AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
étiquettes

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Tandarica   11 décembre 2019
Seine et Danube, n°1 de Revue Seine et Danube
L'acteur n'est pas la marionnette du rôle.

Georg Simmel



(p. 143)
Commenter  J’apprécie          211
Tandarica   23 juillet 2015
Seine et Danube, N° 6 : Le groupe oniriste de Revue Seine et Danube
Il y avait un enjouement roux devant les fourneaux,

Des outardes rôties voltigeaient la fleur au chapeau,

Des adages prenaient forme dans la salle,

Il pleuvait des madeleines en spirale,

On dansait des valses et des rigodons,

Les stars se pressaient en pelisses de vison

Et François Ier s'écriait : tout est perdu

Devant Greta Garbo muette et confondue ;

À ce moment-là j'ai vu

La donzelle tendre les bras

Pour être prise. Et patatras.

Je me réveillai près de la fontaine, esseulé ;

Dans ma main sommeillait un hanneton fuselé.



(Leonid Dimov, extrait de Rêve avec licorne dans Livre des rêves, 1969)
Commenter  J’apprécie          140
Tandarica   05 décembre 2019
Seine et Danube, N° 6 : Le groupe oniriste de Revue Seine et Danube
Rondeurs



Imaginez un vaste val,

Ici ou là un hôpital,

Un établissement thermal

Ou un cimetière mondial,

Ensuite imaginez un râle

Qui s'élève au ciel en rafales

Hors du cœur et des amygdales

Bleues ou vertes mais inégales,

Disséminées près du cristal,

Un dernier son puis en aval :

Les rues coulant sous les étals

Tandis que l'on ferre un cheval.



Et des brumes, brumes vocales.



(poème de Leonid Dimov, p. 35, traduit du roumain par Alain Paruit )
Commenter  J’apprécie          100
Tandarica   28 février 2016
Seine et Danube, N° 4 : Nouvelles danubiennes de Revue Seine et Danube
Le Grand Pilon est le Dieu impitoyable de la littérature, celui qui régit le trou béant qui nous attend tous, auteurs, éditeurs, critiques et livres…

D. Tsepeneag
Commenter  J’apprécie          100
Tandarica   24 juin 2015
SEINE ET DANUBE 3 SURREALISME de Revue Seine et Danube
Sans pudeur pour la trop légère fragilité de nos gestes, fragilité explosive, c'est l'automatisme vivant qui aura raison de la multitude effrayante de pièges et de couronnes (si souvent mortuaires) que la société des gagne-pain bourreaux, des idiots armés et des muses-à-barbe met à travers le rêve, qui s'en moque, impalpable. Leurs armes sont trop lourdes, en effet pour pouvoir s'élever à la hauteur de la voix qui siffle maintenant à travers les poumons translucides des voyants. La Révolution est insaisissable.



Paul Păun, La Conspiration du silence, 1947
Commenter  J’apprécie          70
Tandarica   22 juillet 2015
Seine et Danube, N° 6 : Le groupe oniriste de Revue Seine et Danube
On peut, par exemple parler d'un petit roman de Vintilă Ivănceanu, "Jusqu'à la disparition", publié en 1969. Il n'a pas été complètement oublié, puisque deux jeunes écrivains d'aujourd'hui, Ruxandra Cesereanu et Corin Braga, intéressés par la "résurrection" de l'onirisme historique, le mentionnent dans leurs recherches. "Ce que je fais, moi, ici, avoue le personnage-narrateur de Vintilă Ivănceanu, c'est de consigner un prisonnier". Tout le vécu cauchemardesque, "les angoisses, la confusion, le délire", toutes les visions fabuleusement terrorisantes du héros sont rapportées à sa condition de captif, de vivant dans "la zone du rhombe", un espace d'où il ne peut sortir d'aucune manière, bien qu'il essaie tout le temps. Il est étonnant que ceux qui appliquaient à ce moment-là le contrôle idéologique n'aient pas remarqué la transparente allusion aux contours de la Roumanie sur une carte - un rhombe.
Commenter  J’apprécie          60
Tandarica   22 juillet 2015
Seine et Danube, N° 5 : Ecrivains Allemands nes en Roumanie de Revue Seine et Danube
Certes, beaucoup de choses sont plutôt à mourir de rire. Mais tout à l'heure, nous réhabiterons ensemble.

Jeté au rebut. Dans le brave port de la fiancée. Elle dériva lentement.

On harcèlera bientôt autrement.

(Roland Kirsch, "Sans mesure")
Commenter  J’apprécie          70
Tandarica   07 décembre 2019
Seine et Danube, N° 6 : Le groupe oniriste de Revue Seine et Danube
Le rondeau des démons verts



Vois, des démons verts ont surgi

Au-dessus des tours dentelées,

Un cercle pur s'est élargi

Qui a troublé leur défilé,



Dans le rocher en effigie

Mais à tes yeux dissimulé –

Vois, des démos verts ont surgi

Au-dessus des tours dentelées



Où des saintes à la bougie

Sourient des songes exilés,

Un relent de thym au logis–

Tout se tait, tout est affolé,

Vois, des démons verts ont surgi



(poème de Leonid Dimov, dans « Signes célestes », 1970, p. 33-34, traduit du roumain par Odile Serre)
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Revue Seine et Danube (1)Voir plus


Quiz Voir plus

Le Loup

Quel roman de Jack London raconte l’histoire d’un chien-loup qui se trouve confronté au monde des hommes ?

L’Appel de la forêt
Le Fils du loup
Le Loup des mers
Croc-Blanc

10 questions
149 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , cinema , fables , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur