie, et tout, "tout", au final, tous nos vœux toutes nos prières, pourraient se résumer à ça :
"Tout le monde veut que ça s'arrête".

"Winter Wonderland Inc.", Léa Sihol
Commenter  J’apprécie          120
Musardise   19 février 2015
Fiction Spécial Hors série, n°2 de Revue Fiction
Je cherche autour de moi quelqu'un à qui demander, mais il n'y a dans les parages ni d'employés, ni mère l'Oie, pas plus que de gamins. Ils doivent tous à être à faire la queue pour le Père Noël. Je décide de retourner au rayon des poupées pour me repérer. Je remonte l'allée des puzzles, mais je n’arrive pas à trouver la sortie et je commence plutôt à m'inquiéter quand j'aperçois le Docteur Coppelius.
Il passe devant l'étalage des sucreries, et entre par une porte dans le mur entre "Péril" et "Pardon", et j'aperçois des murs gris et un escalier métallique. Je me dis que ça doit être un escalier de service.

"Dans l'antre du docteur Coppelius", Connie Willis
Commenter  J’apprécie          100
Musardise   19 février 2015
Fiction Spécial Hors série, n°2 de Revue Fiction
C'est le sens de ce rite familial : réapprendre Noël à la veille de devenir mère soi-même, afin de pouvoir le transmettre à son tour. Ma mère, mes tantes, plusieurs de mes cousines sont passées par là aux mains de Patricia qui perpétue le rite pour les enfants des autres, faute d'en avoir elle-même. Cette année, c'est mon tour.
Tous ces fragments hétéroclites, aux branches du sapin, ça ne ressemble à rien. C'est l'arbre le moins ordonné que j'aie jamais vu, à faire grimacer les puristes. Mais il a sa cohérence. Chaque chose à sa place, chacune sa raison d'être. Blottie au coin du feu, à déguster le thé ambré aux effluves de cannelle, je parcours mon histoire comme une corneille voletant autour du sapin : mon petit carrousel intime.
Un trophée par souvenir, un pour chacune de mes années. L'an prochain, je serai devenue la maman qui offre un enchantement en même temps qu'un cadeau. En attendant, les corneilles de décembre me ramènent mes Noëls passés.
J'ai cinq ans, j'ai sept ans, j'en ai neuf, douze et quinze... J'en ai vingt-quatre.

"L'arbre et les corneilles", Mélanie Fazi
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
gill   22 décembre 2012
Fiction, N°262 de Revue Fiction
Ce matin là, je me suis réveillé comme d'habitude, avec cinq bonnes minutes de retard. Je me suis levé péniblement et j'ai titubé jusqu'au placard de la cuisine. J'ai pris le bol, le paquet de café décaféiné soluble, la petite cuillère et le paquet bleu pâle de sucre en morceaux ; le bol était ébréché sur le côté droit...Non, sur le côté gauche...Enfin, ça dépendait des jours, ça variait. Je me suis aperçu que je n'avais plus le temps de faire chauffer de l'eau et j'ai remis toutes ces affaires à leur place.
J'ai enfilé mes vêtements à la hâte et je suis sorti en fermant le verrou à double tour. J'ai acheté mes deux croissants chez la boulangère d'en face et je me suis précipité dans le métro.
Attendez ! Attendez ! C'est pas tout, ça ne serait pas drôle.....
(extrait de "l'éponge" nouvelle de Joël Houssin extraite du "Fiction" n°262 paru en octobre 1975)
Commenter  J’apprécie          100
Dionysos89   21 janvier 2017
Fiction - Nouvelle édition, N°20 de Revue Fiction
Pour une créature qui, à première vue, n'avait pas la plus petite idée de ce qu'étaient des cartes, le Kryi se révéla étonnamment doué au Texas hold'em. Ils misèrent des allumettes et en une heure, le machin avait tout gagné.
Et puis, sans qu'on sache trop comment, il commença à miser des souvenirs. Chaque fois qu'il ajoutait au pot, Mary-Christina avait derrière les paupières des aperçus d'étoiles archi-brillantes, humait les odeurs exotiques d'un étrange jardin, sentait autour de ses chevilles une mer tiède et inconnue aux eaux incroyables.

[dans "Propriétés aliénées", de K. D. Wentworth]
Commenter  J’apprécie          90
gill   22 juillet 2016
Fiction spécial n°10 de Revue Fiction
Il est des magazines qui ont une âme. "Weird Tales" était de ceux-là.
Peu de revues consacrées à la fiction eurent une influence aussi profonde.
Bien peu également fournirent une matière aussi inépuisable aux anthologistes ...
Commenter  J’apprécie          90
Musardise   19 février 2015
Fiction Spécial Hors série, n°2 de Revue Fiction
Nous avons aussi tout un choix d'articles sur le thème du "Chant de Noël", des livres de cuisine, des calendriers de l'avent, des puzzles, et même une cassette audio où tous les rôles de l'histoire sont tenus par le commandant Jean-Luc Picard de la série télé "Star Treck : the Next Generation".
Ce sont toutes, bien sûr, des adaptations, des versions abrégées, modifiées, ou diversement édulcorées. Plus personne ne lit l'original, même si nous l'avons toujours en livre de poche. depuis deux ans que je travaille ici, nous n'en avons vendu qu'un seul exemplaire, et c'est moi qui l'ai acheté. C'était l'année dernière, pour le lire à ma fille, Gemma, qui passait Noël avec moi. Mais je n'en avais pas eu le temps. Margaret, mon ex-femme était venue la chercher de bonne heure pour l'emmener, avec Robert, voir une pantomime, et nous nous étions arrêtés à l'épisode du fantôme de Marley.

"Adaptation", Connie Willis
Commenter  J’apprécie          90
Spilett   03 juin 2014
Fiction, N°312 de Revue Fiction
Les mariages ne me plaisent ni ne me déplaisent. En général ils m'ennuient à mourir, mais si le couple se compose de gens que j'aime particulièrement et dont je pense qu'ils sont faits l'un pour l'autre, je participe avec plaisir à cette ancienne cérémonie.
Commenter  J’apprécie          80
gill   18 janvier 2013
Fiction, n°49 de Revue Fiction
L'histoire de la première expédition lunaire a été écrite tant de fois que certains doutent qu'on puisse encore trouver quelque chose de nouveau à dire sur le sujet.
Et cependant, je suis d'avis que les rapports officiels, les comptes rendus des témoins oculaires, les diffusions en direct et les enregistrements pris sur le vif n'en ont jamais fourni un tableau complet. Il relate abondamment les découvertes qui ont été faites, mais parlent peu des hommes à qui on les doit.
En ma qualité de capitaine de l'Endeavour et par conséquent de commandant de l'équipe britannique, j'ai été en mesure d'observer bien des choses qu'on chercherait en vain dans les livres d'Histoire, et s'il convient de garder le secret sur certaines d'entre elles, du moins peut-on en révéler quelques autres.....
(extrait de "A vos marques !", premier chapitre de "A nous la Lune !" paru dans le "Fiction" n° 49 de décembre 1957)
Commenter  J’apprécie          80



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Revue Fiction (82)Voir plus


Quiz Voir plus

Harry Potter : Le Quidditch

Combien y a-t-il de joueurs dans chaque équipes ?

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20

15 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fiction , imaginaire , harry potter 1Créer un quiz sur cet auteur
.. ..