AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Revue La Déferlante (17)


Emiliec28   20 mars 2021
La déferlante, n°1 : Naître, aux origines du genre ? de Revue La Déferlante
(...) On demande encore aux femmes d'aujourd'hui de combler le fossé de l'ignorance masculine, et d'expliquer aux hommes nos vies et nous besoins. Accaparer les opprimés avec les préoccupations de leur maître, c'est une arme bien rodée des oppresseurs. (Audre Lorde)
Commenter  J’apprécie          20
Emiliec28   20 mars 2021
La déferlante, n°1 : Naître, aux origines du genre ? de Revue La Déferlante
Quel sont les mots qui vous manquent encore ? Qu'avez-vous besoin de dire ? Quelles sont les tyrannies que vous avalez jour après jour et que vous essayez de faire vôtres, jusqu'à vous en rendre malade et à en crever, en silence encore ? (Audre Lorde)
Commenter  J’apprécie          20
Emiliec28   11 mars 2021
La déferlante, n°1 : Naître, aux origines du genre ? de Revue La Déferlante
Ce qui m'intéresse dans l'égalité : Que se passe-t-il si deux personnes sont d'accord ? Qu'est-ce qu'on raconte ? Souvent, à la fin d'une comédie romantique, après toute une série de conflits, les deux personnages se mettent d'accord pour signer un contrat. Mais qu'est-ce qu'on raconte si elles sont d'accord dès le départ ? Quelle fiction on tisse ? (Céline Sciamma)
Commenter  J’apprécie          20
Emiliec28   07 mai 2022
La déferlante, n°5 : Parler de Revue La Déferlante
Plus que d'un clivage partisan et d'une récupération politique, la défense de la "liberté d'expression" relève d'un fondement universaliste et républicain dont se réclament fièrement des personnalités comme Alain Finkielkraut ou Éric Zemmour, héritières autoproclamées du siècle des lumières. Selon cette conception universaliste de la liberté, les citoyennes et les citoyens sont égales et égaux en droit, à l'exception de celles et ceux qui sont en dehors du contrat social, comme l'écrivait Jean-Jacques Rousseau. Autrement dit : "les sujets, les étrangers, les femmes, les enfants, les esclaves" n'ont pas accès aux droits fondamentaux du citoyen. Ainsi, la liberté d'expression est avant tout celle des personnes qui l'ont théorisée : les hommes bourgeois et le tenant.es de l'universalisme. Car dire - et pouvoir le faire publiquement - est un privilège. Et une formule comme "on ne peut plus rien dire" est paradoxalement le symptôme d'une inégalité dans l'accès à la liberté d'expression, mais aussi la trace d'un privilège.
Il n'est pas surprenant que cette formule soit répétée chaque fois que l'on parle d'enjeux de libération de la parole : tout en se réclamant de la liberté d'expression, ce type de discours contribue à silencier les opinions émanant de groupes marginalisés. Aussi, il est toujours bon de porter attention au statut des personnes qui convoquent cette formule magique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Emiliec28   01 février 2022
La déferlante, n°4 : Aimer de Revue La Déferlante
Je pense que la colère est intrinsèque au féminisme. Si vous n'êtes pas en colère dans ce monde, c'est que vous vous y prenez mal. Il y a tellement de raisons d'être en colère. Mais la colère n'est pas constructive en soi. Ce n'est pas une fin, c'est un début...
Commenter  J’apprécie          00
Emiliec28   01 février 2022
La déferlante, n°4 : Aimer de Revue La Déferlante
Je pense qu'on peut rire de tout. Mais également que c'est drôle de faire remarquer aux réactionnaires qu'ils sont nuls de rire de certains sujets. Ce n'est pas moi qui casse l'ambiance, ils peuvent s'amuser tant qu'ils veulent. Mais en réalité, ce qui leur pose problème, c'est qu'on leur dise que l'humour peut être destructeur.
Faire des blagues n'est pas sans conséquence. Vous êtes responsables de ce que vous dites. Et je ne pense pas que la fin justifie les moyens. Si la seule raison pour laquelle on dit quelque chose, c'est d'en tirer un rire, c'est qu'on n'a rien à dire. (Annah Gadsby)
Commenter  J’apprécie          00
Mahpiyato   06 novembre 2021
La Déferlante, n°2 : Manger de Revue La Déferlante
Je ne veux plus me taire.
Je refuse d'être complice.
Je refuse de ne rien dire.
J'accepte volontiers d'être la chieuse.
La victime.
La parano.
Qui voit le mal partout.
Celle en colère.
Oui. Je le suis.
Je suis en colère.
Et derrière moi il y en a d'autres qui sont en colère.
Et elles n'ont pas peur ni honte de l'être et de le crier!

Fatima Daas.
Commenter  J’apprécie          00
Emiliec28   22 octobre 2021
La Déferlante, n°3 : Se battre de Revue La Déferlante
Pour en revenu aux travaux intersectionnels, il est bien sûr important qu'ils soient débattus, mais il est préoccupant de voir l'état d'inculture d'une partie des hommes et femmes politiques et journalistes. Ces derniers n'hésitent pas à inviter des personnes n'ayant jamais travaillé sur la question de l'intersectionnalité, mais qui se positionnent "contre" et présentent comme un avis informé et scientifique ce qui relève de l'opinion. C'est ce que les anglophones appellent le bothsidesism : sur un même sujet deux points de vue opposés seraient équivalents, sans prendre en compte les faits ni le degré d'expertise des personnes qui les défendent.
Commenter  J’apprécie          00
Aderu   17 septembre 2021
La Déferlante, n°3 : Se battre de Revue La Déferlante
L'historiographie s'est construite soit sur une invisibilisation, soit au contraire sur une surreprésentation de ces femmes violentes pour en faire des monstres. (93)
Commenter  J’apprécie          00
voilier   07 juillet 2021
La Déferlante, n°2 : Manger de Revue La Déferlante
Beaucoup de réalisateurs ont filmé leur femme, mais peu de réalisatrices ont filmé leur homme. C'était hors norme le regard d'une femme sur un homme, sur "son" homme".

Agnes Jaoui
Commenter  J’apprécie          00
Emiliec28   22 juin 2021
La Déferlante, n°2 : Manger de Revue La Déferlante
Aujourd'hui en France, dans les couples de sexe différents avec enfants, les hommes travaillent en moyenne 51 heures par semaine, les femmes 54. Dans ces 54 heures, les deux tiers sont du travail domestique gratuit. Pour les hommes la proportion est inverse : deux tiers de leur travail est rémunéré et un tiers ne l'est pas. Ca crée une inégalité très forte au sein du couple, et au-delà, dans la société.
Commenter  J’apprécie          00
Emiliec28   22 juin 2021
La Déferlante, n°2 : Manger de Revue La Déferlante
Toutes les femmes, minces ou grosses, subissent le fat shaming. Leur corps est sous surveillance permanente : toujours "trop" ceci ou "pas assez" cela, il doit forcément être amélioré. Le but final, c'est que ces corps plaisent aux hommes.
Commenter  J’apprécie          00
Emiliec28   13 juin 2021
La Déferlante, n°2 : Manger de Revue La Déferlante
" Je ne pense pas que les femmes pratiquent la politique différemment pour des raisons biologiques. Mais, de fait, on n'a pas le même quotidien, la même histoire, la même culture que les hommes. Cela nous façonne autrement dans notre rapport au pouvoir." Clémentine Autain.
Commenter  J’apprécie          00
Emiliec28   16 mars 2021
La déferlante, n°1 : Naître, aux origines du genre ? de Revue La Déferlante
Il est très important de noter qu'il n'y a pas de passage à l'acte et que les violences sont verbales. Dans la lutte, le violence n'est jamais le fait des femmes. (Christine Bard, historienne du féminisme)
Commenter  J’apprécie          00
Emiliec28   12 mars 2021
La déferlante, n°1 : Naître, aux origines du genre ? de Revue La Déferlante
Ce qu'elle découvre lors de cette première union, c'est que l'amour et le désir n'ont qu'un sens : c'est l'homme qui veut la femme, jamais l'inverse. Mais Janie est incapable de s'en satisfaire : (...) Cette dynamique à sens unique permet à l'homme de ne jamais s'efforcer d'être désirable.
Commenter  J’apprécie          00
Emiliec28   11 mars 2021
La déferlante, n°1 : Naître, aux origines du genre ? de Revue La Déferlante
Il serait illusoire de croire que les hommes engagés contre le sexisme sont débarrassés de pensées et de comportements misogynes. Les bonnes intentions sont rattrapées par la force et la profondeur d'une socialisation inégalitaire en notre faveur. Nous restons des dominants. (Martin Page)
Commenter  J’apprécie          00
Emiliec28   11 mars 2021
La déferlante, n°1 : Naître, aux origines du genre ? de Revue La Déferlante
Un autre argument que l'on entend tout le temps, c'est : "Est-ce que vous n'allez pas trop loin ?" Qu'est-ce que ça signifie "aller trop loin" ? Il y a comme ça tout un arsenal de phrases qui sont malheureusement des lieux communs accessibles à tout le monde. (Annie Ernaux)
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Les animaux dans les titres (Complétez le titre #4)

Le .... / Léon Tolstoï

Chien
Chat
Cheval
Singe
Lion
Serpent

13 questions
4 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur